Pierre-Charles Boudot

Pierre-Charles Boudot
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Sport
Maître
Monture
Distinction

Pierre-Charles Boudot, né le est un jockey français.

Biographie

Originaire de Paray-le-Monial en Saône-et-Loire, fils de l'entraîneur Marc Boudot, Pierre-Charles Boudot se forme à l'AFASEC, avec pour maître d'apprentissage André Fabre, pour qui il monte en priorité une fois devenu professionnel, quelques mois seulement après ses débuts à Loudéac le , ce qui lui vaut en 2010 un Étrier d'or récompensant le meilleur apprenti de l'année[1]. Il gagne pour la première fois au niveau des courses de groupe en 2010 (avec Brigantin dans le Prix de Lutèce, Gr.3) et s'offre son premier groupe 1 en 2014 dans le Grand Prix de Paris, en selle sur Gallante.

En 2015, il remporte sa première Cravache d'or, ex-aequo avec Christophe Soumillon, puis s'adjuge le titre l'année suivante, en atteignant la barre des 300 victoires (sur 1530 partants), battant le record de France de Christophe Soumillon (228 succès en 2013) et le record d'Europe détenu par l'Allemand Peter Schiergen (271 victoires en 1995)[2]. Le , il fête sa millième victoire[3], mais à la fin de l'année il est dépossédé de son record d'Europe par son rival Christophe Soumillon, qui le porte à 306. En 2019, il remporte le Prix de l'Arc de Triomphe avec son cheval de cœur Waldgeist.

Affaires judiciaires

Une première plainte pour viol est déposée contre Pierre-Charles Boudot en 2018 pour des faits survenus en 2015, à la suite de laquelle sa licence est suspendue à titre conservatoire. Une deuxième plainte est ensuite déposée à à Cagnes-sur-Mer le 19 février 2021 pour de nouveaux faits de viol. Dans une enquête diffusée le 16 mai 2021 dans l'émission Stade 2, deux femmes relatent les faits présumés, assurant avoir été droguées à l'aide de kétamine, un puissant anesthésiant pour cheval, sans toutefois en apporter de preuve [4]. Le jockey est mis en examen le 12 mai 2021[5].

Le jockey nie les faits en affirmant sur Twitter n'avoir « rien à se reprocher » et avoir « été menacé par la famille de la plaignante » sans toutefois en apporter de preuve[6].

Palmarès sélectif (courses de groupe 1)

Drapeau de la France France


Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni


Drapeau des États-Unis États-Unis

Victoires en France

Références

  1. « Pierre-Charles Boudot, une carrière ventre à terre », Equidia Live,‎ (lire en ligne, consulté le 17 juin 2017)
  2. « Pierre-Charles Boudot a dépassé les bornes », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 30 décembre 2016)
  3. « Pierre-Charles Boudot - jockey », sur ZoneTurf.fr (consulté le 17 juin 2017)
  4. « VIDEO. Le jockey Pierre-Charles Boudot mis en examen pour viol : regardez l'enquête de "Stade 2", qui a recueilli les témoignages des deux plaignantes », sur Franceinfo, (consulté le 17 mai 2021)
  5. Le jockey-vedette Pierre-Charles Boudot mis en examen pour viol. Le Monde, 13 mai 2021.
  6. « https://twitter.com/pcboudot/status/1366480904852561921 », sur Twitter (consulté le 18 mai 2021)