Philosophiæ doctor

Philosophiæ doctor
Pays Pays anglophones + Drapeau du Québec Québec
Établissements Université
Sélection
Diplômes requis Master, maitrise
Diplôme
Durée de la formation 2 ans à 4 ans
Diplôme délivré PhD
Débouchés
Profession Professions intellectuelles

Philosophiæ doctor (ou doctor philosophiæ ; abrégé PhD ou Ph. D. ; littéralement « docteur en philosophie ») est, dans les systèmes universitaires anglophones et québécois, l'intitulé le plus courant du diplôme de doctorat de recherche.

Le terme philosophie est utilisé dans son sens antérieur au XXe siècle, tel qu'il a été répandu par les universités allemandes, et désigne ici l'étude générale des connaissances.

Les titulaires de PhD peuvent encadrer des travaux de doctorat, contrairement à leurs homologues européens qui doivent pour cela obtenir une habilitation à diriger les recherches.

Certaines « grandes écoles » françaises délivrent des formations payantes de niveau Bac+8 sous le titre de PhD, rarement reconnues par le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche[1] et parfois accréditées par l'AACSB (Association to Advance Collegiate Schools of Business).

Historique

L'intitulé de PhD est popularisé au XIXe siècle par l’université Friedrich-Wilhelm de Berlin, qui l’utilise comme titre sanctionnant le travail de recherche original d'un jeune chercheur, dans les sciences ou les lettres. Le terme se répand aussitôt dans tout l'espace germanophone et nordique. Il s'oppose aux doctorats conférés à des chercheurs plus âgés déjà reconnus, ou aux doctorats honorifiques.

L'intitulé est adopté aux États-Unis, à l’université Yale en 1861 et à l’université Harvard en 1872. Il se répand ensuite au Canada et au Royaume-Uni.

Confusion linguistique

Le PhD implique le plus souvent la rédaction et la soutenance devant jury d'une thèse. Or, en anglais nord-américain, le terme de « thesis » désigne aussi le mémoire de maitrise, généralement réalisé dans le cadre d'un « Master's degree », appelé « maîtrise » en français canadien. Cela porte à confusion avec le terme « thèse » qui, en français, désigne par défaut une thèse de doctorat.

Notes et références

  1. « Doctorat et PhD, des valeurs sûres à l’international », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes