Powers (série télévisée)

Powers
Titre original Powers
Genre Série policière
science-fiction
Création Brian Michael Bendis
Michael Avon Oeming
Acteurs principaux Sharlto Copley
Susan Heyward
Michelle Forbes
Max Fowler
Adam Godley
Eddie Izzard
Musique Jeff Rona
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine PlayStation Network
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 20
Durée 42 minutes
Diff. originale
Site web http://powerstv.com

Powers est une série télévisée américaine en vingt épisodes de 42 minutes, basée sur le comics américain Powers, créée par Brian Michael Bendis et Michael Avon Oeming. Initialement prévue pour [1] sur FX, la série a été mise en suspens à la suite du départ de deux acteurs et au remaniement du pilote pour n'être finalement diffusée que depuis le [2],[3] jusqu'au sur PlayStation Network.

En France, la série est diffusée depuis le sur OCS Choc en VOSTFr. Puis peu après sa première diffusion, elle est diffusée en version française sur cette même chaîne. Elle reste inédite en version française dans tous les autres pays francophones.Elle depuis peu (2021) disponible en version française, en Belgique sur RTLplay

Synopsis

Dans un monde où les super-héros font partie du quotidien, les inspecteurs Christian Walker et Deena Pilgrim enquêtent sur des affaires impliquant des personnes ayant des capacités surhumaines. Ils font tous deux partie de la division spéciale, intitulée Powers, créée pour ce genre d'enquête.

Distribution

Acteurs principaux

Acteurs récurrents

  • Aaron Farb : Simons
  • Johnny Giacalone : Cancilarra
  • Pete Burris (VF : Benoît Vandorslaer) : Adlard
  • Claire Bronson : Candace Stockley
  • Nicky Buggs : Eva Hamdam
  • Justice Leak  (VF : Alexandre Crepet) : lieutenant Kutter
  • Bianca Amato  : Delia Alexander
  • Michael Lowry  : Craig Sherman
  • Olesya Rulin (VF : Audrey D'Hulstère) : Calista
  • David Ury : Dr Death
  • Shelby Steel : Chaotic Chick
Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.


Production

Développement

En 2009, Brian Michael Bendis, créateur du comic, annonce le lancement d'un projet d'adaptation en série télévisée pour FX Network[5].

En , Michael Dinner est annoncé pour réaliser le pilote[6], Charles H. Eglee  pour écrire le scénario[6], les sociétés Sony Pictures Television et FX Network, la coproduction[7],[6].

En , FX a annoncé que le pilote va être retravaillé car plus de scripts ont été commandés[6]. Une décision de refonte de la distribution est aussi prévue[8]. De son côté, Brian Michael Bendis a précisé que les nouvelles prises prévues pour allaient être ajoutées au pilote[9].

En , deux acteurs confirment leur départ de la série et que tous les acteurs avaient été libérés de leurs contrats, mais l'écriture de nouveaux scripts se poursuit et la refonte du casting est examinée par la chaîne FX[8].

En , Brian Michael Bendis et le président de FX ont tous deux mentionné que la série avait pris une toute nouvelle direction d'intrigue. Le pilote d'origine et l'écriture déjà effectuée ont été annulés[10].

En , Sony Pictures Television annonce son intention de reprendre la série pour une diffusion sur PlayStation Network[11] courant [12],[13].

En , Brian Michael Bendis annonce que la série a eu une commande de dix épisodes[3].

Le , The Hollywood Reporter annonce que Sony a renouvelé la série pour une deuxième saison[14].

Le , la série est annulée[15].

Casting

En , Charles S. Dutton est le premier acteur à être choisi pour interpréter le capitaine Cross[16].

En , l'actrice Lucy Punch est choisi pour interpréter le rôle de Deena Pilgrim[17] et l'acteur Jason Patric est choisi pour le premier rôle, Christian Walker[18]. Puis, les actrices Carly Foulkes[19] (Retro Girl) et Bailee Madison (Calista), Alona Tal (?)[20] ont obtenu un rôle principal.

En , l'acteur Titus Welliver (Triphammer) a été choisi pour rejoindre la distribution de la série[21], suivi de Vinnie Jones (Johnny Royale)[22].

Entre mars et , deux acteurs confirment leur départ. Lucy Punch a abandonné le projet[23], peu après avoir décroché un rôle dans la sitcom américaine Ben and Kate[24] et Khary Payton, un rôle dans la sitcom américaine Go On[25], quittant aussi le projet[26].

Après une mise en attente du projet, en , la série est relancée. En juillet de la même année, la nouvelle distribution est annoncé avec Susan Heyward, Max Fowler et Adam Godley pour interpréter respectivement les rôles de Deena Pilgrim, Krispin Stockley et du capitaine Cross[27].

