Pino D'Angiò

Pino d'Angiò
Crédit image:
Danilo Samà
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Pino D'Angiò en 2023.
Biographie
Naissance
Décès
(à 71 ans)
Rome
Nom de naissance
Giuseppe Chierchia
Pseudonyme
Pino d'Angiò
Nationalité
Activités
Période d'activité
Autres informations
Label
Genres artistiques
Influencé par
Site web
Œuvres principales

Giuseppe Chierchia, connu sous le nom de scène de Pino D'Angiò, né le à Pompei (province de Naples) en Campanie et mort le à Rome[1], est un chanteur italien.

Biographie

Pino D'Angiò nait en 1952, sa jeunesse se déroule entre les États-Unis et le Canada[2]. Il commence à chanter dans un cabaret, où il est remarqué par un producteur qui lui propose d'enregistrer un album, commençant ainsi sa carrière avec la chanson È libero, scusi ? (« La place est libre, s'il vous plaît ? ») en 1979[3].

Son plus grand succès est son tube Ma quale idea (« Mais quelle idée »)[4], sorti en 1980, inclus dans son album Balla! datant de la même année. La chanson est l'une des plus dansées dans les discothèques du début des années 1980[5].

Avec Ma quale idea, Pino d'Angiò atteint sa plus grande popularité, vendant plus de deux millions et demi d'exemplaires dans le monde entier[6]. Le titre se retrouve à la première place des charts en France, en Allemagne, Espagne, Italie, Argentine, Belgique et le Royaume-Uni, pays où il fut le deuxième à classer une chanson en italien à la tête des charts. Le seul précédent était Nel blu Dipinto di blu (Volare) (1958) de Domenico Modugno[7].

Il s'essaye à la musique trance en 1990 aux cotés de Bruno Serchioni dans le duo Age of Love avec le tube The Age of Love[2].

Pino D'Angiò a composé des chansons pour d'autres artistes, notamment Ma chi è quello lì pour Mina[8],[9]. En 2024, il participe au Festival de musique de Sanremo où il présente une nouvelle version de Ma quale idea avec le groupe Bnkr44 [10].

Au cours de ses dernières années, Pino D'Angiò a été confronté à de multiples problèmes de santé, notamment un cancer de la gorge, un cancer du poumon et un accident vasculaire cérébral[11]. Il est décédé à Rome le à l'âge de 71 ans[12].

Discographie

Singles

  • 1979 - È libero, scusi?/La bottega di Mefistole ; Ri-Fi
  • 1980 - Ma quale idea (Che idea) ; Ri-Fi Records
  • 1981 - Una notte da impazzire ; Ri-Fi Records
  • 1983 - Evelonpappa, Evelonmamma ; WEA ;
  • 1990 - The age of love ; Diki Records ; G. Chierchia/B. Sanchioni - Voix : Karen Mulder

Albums

  • 1981 - Balla! ; Rifi Recordings ;
  • 1982 - Ti regalo della musica ; Bellaphon ;
  • 1984 - Una notte maledetta ; SGM Records ;
  • 1988 - Gente Si & Gente No ; Aspa ;
  • 1989 - Dancing In Jazz ; Carosello ;
  • 1991 - STS - Siamo tutti stufi ; JBR ;
  • 1999 - I successi ; D.V. More Record ;
  • 1999 - Ma quale idea? e le altre storie ; Carosello ;
  • 2002 - Lettere a Federico Fellini ; Zetazero ;

Références

  1. (it) « Morto Pino D'Angiò, ha lottato contro sei tumori ma era tornato a cantare: «Ho la vita sul filo del rasoio ma è troppo bella per non essere vissuta» », sur Corriere della Sera, (consulté le )
  2. a et b Marie Klock, « Mort du chanteur Pino d’Angiò, star de l’italo disco », Libération, 8 juillet 2024.
  3. (it) Claudio Pomarico, « Pino D'Angiò, l'innovatore oscuro della musica italiana », Rockit.it, 26 août 2016.
  4. Demented Burrocacao, « Ma Quale Idea : un bilan de carrière avec Pino d'Angio, génie sous-estimé de la musique italienne », Noisey, 13 juillet 2016.
  5. (es) Txema G. Crespo, « PINO D'ANGIO CANTANTE "Yo pongo de italiano el cachondeo, las ganas de vivir, la ironía" », El País,‎ (ISSN 1134-6582, lire en ligne, consulté le )
  6. (it) « "Che idea... ho inventato la musica trance, ma non so cosa sia" », sur Libero (consulté le )
  7. Gilles Farina-Vallé, « Pino d'Angiò le chanteur de Ma quale idea est mort », sur Melody TV, (consulté le )
  8. (it)Bassignano, Ernesto (1990). "D'Angiò, Pino". Castaldo, Gino (edited by). Dizionario della canzone italiana. Curcio Editore. p. 478-479.
  9. (it)Deregibus, Enrico (2010). "Pino D'Angiò". Dizionario completo della Canzone Italiana. Giunti Editore, 2010. p. 140. (ISBN 8809756258).
  10. (it) Maria Egizia Fiaschetti, « Che idea, quale idea... Pino D’Angiò: «Mi hanno riscoperto. Vado in tour a 70 anni» », Corriere della Sera,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. (it) Federico Vacalebre, « Pino D'Angiò dopo i tumori: «Jazz, donne e altre storie» », Il Mattino,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. (it) « Morto Pino D'Angiò, cantautore simbolo degli anni '80 », ANSA,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Liens externes