Provinces du Turkménistan

Provinces du Turkménistan
Provinces du Turkménistan (1:TM-A, 2:TM-B, 3:TM-D, 4:TM-L et 5:TM-M).

Le Turkménistan est divisé en cinq provinces (en turkmène welaýat au singulier, welaýatlar au pluriel) et d'une ville indépendante (şäher), la capitale Aşgabat.

Les provinces sont dirigées par un gouverneur (veli). Les provinces sont subdivisées en districts (etrap au singulier, etraplar au pluriel).

Nom ISO 3166-2 Capitale Superficie[1] (km²) Population (estimation 1995)
Aşgabat TM-S Aşgabat 260 604 000
Ahal TM-A Änew 95 400 722 800
Balkan TM-B Balkanabat  138 500 424 700
Daşoguz TM-D Daşoguz 73 600 1 059 800
Lebap TM-L Türkmenabat 93 800 1 034 700
Mary TM-M Mary 86 800 1 146 800

Historique

À la suite de l'indépendance du Turkménistan le 27 octobre 1991, le gouvernement garde le contour des divisions administratives de l'ancienne république socialiste soviétique du Turkménistan mais en change les noms :

  • l'oblast d'Achkhabad devient la province (welayat[2]) d'Ahal et la capitale est Annaou ;
  • l'oblast de Krasnovodsk devient la province de Balkan et la capitale est Nebit-Dag ;
  • l'oblast de Tachaouz devient la province de Dashhowuz et la capitale est Dashhowuz ;
  • l'oblast de Tchardjou devient la province de Lebap et la capitale est Chärjew ;
  • et l'oblast de Mary devient la province de Mary avec Mary pour capitale[1].

En 1996, la capitale Aşgabat obtient un statut à part entière : elle quitte la province d'Ahal et devient une ville indépendante[1].

En 1999, Annaou, Nebit-Dag et Chärjew changent de nom et deviennent respectivement Änew, Balkanabat et Türkmenabat[1].

Voir aussi

Références

  1. a b c et d (en) Provinces du Turkménistan
  2. La refonte de l'alphabet turkmène après l'indépendance est en plusieurs étapes et dans un premier temps on écrit welayat.