En , Eddie Izzard, Noah Taylor et Olesya Rulin sont choisis pour interpréter respectivement les rôles de « Big Bad » Wolfe, Johnny Royalle et Calista[28]. Le même mois, Sharlto Copley est annoncé pour reprendre le premier rôle de Christian Walker et Michelle Forbes celui de Retro Girl[29].

Tournage

En , Brian Michael Bendis a annoncé le début du tournage du premier pilote à Chicago[30] dans l'Illinois, aux États-Unis mais a été repoussé à la mi- et s'est terminé fin [1].

Diffusions

Aux États-Unis, la première saison a été diffusée du [3] au et la seconde du au .

Fiche technique

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Épisodes

Première saison (2015)

Épisode 1 : Être un Powers ou ne pas être

Titre original
Pilot
Numéro de production
3 (1-03)
Première diffusion
Réalisation
David Slade
Scénario
Charlie Huston
Résumé détaillé
À la division Powers de la police de Los Angeles, un détective est tué lorsqu'un Power se libère à la suite d'une arrestation de routine. En conséquence, Christian Walker, qui était devenu détective après avoir perdu ses pouvoirs de diamant, est associé à Deena Pilgrim qui vient d'être transférée à la division Powers. Leur premier cas est la mort du super-héros Olympia, retrouvé mort dans une chambre d'hôtel par une jeune femme sans-abri et groupie de Powers nommée Calista Secor. Les détectives interrogent Calista mais elle est téléportée hors du poste de police par Johnny Royalle, un criminel Power qui aurait été tué il y a des années par Wolfe. Ils rendent visite à Wolfe dans The Shaft, une prison supermax Powers, où Wolfe laisse entendre qu'il rendra les pouvoirs de Walker s'il est libéré. Walker traque Calista qui saute d'un grand immeuble dans une tentative désespérée d'activer les pouvoirs qu'elle espère avoir. Walker saute imprudemment après elle et l'intercepte en l'air, et ils sont tous les deux sauvés par l'intervention opportune de RetroGirl.

Épisode 2 : Les Retrouvailles

Titre original
Like a Power
Numéro de production
2 (1-02)
Première diffusion
Réalisation
David Slade
Scénario
Charlie Huston
Résumé détaillé
Walker se réveille le lendemain matin sur le toit, après avoir passé la nuit seul. La cause du décès d'Olympia était une nouvelle drogue de rue appelée "Sway" qui est produite par le gang de Johnny Royalle qui a utilisé Calista pour la livrer à la victime. Walker et Pilgrim se rendent au domicile de RetroGirl pour rencontrer Calista, mais elle s'enfuit. Johnny Royalle enregistre légalement ses pouvoirs et apparaît à la télévision en niant toute aspiration criminelle, déclarant qu'il a simulé sa mort en raison de rumeurs selon lesquelles il avait aidé la frénésie criminelle de Wolfe et affirmant être revenu pour aider les enfants capricieux de Powers en créant un centre pour jeunes. Calista le rencontre là-bas, affirmant qu'elle n'a nulle part où aller. Plus tard dans la nuit, Royalle se téléporte dans l'appartement de Walker et menace Walker de rester à l'écart.

Épisode 3 : L’Expérience

Titre original
Mickey Rooney Cries No More
Numéro de production
3 (1-03)
Première diffusion
Réalisation
David Petrarca
Scénario
David Paul Francis
Résumé détaillé
Le capitaine Cross de la division des pouvoirs encourage TripHammer à poursuivre les expériences visant à supprimer les capacités des pouvoirs dangereux malgré la mort de sujets de test et le bilan psychologique. Walker et Pilgrim enquêtent sur la mort de Levitation Boy qui semble être mort à la suite de l'extension considérable de ses pouvoirs en prenant Sway, la même drogue liée à la mort d'Olympia. Les détectives se dirigent vers le club de Johnny Royalle où RetroGirl arrive avec Calista et voient Sway se faire passer dans le club sans que l'argent ne change de mains. Walker et Pilgrim appréhendent Calista mais Johnny Royalle les empêche de partir et Calista décide de rester avec lui. Après le départ des autres, Royalle se téléporte à Wolfe' s cellule pour le voir démembrer et manger un médecin qui l'avait régulièrement lobotomisé au rythme de sa régénération comme seul moyen de contrôler ses pouvoirs dangereux. Wolfe supplie Royalle de le laisser rentrer chez lui sous le regard horrifié de Royalle.

