Prix Artémisia

Le prix Artémisia récompense chaque année début janvier un livre de bande dessinée réalisé par une ou plusieurs femmes. Le jury de cette association, fondée en 2007 par Jeanne Puchol et Chantal Montellier, est féminin en 2008 et 2009, puis devient mixte à partir de 2010,[2]. L'objectif du prix est de mettre en avant la production des auteurs féminins de bande dessinée. Le nom du prix est un hommage à l'artiste italienne Artemisia Gentileschi.

Une première sélection d'une dizaine de titres publiées entre janvier et décembre de l'année précédente est annoncé courant décembre. Le prix est remis le , date anniversaire de la naissance de Simone de Beauvoir.

En 2014, à l'occasion de la Journée internationale des femmes et de l'entrée au Panthéon de deux femmes, l'association invite neuf dessinatrices à produire des illustrations pour défendre la parité[4].

Lauréates

Année Prix Livre Auteure(s) Éditeur
2008 Prix Artémisia Nos âmes sauvages Johanna[6] Futuropolis
2009 Esthétique et filatures[7] Tanxxx KSTЯ
Lisa Mandel
2010 L'Île au poulailler, t1[8] Laureline Mattiussi Treize étrange
2011 Trop n'est pas assez Ulli Lust[9] Çà et là
2012 Mambo Claire Braud[10] L'Association
2013 Charonne - Bou Kadir Jeanne Puchol[11] Tirésias
2014 Ainsi soit Benoîte Groult[12]. Catel Grasset
2015 Irmina[a] Barbara Yelin Actes Sud / L'An 2
2016 Glenn Gould, une vie à contretemps Sandrine Revel[15] Dargaud
Mention spéciale du jury Mourir (ça n'existe pas) Théa Rojzman[15] La Boîte à Bulles
2017 Grand Prix Frapper le sol Céline Wagner[16] Actes Sud / L'An 2
Prix spécial du jury Quand viennent les bêtes sauvages Nicole Augereau[16] Éditions FLBLB
Prix avenir L'Apocalypse selon Magda Chloé Vollmer-Lo[16] Delcourt
Carole Maurel[16]
Prix humour Le Problème avec les femmes Jacky Fleming[16] Dargaud
2018 Grand Prix Verdad Lorena Canottiere[17] Ici Même
Prix de la fiction historique La Guerre de Catherine Julia Billet[17] Rue de Sèvres
Claire Fauvel[17]
Prix Humour Idéal standard Aude Picault[17] Dargaud
Prix Avenir L'Écorce des choses Cécile Bidault[17] Warum
Mention spéciale du documentaire[18] Bleu pétrole Gwénola Morizur (scénario), Fanny Montgermont (dessin et couleurs)[17] Bamboo Édition, coll. « Grand Angle »
2019[19] Grand Prix Hallali Claire Malary Éditions de L'Œuf
Prix du témoignage Sous les bouclettes Mélaka Delcourt
Prix « René Dumont » Les Grands Espaces Catherine Meurisse Dargaud
Prix Mémoire La Terre perdue Hanneriina Moisseinen Actes Sud-L'An 2
Prix du combat féministe L'Une d'elles Una Çà et là
Prix du dessin In-Humus Linnea Sterte Éditions de la Cerise
Bezimena Nina Bunjevac Ici Même
2020[20] Grand Prix Ada Barbara Baldi Ici Même
Prix spécial du jury Carnage Florence Dupré la Tour Mauvaise foi
Prix de l'originalité Waldo Lorraine les Bains Lapin
Prix de l'environnement L'Âge bleu Anne Defréville Buchet-Chastel
Prix Artémisia de l'émancipation Saison des roses Chloé Wary Flblb
Prix du matrimoine La Main verte et autres récits Édith Zha (scénario) Nicole Claveloux (dessin) Cornélius
2021[21] Grand Prix Moi, Mikko et Annikki Tiitu Takalo Rue de l'échiquier

Notes et références

Notes

  1. Les neuf autres titres sélectionnés étaient : Mes ! cent ! démons ! de Lynda Barry (çà et là), Lilian the legend de Kerry Byrne (Agrume), Lâcher prise de Myriam Katin (Futuropolis), Moderne Olympia de Catherine Meurisse (Futuropolis), Ô Cruelle de Nadja (Actes Sud BD), Niki le jardin des secrets de Dominique Osuch et Sandrine Martin (Casterman), Literary Life de Posy Simmonds (Denoël Graphic), Cet été-là de Jillian Tamaki et Mariko Tamaki (Rue de Sèvres) et Le Front d'Alsace d'Anne Teuf (Delcourt).

Références

  1. Les jurés du prix, depuis 2008.
  2. François Oulac, « Artémisia fête la Journée de la femme à sa façon », sur Livres Hebdo, (consulté le 18 mars 2014).
  3. Didier Pasamonik, « Johanna, Prix Artémisia 2008 de la bande dessinée féminine »,
  4. « Le prix Artémisia de la bande dessinée féminine 2009 », sur BDZoom, .
  5. Clément Solym, « Prix Artémisia 2010 attribué à Laureline Mattiussi », sur ActuaLitté,
  6. Benjamin Roure, « Trop n’est pas assez, prix Artémisia 2011 de la bande dessinée féminine », sur BoDoï, .
  7. Clément Solym, « Prix Artemisia 2012 à Claire Braud, pour son Mambo », sur ActuaLitté, .
  8. Benjamin Roure, « Charonne Bou-Kadir de Jeanne Puchol, Prix Artémisia 2013 », sur BoDoï, .
  9. Benjamin Roure, « « Ainsi soit Benoîte Groult », Prix Artemisia 2014 de la bande dessinée féminine », (consulté le 18 mars 2014)
  10. a et b Camille Cornu, « Sandrine Revel, prix Artémisia 2016, mention spéciale à Théa Rojzman », sur ActuaLitté, .
  11. a b c d et e Amélie Boutet, « Cinq lauréates pour le prix Artémisia 2017 », sur LivresHebdo,
  12. a b c d e et f Jean-Laurent Truc, « Le Grand Prix Artémisia 2018 attribué à Lorena Canottiere pour Verdad », sur ligneclaire.info, .
  13. « Mention spéciale du Documentaire 2018 décernée à Gwénola Morizur et Fanny Montgermont », sur assoartemisia.fr.
  14. « Le Grand prix Artémisia 2019 à Claire Malary », sur ToutenBD,
  15. « Les Prix Artémisia 2019 : Barbara Baldi à l'honneur », sur ComixTrip,
  16. Cécilia Lacour, « Tiitu Takalo, lauréate du Grand prix Artémisia 2021 », sur Livres Hebdo, .

Annexes

Bibliographie

Article connexe

Liens externes