Personnalité de l'année selon Time Magazine

Personnalité de l'année selon Time Magazine
(anciennement : Homme de l'année)
Image associée à la récompense

Couverture de Time avec Charles Lindbergh, le premier « Homme de l'année », publiée le .

Nom original Person of the Year (anciennement : « Man of the Year »)
Description Prix remis à la personne qui a « marqué le plus l'année écoulée, pour le meilleur ou pour le pire »
Organisateur Time Magazine
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de création 1927

La personnalité de l'année (Person of the Year) est un titre qui est décerné chaque année en décembre depuis 1927 par la rédaction de l'hebdomadaire américain Time Magazine à la personne qui a « marqué le plus l'année écoulée, pour le meilleur ou pour le pire ».

Jusqu'à 1998, le titre portait le nom d’Homme de l'année (Man of the Year).

Historique

C'est à partir de 1927 que Time Magazine décida de récompenser les hommes de l'année.

Souvent, quelques jours avant l'annonce, une liste de nommés ou de présélectionnés est dévoilée. La personnalité est dévoilé généralement durant l'émission Today de NBC.

Depuis la création de la distinction, tous les présidents des États-Unis — même en tant que présidents élus —, à l'exception de Calvin Coolidge, Herbert Hoover et Gerald Ford, ont été désignés au moins une fois personnalité de l'année[1].

D'autres distinctions périodiques de Time Magazine furent décernées, suivant des intervalles chronologiques. Winston Churchill fut nommé en 1949 « Homme du demi-siècle ». Mickael Gorbatchev fut distingué pour les années 1980 « Homme de la décennie ». Albert Einstein fut distingué pour le XXe siècle « Personnalité du siècle », devant Gandhi et F. D. Roosevelt[2].

Listes

Hommes de l'année (1927-1998)