Épisode 4 : Le Retour du fléau

Titre original
Devil in a Garbage Bag
Numéro de production
4 (1-04)
Première diffusion
Réalisation
David Petrarca
Scénario
Allison Moore
Résumé détaillé
Wolfe tue plusieurs gardiens de prison; Johnny Royalle exhorte Wolfe à quitter la prison mais Wolfe n'abandonnera pas sa vendetta contre ceux qui l'ont torturé et Royalle est forcée de partir. Walker et Pilgrim rencontrent TripHammer qui a expérimenté le Drainer, son invention qui supprime les capacités des pouvoirs, et élabore un plan pour neutraliser Wolfe mais cela échoue et plusieurs gardes sont tués. Walker piège Pilgrim dans une cellule pour la protéger et confronte Wolfe seul, essayant de le raisonner mais Wolfe refuse d'arrêter son saccage. Pendant ce temps, Royalle se prépare à quitter la ville, révélant à Calista que Sway est simplement le sang de Wolfe ; les puissances qui le prennent temporairement acquièrent la capacité de Wolfe à absorber et à augmenter les pouvoirs. Royalle évacue Calista qui le convainc qu'il ne peut pas s'enfuir alors il se téléporte vers Wolfe.

Épisode 5 : Héros

Titre original
Paint It Black
Numéro de production
5 (1-05)
Première diffusion
Réalisation
Bill Eagles
Scénario
Julie Siege
Résumé détaillé
Dans des flashbacks, Wolfe donne des conférences aux enfants de Powers, dont Johnny Royalle et Walker, sur la responsabilité, puis est montré en train de manger des corps dans une frénésie meurtrière; Walker convainc une Royalle incertaine de capturer Wolfe et de devenir des héros. Dans le présent, Wolfe tue et mange des pouvoirs emprisonnés et se souvient qu'il a pris les pouvoirs de Walker et que Walker l'a mis dans The Shaft. Wolfe devient furieux et se heurte à Walker, qui a pris Sway et pénètre dans l'esprit de Wolfe où Wolfe nie toute capacité à rendre les pouvoirs de Walker. Zora intervient et est rejointe par RetroGirl, mais Wolfe les bat tous les deux. Walker se réengage avec Wolfe et retrouve ses pouvoirs, jetant Wolfe dans l'égouttoir, puis s'effondre immédiatement de douleur. Royalle sort de sa cellule et ses pouvoirs reviennent, lui permettant de partir. Zora arrive et s'attribue le mérite d'avoir arrêté Wolfe. Walker se réveille à l'hôpital avec RetroGirl à ses côtés et soutient l'histoire de Zora plutôt que d'expliquer qu'il a temporairement retrouvé ses pouvoirs. Walker et RetroGirl se réconfortent et elle s'endort dans son lit d'hôpital. Plus tard, Walker ouvre ses yeux qui brillent en rouge comme ils l'avaient fait lors de son affrontement avec Wolfe.

Épisode 6 : Le Conteur d'histoire

Titre original
The Raconteur of the Funeral Circuit
Numéro de production
6 (1-06)
Première diffusion
Réalisation
Mikael Salomon
Scénario
Allison Moore & David Paul Francis
Résumé détaillé
La Division des pouvoirs tient un mémorial pour les officiers qui sont morts dans le combat avec Wolfe. Walker demande à TripHammer si le Drainer pourrait d'une manière ou d'une autre rendre ses pouvoirs et révèle à RetroGirl qu'il avait temporairement retrouvé ses pouvoirs pour vaincre Wolfe. Zora présente ses condoléances mais part lorsque son publiciste critique son comportement avec les familles en deuil. Un TripHammer très ivre fait allusion à Walker et RetroGirl de l'initiative Black Swan, qui, selon le capitaine Cross, sont des préparatifs pour un changement à venir. Pendant ce temps, Royalle arrête ses opérations Sway. Il utilise sa capacité de téléportation pour tenter de supprimer Sway d'une copie de Simons mais le blesse gravement. Une autre copie de Simons donne à Calista la dernière capsule de Sway en guise de punition. Wolfe livre une déclaration télévisée de The Shaft

