Platinum (album de Mike Oldfield)

Platinum

Album de Mike Oldfield
Sortie
Enregistré Througham, Denham, The Manor Studio (Royaume-Uni)
Electric Lady & Blue Rock studios (New York)
Durée 37:41
Genre Rock progressif
Producteur Tom Newman
Label Virgin

Albums de Mike Oldfield

Platinum est le 5e album studio de Mike Oldfield, paru le .

Après quatre albums comprenant presque exclusivement de longs morceaux complexes, c'est le premier album de Mike Oldfield à inclure plusieurs chansons et morceaux courts, dont des reprises.

Le modèle établi sur cet album (une face avec une longue composition et une face avec des morceaux courts) sera décliné sur de nombreux albums de Mike Oldfield dans la décennie suivante.

Contenu de l'album

La première face de l'album vinyle original comprend le morceau « Platinum » qui a donné son nom à l'album. D'une durée de 19 minutes, il est divisé en quatre parties dont la dernière comprend une partie empruntée à une œuvre de Philip Glass[1].

La seconde face comprend quatre morceaux indépendants, bien que les trois premiers soient enchaînés musicalement. Le premier pressage de l'album comprenait la chanson « Sally » dans laquelle Mike Oldfield chantait en duo avec sa compagne Sally Cooper, au vocodeur. La chanson a été remplacée à la demande de Richard Branson[2] par « Into Wonderland », chantée par Wendy Roberts. Les toutes premières secondes de « Sally », qui s'enchaînaient avec « Woodhenge » ont été maintenues dans la chanson de remplacement et la fin instrumentale de « Sally » est restée sur l'album, devenant l'introduction de « Punkadiddle »[3]. Le titre « Sally » reste indiqué par erreur sur les pochettes de certaines éditions vinyles ainsi que sur la plupart des éditions en CD.

Fait à noter, la présence parmi les musiciens invités de membres du groupe Pierre Moerlen's Gong, tels que Pierre Moerlen lui-même à la batterie et au vibraphone, Hansford Rowe à la basse et Nico Ramsden aux claviers. Mike Oldfield a déjà joué sur le morceau-titre de l'album Downwind du Pierre Moerlen's Gong en 1979. On retrouve aussi Morris Pert de Brand X.

Face A

  • Platinum (part one) - Airborne - 5:06
  • Platinum (part two) - Platinum - 6:03
  • Platinum (part three) - Charleston - 3:17
  • Platinum (part four) - North Star/Platinum Finale - 4:43

Face B

Genèse

L'album est composé et réalisé de façon très rapide par Mike Oldfield, qui cherche à gagner de l'argent après les pertes importantes liées à sa tournée ambitieuse de 1979[2]. Il marque un virage musical par rapport aux albums précédents de Mike Oldfield[4] :

  • L'album ne comprend plus des longs instrumentaux complexes mais une face constituée d'un morceau de 19 minutes (lui-même composé de quatre parties courtes ayant peu de lien entre elles) et une face composée de quatre morceaux courts, dont deux chansons.
  • L'album est interprété avec de nombreux musiciens, y compris pour des instruments que Mike Oldfield ne délègue pas d'habitude (claviers, basse).
  • La tonalité générale de l'album est nettement plus pop rock que celle de ses précédents albums. Son contenu peut être facilement joué par un plus petit groupe de musiciens en concert. La batterie est présente sur la plupart des morceaux.
  • L'album comprend deux reprises : North Star de Philip Glass (incorporé dans North Star/Platinum Finale) et I Got Rhythm de George et Ira Gershwin.

Punkadiddle est une pièce rock saccadée qui tourne en dérision la musique punk. Punk-a-diddle, littéralement « le punk (est) une arnaque" » est la réponse de Mike Oldfield au mouvement punk qui avait ringardisé et dénigré les musiciens progressifs et hippies, dont Mike Oldfield était une des incarnations. Mike Oldfield avait aussi une raison personnelle de haïr le mouvement punk : Virgin Records ont pris sous contrat les Sex Pistols après avoir bâti sa fortune sur les premiers albums de Mike Oldfield, en particulier Tubular Bells.

Sur la version remasterisée pour Mercury en 2009, Woodhenge a été remplacé par Guilty, une pièce composée et interprétée, à l'origine, lors de la tournée Exposed en 1978, et réédité en 1979, en single.

En , une version « Deluxe » de l'album est éditée chez Mercury. Elle comprend le contenu de l'album de 1979 remastérisé accompagné de morceaux inédits en album dont un remix du titre North Star. Le second CD comprend un live enregistré au stade de Wembley à Londres le .

Personnel

Classements et certifications

Classement hebdomadaire

Classement (1979-80) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[5] 11
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[6] 17
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[7] 24
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Albums Chart)[8] 24
Classement (2012) Meilleure
position
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop)[9] 144
Drapeau de l'Espagne Espagne (Promusicae)[10] 39

Certifications

Pays Ventes Certification Date
Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest[11] 100 000+ Disque d'or Or 1981
Drapeau de l'Espagne Espagne[12] 100 000+ Disque de platine Platine
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni[13] 100 000 + Disque d'or Or

Références

  1. « Platinum : NORTH STAR de 1977 à 2013 (origine et variations) » (consulté le 9 mai 2020)
  2. a et b Nicolas, , sur Mike-Oldfield.net - Site de ressources en français sur Mike Oldfield (consulté le 9 mai 2020)
  3. Sally - version d'origine https://www.youtube.com/watch?v=WTn44G8q7t0
  4. Jef, « Il y a 40 ans, Mike Oldfield changeait de style avec “Platinum” », sur Textes Blog & Rock'N'Roll, (consulté le 9 mai 2020)
  5. (de) Charts.de – Mike Oldfield – Platinum. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH. Consulté le 25 juillet 2014.
  6. (de) Austriancharts.at – Mike Oldfield – Platinum. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien. Consulté le 25 juillet 2014.
  7. (en) Norwegiancharts.com – Mike Oldfield – Platinum. VG-lista. Hung Medien. Consulté le 25 juillet 2014.
  8. (en) Official Albums Chart Top 100. UK Albums Chart. The Official Charts Company.
  9. Ultratop.be – Mike Oldfield – Platinum. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 25 juillet 2014.
  10. (en) Spanishcharts.com – Mike Oldfield – Platinum. Top 100 álbumes. Hung Medien. Consulté le 25 juillet 2014.
  11. Bundesband Musik Industrie
  12. (es) Fernando Salaverri, Sólo éxitos : año a año : 1959-2002, Iberautor Promociones Culturales, , 1046 p. (ISBN 84-8048-639-2), p. 919
  13. BPI website