Pierre Favre (politologue)

Pierre Favre
Biographie
Naissance
(79 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Pierre Favre, né le [1], est un politologue français, professeur agrégé de science politique et professeur émérite des universités.

Biographie

Il a enseigné la science politique successivement à l’Université de Clermont-Ferrand, à Sciences Po Paris et à l’Institut d'Etudes politiques de Grenoble.

Il a été président de l’Association des enseignants et chercheurs de science politique et vice-président de l’Association française de Science politique. Il a présidé le jury d’agrégation de science politique.

Pierre Favre a apporté des contributions devenues classiques à la science politique française. Il est le premier à avoir étudié les origines de la science politique comme discipline académique, qu’il situe dans les années 1870-1914 (Naissances de la science politique en France, 1870-1914). Ce livre est toujours de référence et n’a été ni réellement contesté ni remplacé. Il est également un des rares auteurs français à avoir abordé l’épistémologie de la discipline, auquel il avait consacré un premier article, toujours cité, en 1985 (« La question de l’objet de la science politique a-t-elle un sens ? », réédité en 2007) et dont il donne une synthèse en 2005 (Comprendre le monde pour le changer : Épistémologie du politique). Il dirige en 1990 un ouvrage pionnier consacré à La Manifestation, objet presque ignoré jusqu’alors par la science politique française. Il y consacre ensuite une suite de recherches. il contribue largement par ses travaux à l’émergence en France de l’étude des mouvements sociaux, l’un des secteurs les plus productifs de la science politique actuelle. On lui doit également des recherches novatrices en iconographie politique, et des travaux inventifs sur divers aspects de la sociologie politique et de l’action publique.

Œuvres

Il a notamment publié :

  • Comprendre le monde pour le changer : épistémologie du politique, Presses de Sciences Po., 2005
  • Être gouverné : études en l’honneur de Jean Leca (avec Jack Hayward et Yves Schemeil dir.), Presses de Sciences Po., 2003
  • Enseigner la science politique (avec Jean-Baptiste Legavre dir.), l’Harmattan, 1998
  • Sida et politique : les premiers affrontements (1981-1987), dir., L'Harmattan, 1992
  • La manifestation, dir., Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, 1990
  • Naissances de la science politique en France, 1870-1914, Fayard, 1989
  • Générations et politique (avec Jean Crête dir.), Economica / Presses de l'Université Laval, 1989

Sa bibliographie complète figure dans P. Favre, O. Fillieule, F. Jobard (dir.), L’Atelier du politiste, La Découverte/PACTE, 2007.

Pierre Favre a depuis publié :

« Ce que les sciences studies font à la science politique : réponse à Bruno Latour », in Revue française de science politique, vol. 58 no 5, , p. 817-829. «  Quand la police fabrique l’ordre social. Un en deçà des politiques publiques de la police ? » Revue française de science politique, vol. 59 no 6, , p. 1231-1248. « Vers un nouveau basculement des paradigmes dans la science politique française ? À propos du Choix rationnel en science politique, débats critiques », in Revue française de science politique, vol. 60 no 5, , p. 997-1021. « Politix, 1988-2012 : changement de génération, basculement de paradigmes », Politix, vol. 25 no 100, 2012, p. 41-62. "On les voyait sans les voir, Sur La Guerre et La Paix d'Arcabas", in L'Institut, nouvelles, Presses universitaires de Grenoble, 2018, p. 89-101. "La Marseillaise sans ses paroles : la mélodie de l'hymne français comme facteur de sa diffusion universelle", Mots, Les langages du politique, n° 124, , p. 89-106.

Notes et références

  1. Favre, Pierre (1941-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr, 21001-frfre (consulté le 31 janvier 2018)

Liens externes