Épisode 7 : Le diable est un menteur

Titre original
You Are Not It
Numéro de production
7 (1-07)
Première diffusion
Réalisation
Aaron Lipstadt
Scénario
Remi Aubuchon & Allison Moore
Résumé détaillé
Walker et Pilgrim purgent un mandat au club de Royalle où ils sont attaqués par Simons qu'ils arrêtent et jettent sous un égouttoir à Powers Division. Une copie de Simons a confisqué Sway aux Power Kids et s'effondre lorsque la capacité de clonage est supprimée. Calista dit Royalle qui se précipite pour trouver Simons souffrant de la mort de sa copie. En utilisant cela pour prouver que le Drainer nuit à Powers, Royalle rencontre Wolfe et explique comment Walker a utilisé Sway pour retrouver temporairement ses pouvoirs. Wolfe dit à Royalle que le Drainer s'éteint de temps en temps et qu'il peut sentir le Sway dans les Powers Kids, ce qui lui permet de les chasser et de les consommer facilement lorsqu'il s'échappe. Plus tard, Walker rencontre Wolfe qui propose à nouveau de rendre les pouvoirs de Walker pour la liberté. Royalle revient pour trouver Calista dans la douleur après avoir pris Sway; Walker attrape Royalle qui les téléporte tous les deux. Ailleurs, une puissance est prise en embuscade et a la gorge tranchée, avec "Kaotic Chic" peint à la bombe sur son corps.

Épisode 8 : Incontrôlables

Titre original
Aha Shake Heartbreak
Numéro de production
8 (1-08)
Première diffusion
Réalisation
Tim Hunter
Scénario
Julie Siege
Résumé détaillé
Johnny Royalle téléporte Walker dans son bunker secret et suggère de mettre de côté leurs différences pour une équipe pour tuer Wolfe et sauver les Powers Kids. TripHammer admet à RetroGirl que Black Swan est un scénario apocalyptique de Powers, pour lequel son Drainer a été conçu comme une contre-mesure. Calista se réveille et est arrêtée par Pilgrim, qui trouve des preuves sur le téléphone de Calista la reliant à "Kaotic Chic" et Krispin, le fils en conflit du partenaire décédé de Walker. Lors d'un événement organisé par RetroGirl et Zora, Krispin perturbe un combat mis en scène entre Zora et une autre puissance. La mère de Krispin tente d'intervenir et est accidentellement tuée par le pouvoir, qui avait utilisé Sway pour l'aider dans sa performance. Témoin de cela, Walker accepte la proposition de Royalle de tuer Wolfe.

Épisode 9 : Le Niveau 13

Titre original
Level 13
Numéro de production
9 (1-09)
Première diffusion
Réalisation
Bill Eagles
Scénario
Brian Michael Bendis
Résumé détaillé
Walker informe Pilgrim, Cross et Trip Hammer de la proposition de Johnny Royalle de tuer Wolfe, et ils tendent un piège pour neutraliser et arrêter Royalle dans la cellule de Wolfe. Walker en informe plus tard Royalle, affirmant que c'était le seul moyen de se rapprocher de Wolfe. Royalle obtient la libération de Calista et elle tente de réconforter Krispin lors des funérailles de sa mère, mais il la renvoie quand il voit qu'elle a amené Royalle. Walker et Royalle s'infiltrent dans The Shaft et Royalle est piégée sous l'égouttoir dans la cellule de Wolfe, mais alors que Walker affronte Wolfe (pour récupérer ses pouvoirs), il découvre que c'est un imposteur. Avec Royalle en garde à vue, le vrai Wolfe est renvoyé dans sa cellule mais Simons, précédemment libéré par Royalle pour créer des diversions, tue ses gardes. Wolfe draine Simons, domine Trip Hammer et affronte Walker.

Épisode 10 : Naissance d’une Powers

Titre original
Fuck the Big Chiller
Numéro de production
10 (1-10)
Première diffusion
Réalisation
Mikael Salomon
Scénario
Charlie Huston & Allison Moore
Résumé détaillé
Zora combat Wolfe dans les rues mais est sévèrement battue. Wolfe se rend au club de Royalle où les Powers Kids se sont réunis et dit à Calista qu'elle est quelque chose de spécial. Pilgrim évacue les enfants mais ils ne vont pas loin car Wolfe les draine tous, acquérant un pouvoir énorme. Royalle téléporte Wolfe à plusieurs milliers de pieds et le laisse tomber à travers le toit. RetroGirl essaie de combattre Wolfe mais est maîtrisé. Désespéré, Walker tient un Draineur explosif entre lui et Wolfe et le déclenche, supprimant les pouvoirs de Wolfe tout en perdant tout espoir de retrouver les siens. Wolfe semble envoyer le dernier de ses pouvoirs à Calista avant que Royalle ne saisisse l'opportunité de téléporter la tête de Wolfe hors de son corps. Royalle est saluée comme le héros et graciée. RetroGirl récupère tandis que Zora est stabilisée à l'hôpital. Krispin et Kaotic Chic sont montrés en train de comploter, après quoi Walker est appelé sur une scène de meurtre où le corps de RetroGirl repose sur une feuille avec "Kaotic Chic" dessus. Calista descend à nouveau du toit du premier épisode et prend son envol avec les yeux rouges.

Deuxième saison (2016)

Épisode 1 : Le monde pleure Retrogirl

Titre original
Caracas 1967
Numéro de production
11 (2-01)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Remi Aubuchon
Résumé détaillé
Krispin et Marigold se cachent chacun après avoir été accusés du meurtre de RetroGirl et mis en place pour mourir en livrant une bombe à une conférence de presse de la division Powers. Krispin tend la main à Walker mais est retrouvé mort dans un suicide apparent. Pendant ce temps, Calista utilise ses nouveaux pouvoirs pour battre son père séparé et voler le costume de RetroGirl.

Épisode 2 : Les Funérailles du Siècle

Titre original
Funeral of the Century
Numéro de production
12 (2-02)
Première diffusion
Réalisation
Rod Hardy
Scénario
Brian Michael Bendis
Résumé détaillé
Powers Division tente d'apaiser les tensions entre gangs rivaux les Hacks (cyborgs) et Quants (pouvoirs) mais une force extérieure les pousse à une guerre des gangs. Zora devient une blague sur Internet et demande à Craig de retirer ses publicités. Des manifestants s'affrontent à l'extérieur des funérailles de RetroGirl, où Calista fait ses débuts dans le costume de RetroGirl et bat un Rainbow indiscipliné. Walker repère Krispin dans la foule et le poursuit dans un sex club, le rattrapant. Il s'avère que c'est THX, un lieutenant de Hack, qui utilise des implants technologiques pour changer de visage.

Épisode 3 : Nuit de Terreur

Titre original
Hell Night
Numéro de production
13 (2-03)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
David Simkins
Résumé détaillé
THX est emmené à Triphammer pour interrogatoire, mais le matériel du cyborg tombe en panne avant qu'il ne puisse révéler qui l'a embauché. La journaliste ambitieuse de Powers That Be , Nicole, lance un pillage chez Colossal Fun, marchand de jouets liés aux pouvoirs. Kutter vient en aide à Pilgrim au milieu de l'émeute; ils rejoignent Zora pour tenter de séparer des dizaines de Quantums et Hacks en lice pour le contrôle de la ville. La violence est stoppée par le retour de SuperShock après quarante ans d'isolement. Au même moment, Walker trouve Marigold mais Heavy (Stefan Rollins) leur fait tomber un bâtiment.

Épisode 4 : Faux Semblant

Titre original
Stealing Fire
Numéro de production
14 (2-04)
Première diffusion
Réalisation
Jonathan Frakes
Scénario
Ben Endlund
Résumé détaillé
Pilgrim est en conflit sur sa relation avec Kutter tout en surveillant Walker dans le coma. Cross et Trip Hammer en déduisent qu'une force gravitationnelle non enregistrée en est responsable. Croyant que le suspect peut être dans la base de données fédérale, Walker séduit Lange pour accéder à son ordinateur portable; en réponse, Lange et le FBI prennent le contrôle de la division Powers. Pendant ce temps, l'agent PAR Craig subit des pressions pour obtenir la nouvelle RetroGirl et un pourboire d'un informateur rémunéré avec Powers That Be lui permet de prendre contact avec Calista tandis que les tactiques d'embuscade de Nicole convainquent Calista qu'elle a besoin de son aide. Craig présente Calista au magnat du merchandising Conrad Moody (Wil Wheaton). Tout au long, des flashbacks montrent la relation passée de Walker avec Angela "Lynx" Lange, datant alors qu'ils étaient des pouvoirs, et l'arrêtant plus tard pour la division des pouvoirs.

Épisode 5 : Qui sème le Vent

Titre original
Shaking the Tree
Numéro de production
15 (2-05)
Première diffusion
Réalisation
David Solomon
Scénario
Allison Moore
Résumé détaillé
Walker et Pilgrim continuent de poursuivre l'affaire RetroGirl et associent plusieurs pistes lorsqu'il y a une tentative d'assassinat. Lange refuse de rompre les rangs, alors Walker apparaît sur Powers That Be et dénonce l'identité de Heavy en tant qu'actif fédéral secret qui est devenu un voyou une décennie plus tôt; Walker et Pilgrim sont suspendus. Le sénateur Bailey Brown (Enrico Colantoni), dont la législation anti-pouvoirs est suspendue lorsque sa vidéo S&M est divulguée aux médias, raconte à Walker son rôle dans la tentative de mentor de Heavy et implique que le programme fédéral secret est dangereux et de grande envergure. SuperShock rend visite plus tard à Brown et ils pleurent la perte de l'ancien partenaire d'Unity, RetroGirl. De plus, Calista se rapproche de Moody et emménage dans un appartement à Colossal Fun. Triphammer recrute Zora qui commence à s'entraîner avec Martinez.

