Pour une femme

Pour une femme
Réalisation Diane Kurys
Scénario Diane Kurys
Acteurs principaux
Sociétés de production Alexandre Films
Rhône-Alpes Cinéma
EuropaCorp
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 110 minutes
Sortie 2013

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Pour une femme est un film français réalisé par Diane Kurys et sorti en 2013.

Synopsis

Début des années 80, Anne et Tania viennent de perdre leur mère. Se plongeant dans les écrits, les photos et les souvenirs laissés par celle-ci, Anne, écrivain, découvre et reconstruit les premières années de mariage de ses parents.

Pendant la guerre, Michel, juif français, se marie par amour avec Lena, juive étrangère alors internée à Rivesaltes. Cette union permet à celle-ci de sortir du camp. Au lendemain du conflit, Lena, Michel et leur petite fille, Tania, coulent des jours heureux à Lyon, entre la boutique de tailleur que tient Michel et la cellule locale du Parti communiste. Un jour, surgit dans leur vie Jean, le petit frère de Michel, qui était en colonie en Union soviétique lors du déclenchement du conflit et que Michel croyait victime, comme ses parents, de la Shoah. Petit à petit, s'installe entre Lena et Jean une relation de désir amoureux. Mais Jean est un personnage trouble. Agent israélien envoyé pour assassiner d'anciens nazis en fuite vers l'Amérique du Sud, il est poursuivi, avec son complice Sacha, par la police française. C'est en l'aidant à préparer sa fuite que Lena s'offre à Jean. Michel, furieux de douleur, accepte néanmoins de conduire son frère à la frontière italienne pour assurer sa fuite. Ayant apporté son passeport et celui de sa femme, il propose à Lena de partir avec Jean, comme mari et femme ; mais Lena reste. Au printemps suivant, Anne vient au monde... La parenthèse se referme et la vie quotidienne peut reprendre.

Fiche technique

Distribution

Production

Pour ce film, Diane Kurys s'inspire de nouveau de l'histoire de sa propre famille[1]; trente ans plus tôt, elle avait déjà raconté l'histoire de ses parents dans son film Coup de foudre (1983). À l'époque, ses parents avaient été incarnés par Isabelle Huppert (Lena Weber) et Guy Marchand (Michel Korski). Cette fois-ci, les rôles des parents de la réalisatrice sont repris respectivement par Mélanie Thierry et Benoît Magimel. Diane Kurys est alors revenue tourner à Lyon, ce qui lui a permis de se « réconcilier » avec sa ville natale[1]. Le tournage a nécessité des reconstitutions permettant de filmer les scènes se déroulant dans les années 1940 et 1980[1]. La ville de Lyon a aidé l'équipe en nettoyant des tags sur les murs[1].

Le film a été tourné durant l'été 2012 à Lyon, ainsi que ses environs: l'Auberge du Faisan doré à Villefranche-sur-Saône (guinguette au bord de l'eau)[2], Virieu, Fareins, etc[3].scènes de rue Place Sathonay (rue Sary et rue Poivre)Lyon 1°/boutique tailleur 12 rue Aimé Collomb/angle rue de la Victoire Lyon 3°/parc de la Tête d'Or Lyon 6°/quai de Saône/ Hôtel des Beaux Arts 73-75 Rue du Président Edouard Herriot Lyon 2°/Hôtel Sofitel Lyon 2e.

Bande originale

Le film débute avec la musique de la bande originale du film Diabolo menthe, le premier long métrage de Diane Kurys. Des photos de ce film apparaissent au générique.

Notes et références

  1. a b c et d « Interview de Diane Kurys, Mélanie Thierry, Benoît Magimel et Clément Sibony pour le film "Pour une femme" », sur abusdecine.com, (consulté le 3 octobre 2013)
  2. Dossier de presse sur UniFrance.org [PDF]
  3. « Pour une femme », sur rhone-alpes-cinema.fr (consulté le 26 juillet 2015)

Voir aussi

Liens externes