Pierre Adrien Graillon

Pierre Adrien Graillon
Naissance
Décès
(à 65 ans)
Dieppe (Seine-Maritime)
Nationalité
Drapeau : France Française
Activités
Autres activités
Distinction

Pierre-Adrien Graillon, né le à Dieppe (Seine-Maritime) où il est mort le , est un sculpteur, peintre, lithographe et écrivain français.

Biographie

Artiste autodidacte, Pierre-Adrien Graillon était cordonnier. Il se mit à sculpter par instinct et sans la moindre donnée des statuettes représentant le plus souvent des matelots et des gens du peuple de Dieppe. Bientôt, il s’acquit une réputation auprès des étrangers et obtint de nombreuses médailles d’or et d’argent dans nombre d’expositions[réf. nécessaire].

Napoléon III vint à Dieppe lui remettre personnellement la croix de la Légion d'honneur [1].

« J’ai été visiter le statuaire populaire de Dieppe, Graillon. Sa boutique est située dans la Grande-Rue et contient une quantité de petits chefs-d’œuvre de naïveté. Les scènes populaires sont exécutées avec une remarquable finesse, une vérité particulière et une variété toute particulière, Les fugues de Graillon, dignes de Teniers, portent le cachet de la misère ; mais les Dieppois n’ont pas l’expression vulgaire et abaissée des misérables de Paris et des grandes villes. Lorsque Graillon eut l’idée de se fixer à Paris, il parcourut les endroits les plus populeux et, effrayé du repoussant aspect, de l’excentricité cynique de la dernière classe de la société, il retourna vivre au milieu de sa population de pauvres marins. — Pierre-Jean David d'Angers[2] »

Publication

  • Pierre Graillon, sculpteur dieppois ; sa vie, racontée par lui-même, préface de Félix Pigeory, Crapelet, Paris, 1850

Collections publiques

Notes et références

  1. Pierre-Adrien Graillon (Dieppe, France 1807-Dieppe, France 1872)
  2. [1]

Annexes

Bibliographie

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Henry Auguste Jouin (ill. A. Durand), David d’Angers- sa vie, son œuvre, ses écrits et ses contemporains, t. II, Paris, E. Plon, (OCLC 1950519), p. 194-199 Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • P. A. Graillon, [catalogue d'exposition], préface de P. Bazin, Château-musée de Dieppe, 1969, 54 p.
  • Pierre Ickowicz (dir.), Pierre-Adrien Graillon, 1807-1872, et ses fils, Château-Musée de Dieppe, Dieppe, 2002, 120 p. (ISBN 2901302114)

Liens externes