Épisode 6 : Requiem

Titre original
Requiem
Numéro de production
16 (2-06)
Première diffusion
Réalisation
Aaron Lipstadt
Scénario
Linda Mc Gigney
Résumé détaillé
Heavy tue Trip Hammer, qui lègue son domaine à Zora et Martinez. Calista commémore RetroGirl et Triphammer lors d'un gala Colossal Fun. Son agent, Craig Sherman, se suicide sous la pression de témoigner, et la scène du meurtre est retrouvée dans son agence. Walker et Pilgrim sont attaqués par Heavy, ce qui permet au FBI d'obtenir un égouttoir sur lui et de le placer sous la garde fédérale. Les soupçons amènent les détectives à confronter la personne qui a ordonné la mort de RetroGirl.

Épisode 7 : Origines

Titre original
Origins
Numéro de production
17 (2-07)
Première diffusion
Réalisation
J. Miller Tobin
Scénario
David Simkins
Résumé détaillé
Le corps du sénateur Brown est découvert dans son bureau de circonscription. Nicole traque la dominatrice de sa vidéo S&M qui prétend que son ex-petit ami harceleur est le meurtrier mais il prouve qu'il a un alibi. Calista demande à Walker de s'entraîner elle-même, Zora et Martinez. Les migraines de Walker s'aggravent. SuperShock affirme que The Ghost a tué Brown et est après lui. Tout au long, les origines de SuperShock sont montrées, avec l'antagoniste The Ghost et l'allié Janis.

Épisode 8 : La Chasse aux Fantômes

Titre original
Chasing Ghosts
Numéro de production
18 (2-08)
Première diffusion
Réalisation
Matt Earl Beesley
Scénario
Mac Marshall
Résumé détaillé
Krispin revient d'entre les morts, hanté par Marigold. Calista tue son père séparé lorsqu'il cherche son aide pour mener un vol de banque. Un SuperShock troublé emmène Walker dans sa cabane isolée au sommet d'une montagne, où Walker trouve une lettre que Janis a laissée à Brown disant que "SuperShock doit être maîtrisé ou détruit". Pilgrim établit des limites avec Kutter; en l'absence de Walker, ils enquêtent sur The Ghost qui poignarde Kutter.

Épisode 9 : Folie Meurtrière

Titre original
Slains Dragons
Numéro de production
19 (2-09)
Première diffusion
Réalisation
Aaron Lipstadt
Scénario
Brian Michael Bendis
Résumé détaillé
Walker est renvoyé à L.A. et trouve Krispin qui enregistre son pouvoir. Walker et Pilgrim s'affrontent pour savoir si Morrison est réel ou l'illusion d'un SuperShock insensé. Les pouvoirs commencent à tomber du ciel dans un massacre apparent, et Pilgrim est exposé à des résidus de pouvoirs. Calista s'enfuit dans une cellule d'amortissement où Walker et Zora l'incitent à revenir combattre SuperShock. Pilgrim suit une piste vers The Ghost qui, incapable de battre SuperShock, a conçu son autodestruction. L'histoire est entrecoupée de flashbacks de Walker ayant perdu ses pouvoirs et invité par Cross à rejoindre la nouvelle division des pouvoirs.

Épisode 10 : L’Héritage

Titre original
Legacy
Numéro de production
20 (2-10)
Première diffusion
Réalisation
Mikael Salomon
Scénario
Michael Avon Oeming
Résumé détaillé
SuperShock est attiré par Powers Division, exigeant qu'ils remettent The Ghost, mais en voyant Morrison nie que ce soit son vieil ennemi juré. Pilgrim utilise instinctivement ses pouvoirs empruntés pour tuer Morrison, mais est ensuite hospitalisé par SuperShock. La Nouvelle Unité trouve SuperShock et lui demande de leur permettre de reprendre son travail; il dit que le monde serait meilleur sans pouvoirs, et ils se battent. Malgré les efforts des héros, Supershock est plus qu'un match pour leur puissance combinée et les bat tous. Walker affronte SuperShock en tant que Diamond, essayant de le calmer, mais Supershock reste concentré sur le meurtre des jeunes, après quoi il dit qu'il s'en prendra à Morrison. Walker attire son attention en affirmant avoir été Morrison tout le temps, déclarant que cela ne se terminera que lorsqu'ils seront tous les deux morts. Chez Walker' L'invite SuperShock est poussée à les faire voler tous les deux au soleil. Au milieu de la panique, la législation anti-pouvoirs de Brown est présentée à une session d'urgence du Congrès, où il est déclaré qu'il sera interdit à toutes les puissances d'opérer en public. Pendant les post-crédits, Walker se révèle avoir apparemment survécu et est surveillé par des spécimens inconnus, qui l'ont apparemment fait pendant "dix itérations". L'un dit à l'autre de lui faire subir la deuxième épreuve pour découvrir de quoi il est vraiment fait ; l'écran devient blanc, suivi du cri de Walker.

