Prix de la femme arabe de l'année

Prix de la femme arabe de l'année
Organisateur London Arabia Organisation - Regent's University London
Date de création 2015

Le Prix de la femme arabe de l'année (Arab Woman of the Year Award), créé en 2015, récompense des femmes arabes du monde entier pour leurs réalisations ou contributions dans plusieurs catégories. Il est organisé par la London Arabia Organisation avec le soutien notamment du maire de Londres et de la Regent's University London[1].

Un prix au nom quasi similaire (Arab Woman Awards) est remis à Dubaï, depuis 2009[2].

Lauréates

2015

Ahlem Mosteghanemi au Salon du Livre de Beyrouth, 2012

2016

Ismahane Elouafi au Symposium international JIRCAS 2017 "Promouvoir un rôle actif pour les femmes chercheurs dans la recherche en agriculture, alimentation et nutrition"

2017

  • Lamia Bint Majid al-Saud, philanthropie
  • Intisar Al-Sabah, service social
  • Hania Mursi Fadl, leadership social
  • Nawal El Kuwaitia , musique
  • Maha El-Khalil Chalabi, culture
  • Yasmine Sabri, promotion des femmes
  • Hala Kazim, motivation et bien-être
  • Hind Bint Salman Al-Khalifa, développement commercial
  • Karma Nabulsi, éducation
  • Raghida Dergham , journalisme
  • Hind Al-Eryani, sensibilisation du public

2018

  • Princesse Dina Mired de Jordanie , leadership pour la prévention du cancer
  • Khalida Azbane Belkady, business
  • Lojain Omran, télévision
  • Bana Al-Abed, réalisation pour la jeunesse[3]
  • Naeema Hassan Al-Gasseer, sensibilisation dans le domaine de la santé
  • Sharifa Al-Yahyai, développement social
  • Sarah Essam, sport
  • Baria Alamuddin, média
  • Intisar Al-Aqeel, Littérature
  • Souad Abdullah , réalisation d'une vie entière
Ons Jabeur à Wimbledon, 2018

2019

  • Najat Vallaud-Belkacem, égalité entre les genres[4]
  • Mariam Al-Aqeel , développement économique
  • Raya Abirached , télévision
  • Rym Abdulla Alfalasy, support familial
  • Ons Jabeur, sport[5]
  • Dania Al Saoud, éducation
  • Lujaina Darwish, business
  • Ahdeya Ahmed , journalisme
  • Sarah Ayoub et Laura Ayoub, culture
  • Rana Husseini, impact social
  • Abolish Article 153 (Campagne pour lutter contre la législation autorisant les crimes d'honneur au Koweït, cofondée par Alanoud Alsharekh)[6].

Références

  1. (en) « Arab Women of the Year Awards |Arabs in London | المرأة العربية », sur londonarabia (consulté le )
  2. (en) « Sheikh Nahyan bin Mubarak to be patron of Arab Woman Awards », sur The National, (consulté le )
  3. (en-GB) « Bana Alabed receives Arab woman of the year award in London », sur Middle East Monitor, (consulté le )
  4. (en) « Winners 2018 | Arab Women of the Year Awards | England », sur londonarabia (consulté le )
  5. (en) Tennis.com, « Jabeur honored with Arab Woman of the Year award », sur Tennis.com (consulté le )
  6. (en-US) « About », sur Abolish Article 153 (consulté le )

Article connexe

Liens externes