Année Image Nommé(es) Naissance et mort Nationalité Remarques
1927
Charles Lindbergh 1902-1974 États-Unis Première et plus jeune personne choisie avant la nomination de Greta Thunberg en 2019.
1928 Walter Chrysler 1875-1940 États-Unis
1929
Owen D. Young 1874-1962 États-Unis
1930
Mahatma Gandhi 1869-1948 Drapeau de l'Empire britanniques des Indes Raj britannique Premier non-Américain choisi.
1931
Pierre Laval 1883-1945 Drapeau de la France France Premier Européen choisi.
1932
Franklin Delano Roosevelt 1882-1945 États-Unis Premier chef d'État choisi.
1933
Hugh S. Johnson 1882-1942 États-Unis
1934
Franklin Delano Roosevelt 1882-1945 États-Unis Choisi pour la 2e fois
1935
Haïlé Sélassié 1892-1975 Éthiopie Premier monarque choisi, premier Africain.
1936
Wallis Simpson 1896-1986 États-Unis Première femme choisie ; cause « officielle » de l’abdication du roi Édouard VIII du Royaume-Uni.
1937
Tchang Kaï-chek 1887-1975 Drapeau de Taïwan République de Chine Premier couple choisi.
Song Meiling 1898-2003 Drapeau de Taïwan République de Chine
1938
Crédit image:
Bundesarchiv, Bild 183-S33882 / CC-BY-SA 3.0
licence CC BY-SA 3.0 de 🛈
Adolf Hitler 1889-1945 Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand Chancelier du Troisième Reich puis plébiscité « Guide » (Führer).
1939 Joseph Staline 1878-1953 Union soviétique
1940
Winston Churchill 1874-1965 Royaume-Uni
1941
Franklin Delano Roosevelt 1882-1945 États-Unis Choisi pour la 3e fois.
1942
Joseph Staline 1878-1953 Drapeau de l'URSS Union soviétique Choisi pour la 2de fois.
1943
George Marshall 1880-1959 États-Unis
1944
Dwight Eisenhower 1890-1969 États-Unis
1945 Harry S. Truman 1884-1972 États-Unis
1946
James F. Byrnes 1879-1972 États-Unis Secrétaire d'État américain.
1947
George Marshall 1880-1959 États-Unis Choisi pour la 2de fois
1948
Harry S. Truman 1884-1972 États-Unis Choisi pour la 2de fois
1949
Winston Churchill 1874-1965 Royaume-Uni Choisi pour la 2de fois ; homme de la moitié de siècle.
1950
Les soldats américains États-Unis Représente les soldats américains de la guerre de Corée ; première fois que l'homme de l'année n'est pas une personne en particulier.
1951
Mohammad Mossadegh 1882-1967 Drapeau de l'Iran Iran
1952
Élisabeth II 1926-2022 Royaume-Uni Reine du Royaume-Uni.
1953
Konrad Adenauer 1876-1967 Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest Chancelier fédéral d'Allemagne.
1954
John Foster Dulles 1888-1959 États-Unis
1955
Harlow Curtice 1893-1962 États-Unis Patron de General Motors.
1956 Les révoltés hongrois Drapeau de la Hongrie Hongrie Premiers à avoir lancé une révolte contre un régime socialiste derrière le Rideau de fer.
1957
Nikita Khrouchtchev 1894-1971 Drapeau de l'URSS Union soviétique
1958
Charles de Gaulle 1890-1970 Drapeau de la France France
1959 Dwight Eisenhower 1890-1969 États-Unis Choisi pour la 2de fois
1960 Les scientifiques américains Drapeau des États-Unis États-Unis Représentés par Linus Pauling, Isidor Rabi, Edward Teller, Joshua Lederberg, Donald Arthur Glaser, Willard Frank Libby, Robert Burns Woodward, Charles Draper, William Shockley, Emilio Segrè, John Enders, Charles Townes, George Wells Beadle, James Van Allen et Edward Mills Purcell.
1961
John Fitzgerald Kennedy 1917-1963 Drapeau des États-Unis États-Unis Président des États-Unis.
1962
Jean XXIII 1881-1963 Vatican Premier pape choisi.
1963
Martin Luther King, Jr. 1929-1968 Drapeau des États-Unis États-Unis Premier Afro-américain.
1964
Lyndon Johnson 1908-1973 Drapeau des États-Unis États-Unis Président des États-Unis.
1965 William Westmoreland 1914-2005 Drapeau des États-Unis États-Unis Général en chef des forces américaines au Viêt Nam.
1966 Les jeunes La génération baby-boom et leurs cadets
1967
Lyndon Johnson 1908-1973 Drapeau des États-Unis États-Unis Choisi pour la 2de fois
1968
Les astronautes d'Apollo 8 Drapeau des États-Unis États-Unis Frank Borman (né en 1928), James Lovell (né en 1928) et William Anders (né en 1933)
1969 La classe moyenne américaine Drapeau des États-Unis États-Unis
1970
Crédit image:
Bundesarchiv, B 145 Bild-F057884-0009 / Engelbert Reineke / CC-BY-SA 3.0
licence CC BY-SA 3.0 de 🛈
Willy Brandt 1913-1992 Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest Chancelier fédéral d'Allemagne.
1971 Richard Nixon 1913-1994 Drapeau des États-Unis États-Unis Président des États-Unis.
1972
Richard Nixon 1913-1994 Drapeau des États-Unis États-Unis Choisi pour la 2de fois.
Henry Kissinger 1923-2023 Drapeau des États-Unis États-Unis
1973 John Sirica 1904-1992 Drapeau des États-Unis États-Unis Juge dans l'affaire du Watergate.
1974
Fayçal 1906-1975 Arabie saoudite Roi d'Arabie saoudite.
1975 Les Américaines 1776-1974 Drapeau des États-Unis États-Unis Représentées par Betty Ford, Carla Anderson Hills, Ella T. Grasso, Barbara Jordan, Susie Sharp, Jill Conway, Billie Jean King, Susan Brownmiller, Addie Wyatt, Kathleen Byerly, Carol Sutton et Alison Cheek.
1976
Jimmy Carter Né en 1924 Drapeau des États-Unis États-Unis Président des États-Unis.
1977
Anouar el-Sadate 1918-1981 Égypte
1978
Deng Xiaoping 1904-1997 Chine
1979
Ayatollah Khomeini 1902-1989 Drapeau de l'Iran Iran
1980 Ronald Reagan 1911-2004 Drapeau des États-Unis États-Unis Président des États-Unis.
1981
Crédit image:
licence GFDL 1.2 🛈
Lech Wałęsa Né en 1943 Drapeau de la Pologne Pologne Dirigeant de Solidarność
1982 L’ordinateur Premier concept non-humain choisi ; appelé « Machine de l'année ».
1983
Ronald Reagan 1911-2004 Drapeau des États-Unis États-Unis Choisi pour la 2de fois
Iouri Andropov 1914-1984 Drapeau de l'URSS Union soviétique
1984
Peter Ueberroth Né en 1937 Drapeau des États-Unis États-Unis Organisateur des Jeux olympiques de Los Angeles.
1985 Deng Xiaoping 1904-1997 Chine Choisi pour la 2de fois.
1986
Corazon Aquino 1933-2009 Philippines Première femme présidente des Philippines.
1987
Mikhaïl Gorbatchev 1931-2022 Drapeau de l'URSS Union soviétique Secrétaire général du parti communiste de l'URSS.
1988 La Terre « en danger »[3] « Planète de l'année ».
1989
Crédit image:
RIA Novosti archive, image #850809 / Vladimir Vyatkin / CC-BY-SA 3.0
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Mikhaïl Gorbatchev 1931-2022 Drapeau de l'URSS Union soviétique Choisi pour la 2de fois ; « homme de la décennie ».
1990
George H. W. Bush 1924-2018 Drapeau des États-Unis États-Unis Président des États-Unis. Complimenté pour sa politique internationale et critiqué pour sa politique interne, d'où l'accroche « Les deux George Bush ».
1991
Crédit image:
licence CC BY-SA 2.0 🛈
Ted Turner Né en 1938 Drapeau des États-Unis États-Unis Dirigeant de CNN. Pour sa couverture médiatique de la guerre du Golfe.
1992
Bill Clinton Né en 1946 Drapeau des États-Unis États-Unis Président des États-Unis.
1993 Les « Faiseurs de paix » Afrique du Sud
Palestine
Drapeau d’Israël Israël
Nelson Mandela (1918-2013) et Frederik de Klerk (1936-2021), Yasser Arafat (1929–2004) et Yitzhak Rabin (1922–1995). Le contexte est marqué par la fin de l'apartheid et les accords d'Oslo.
1994
Jean-Paul II 1920-2005 Vatican
1995
Crédit image:
Gage Skidmore
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Newt Gingrich Né en 1943 Drapeau des États-Unis États-Unis Président républicain de la Chambre des représentants et un des leaders de la « révolution conservatrice ».
1996
Crédit image:
Photographer from Rockefeller University. Copyright retained by subject David Ho.
licence CC BY-SA 3.0 🛈
David Ho Né en 1952 Drapeau des États-Unis États-Unis Chercheur américain, pionnier dans les traitements contre le Sida.
1997
Crédit image:
World Economic Forum from Cologny, Switzerland
licence CC BY-SA 2.0 🛈
Andrew Grove 1936-2016 Drapeau des États-Unis États-Unis PDG cofondateur de la société de microprocesseurs Intel.
1998
Bill Clinton Né en 1946 Drapeau des États-Unis États-Unis Choisi pour la 2de fois.
Kenneth Starr 1946-2022 Drapeau des États-Unis États-Unis Procureur indépendant dans l'affaire Monica Lewinsky.