Univers de la série

Personnages

Les pouvoirs

Les personnes avec des pouvoirs sont appelés "Powers". Les pouvoirs sont apparus naturellement chez les humains depuis plusieurs années dans la série et ce pour des raisons non expliquées. Ils apparaissent la plupart du temps naturellement vers l'adolescence. Cependant, une rumeur circule expliquant qu'une personne sans pouvoir peut en obtenir temporairement par un rapport sexuel avec un Power. Les pouvoirs sont classifiés par niveau de puissance, allant de 1 (le plus faible) à 10 (le plus fort connu actuellement), leur niveau pouvant être déterminé par l'Unité des Powers. Il existe cependant des personnes sans pouvoirs avec des capacités spéciales, comme Triphammer avec une armure bionique, ou le gang des Hacks, des cyborgs modifiés qui sont pourtant considérés comme Powers par les autres personnages.

Analyse

La série aborde le thème du superhéroïsme d'une façon tantôt classique (notamment par le style rétro des super-costumes), tantôt iconoclaste et plus adulte.

En effet, le point de vue "à échelle humaine" adopté par les personnages insiste sur la brutalité de ce monde - souvent idéalisé et aseptisé - où les dégâts collatéraux occasionnés les combats de rue ont un réel impact sur la population, et font de Los Angeles une zone de guerre quasi-permanente.

La réalisation n'hésite pas, pour ce faire, à se risquer à l'utilisation d'images crues - se rapprochant en cela du cinéma d'horreur - au point d'en faire un élément central de la série.

En montrant un système au bord de l'implosion - où être un Power revient à porter en permanence une arme de guerre sur soi - la série interroge également sur le rôle et la responsabilité du pouvoir, ici illustré explicitement par le don surnaturel. Cette crainte atteint son paroxysme avec la théorie messianique de Triphammer sur la naissance proche du Black Swann: un Power assez puissant pour anéantir le monde à lui seul.

Plusieurs personnages de la série, incarnés par le mouvement contestataire Kaotic Chic, décrient également que le modèle social des superhéros cache en réalité un business juteux basé sur la vente de produits dérivés, ou les célébrités et starlettes du monde réel sont ici supplantés par des Héros idéalisés par la population, bien qu'ayant en réalité les mêmes faiblesses psychologiques - voire psychiatriques - que n'importe quel être humain.

Produits dérivés

Sorties DVD et disques Blu-ray

Aux États-Unis, l'intégrale de la première saison est sortie en coffret DVD et Blu-ray le , édité par Sony Pictures Entertainment[36]. Composés de trois disques, la version française est aussi présente dans ces coffrets[36].

En France, l'intégrale de la première saison est sortie en coffret DVD + copie digitale le , édité par Sony Pictures Entertainment et composée de trois disques contenant la version française et la version originale sous-titrée[37].

Accueil

Accueil critique

La série a reçu une moyenne de 5,5/10 sur le site Sens Critique[38] et l'agrégateur de critiques Rotten Tomatoes lui donne un score de 48 % d'avis favorables, avec un score moyen de 5.48/10.

Si l'univers de la série retient par son originalité par rapport aux habituelles histoires de super-héros (les super héros ne sont pas uniques et exceptionnels, au contraire, ils sont banals car nombreux et sont traités sous l'angle de leur impact sur la société des "ordinaires"), l'histoire est généralement considérée comme mal ficelée (exposition des enjeux bâclée, manque de finesse des personnages, etc.)[39],[40].

