Président de la république du Sénégal

(Redirigé depuis Président de la République du Sénégal)

Président de la
république du Sénégal
Image illustrative de l’article Président de la république du Sénégal
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈

Armoiries du Sénégal.


Titulaire actuel
Bassirou Diomaye Faye
depuis le
(1 jour)

Création
Mandant suffrage universel direct
Durée du mandat 5 ans, renouvelable une fois
Premier titulaire Léopold Sédar Senghor
Résidence officielle Palais de la République (Dakar)
Site internet presidence.sn

Liste des présidents du Sénégal

Le président de la république du Sénégal est le chef de l'État du Sénégal. Ses compétences politiques et institutionnelles sont régies par la Constitution.

Historique

De 1957 à 1963, le Sénégal possède un régime parlementaire bicéphale similaire à celui de la Quatrième République française. Le président du Conseil, Mamadou Dia, en fonction depuis 1957, est chargé de la politique économique et intérieure en tant que chef du gouvernement, tandis que le président de la République, chef d'état, est chargé de la politique extérieure. Le régime parlementaire est remplacé par un régime présidentiel le , à la suite de la crise politique de décembre 1962. Le président exerce depuis les fonctions de chef d'État et de chef du gouvernement.

À la suite du référendum constitutionnel de 2016, la durée du mandat est réduite de sept à cinq ans et le nombre de mandats limité à deux consécutifs. Le quinquennat avait déjà été en vigueur avant 1993 et de 2007 à 2012.

Système électoral

Le président de la République est élu au scrutin uninominal majoritaire à deux tours pour un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois, de manière consécutive ou non. Au premier tour, la majorité absolue des suffrages exprimés est requise pour remporter l'élection. Si aucun candidat ne parvient à obtenir ce résultat, un second tour est organisé entre les deux candidats arrivés en tête le deuxième dimanche suivant la proclamation des résultats du premier tour par le Conseil constitutionnel. Celui des deux qui remporte le plus grand nombre de suffrages est élu président de la République[1].

Peuvent se présenter les Sénégalais âgés d'au moins trente cinq ans et au plus de soixante quinze ans au jour du scrutin, qui ne possèdent pas d'autre nationalité que celle sénégalaise, qui jouissent de leur droits civiques, savent lire et écrire et parler couramment la langue officielle[1].

Depuis la mise en application en 2018 de l'article 29 de la constitution relatif aux conditions de candidatures, les candidats ont pour obligation de recueillir les signatures de parrainages d'au moins 0,8 % du total des électeurs inscrits sur les listes électorales, soit un peu moins de 45 000 signatures, dont au moins 2 000 dans au moins sept des quatorze régions que comporte le pays, le reste pouvant être collecté dans l'ensemble du reste du pays ainsi que chez la diaspora. Les électeurs ne peuvent par ailleurs parrainer qu'un seul candidat à la fois[1],[2].

Liste des titulaires

Notes et références

  1. a b et c « La Constitution – Conseil constitutionnel », sur conseilconstitutionnel.sn (consulté le ).
  2. « Élections législatives et système de parrainage au Sénégal », sur Sénégal Politique, (consulté le ).