Notes et références

  1. a et b (en) « Chicago, cops and super-criminals in new TV pilot Powers » consulté le 19 juillet 2011, mis en ligne le 18 septembre 2011
  2. (en) « Powers Premieres March 10th, Only on PlayStation », sur The Futon Critic.com,
  3. a b c et d (en) Brian Michael Bendis, « Powers premieres march 10th, 2015, only on PlayStation Network », sur Playstation.com, (consulté le ).
  4. (en) Kevin Melrose, « Brian Michael Bendis confirms Powers TV series headed to FX », sur Robot6.comicbookresources.com, (consulté le )
  5. a b c et d (en) Nellie Andreeva, « FX passes on Outlaw Country will redevelop Powers », sur Deadline.com, (consulté le )
  6. (en) Kevin Melrose, « FX Greenlights Powers pilot », sur Spinoff.comicbookresources.com, (consulté le )
  7. a et b (en) Jill Pantozzi, « Powers show is starting over », sur Themarysue.com, (consulté le )
  8. « FX passe la main sur Outlaw Country et retravaille Powers » sur Serieslive.com, article du 18 novembre 2011, consulté le 24 janvier 2012
  9. (en) Alex Lynch, « FX President offers update on Brian Bendis Powers adaptation », sur Comicbookmovie.com, (consulté le )
  10. (en) Nellie Andreeva, « Sony Pictures TV to produce comic book drama series Powers for PlayStation Network », sur Deadline.com, .
  11. (en) Sharma Amol, « Sony to add original TV shows for PlayStation », sur The Wall Street Journal.com, (consulté le ).
  12. (en) Darren Franich, « Powers: Comic book TV show coming to Playstation Network in december, 2014 », sur Insidetv.ew.com, Entertainment Weekly, (consulté le ).
  13. (en) Lesley Goldberg, « Powers renewed for second season at PlayStation », sur The Hollywood Reporter.com, .
  14. (en) Denise Petski, « Powers Canceled After Two Seasons On PlayStation Network », sur Deadline,
  15. (en) Nellie Andreeva, « FX Pilot Powers Casts Charles Dutton, Californication Adds Gal », sur Deadline.com,
  16. (en) Nellie Andreeva, « Lucy Punch set as the female lead in FX's drama Pilot Powers », sur Deadline.com,
  17. (en) Nellie Andreeva, « Jason Patric set to star in fixs Powers », sur Deadline.com,
  18. (en) Silas Lesnick, « Powers adds Carly Foulkes », sur Superherohype.com, (consulté le )
  19. (en) Matt Webb Mitovich, « TVLine Items: Vampire Diaries Dish, Shield Vet Joins Drew Peterson Pic, OTH Encore and More », sur TVline.com,
  20. « Titus Welliver de Lost et The Good Wife à Powers » sur Cinemovies.fr, article du 20 juillet 2011, consulté le 24 janvier 2012
  21. (en) Nellie Andreeva, « Molly Parker Joins NBC's The Firm, Vinnie Jones Added To FX's Powers », sur Deadline.com,
  22. (en) Mark Langshaw, « Lucy Punch exits FX's Powers », sur Digitalspy.ca, (consulté le )
  23. (en) Nellie Andreeva, « Lucy Punch Joins Ned Fox Is My Manny, Dave Annable & Michael Esper Cast In Pilots », sur Deadline.com, (consulté le )
  24. (en) Nellie Andreeva, « Several More Actors Cast In Broadcast Pilots », sur Deadline.com, (consulté le )
  25. (en) Hugh Armitage, « Khary Payton leaves Powers show », sur Digitalspy.ca, (consulté le )
  26. (en) Nellie Andreeva, « Susan Heyward lands female lead in Sony Playstation series Powers, Max Fowler and Adam Godley also cast », sur Deadline.com, (consulté le ).
  27. (en) Nellie Andreeva, « Eddie Izzard, Noah Taylor and Olesya Rulin to co-star in PlayStation series Powers », sur Deadline.com, (consulté le ).
  28. (en) Nellie Andreeva, « Sharlto Copley set as lead Christian Walker in Powers, Michelle Forbes is Retro Girl », sur Deadline.com, (consulté le ).
  29. (en) Albert Ching, « Brian Michael Bendis says Powers Pilot is filming in just a few weeks », sur Newsarama.com, (consulté le )
  30. (en) Brian Michael Bendis, « Powers premieres march 10th, 2015 », sur Playstation.com, (consulté le ).
  31. (en) « Listings titles and dates US », sur The Futon Critic.com, 13 mars 2015 (m-à-j).
  32. a et b (en) « Powers season 1 », sur Amazon.com (consulté le ).
  33. « Powers saison 1 » sur Dvdfr.com, consulté le 10 juillet 2015.
  34. « Powers (2015) », sur Sens Critique, (consulté le )
  35. Vincent Delmas, « Powers, la première série Playstation Network : le super-héros ne décolle pas », sur http://www.programme-tv.net/,
  36. Pierre Alexandre Chouraqui, « Pilote Automatique – Powers (Sony – PSN) », sur Daily Mars,

Voir aussi

Liens externes