Personnalités de l'année (depuis 1999)

Année Image Nommé(es) Naissance et mort Nationalité Remarques
1999
Crédit image:
James Duncan Davidson from Portland, USA
licence CC BY 2.0 🛈
Jeff Bezos Né en 1964 Drapeau des États-Unis États-Unis Fondateur et PDG d'Amazon.com.
2000
George W. Bush Né en 1946 Drapeau des États-Unis États-Unis Président élu des États-Unis[4].
2001
Rudy Giuliani Né en 1944 Drapeau des États-Unis États-Unis Maire de New York lors des attentats du 11 septembre 2001. Le magazine donne la mention « Tour de force ».
2002 Les whistleblowers Drapeau des États-Unis États-Unis Cynthia Cooper de Worldcom (née en 1963), Sherron Watkins d'Enron (née en 1959), et Coleen Rowley du FBI (née en 1954).
2003
Les soldats américains Drapeau des États-Unis États-Unis Choisis pour la 2de fois ; les soldats américains engagés en Irak.
2004
George W. Bush Né en 1946 Drapeau des États-Unis États-Unis Choisi pour la 2de fois. Le magazine donne la mention « Révolutionnaire américain ».
2005 Les Bons Samaritains Drapeau de l'Irlande Irlande
Drapeau des États-Unis États-Unis
Bono (né en 1960)
Bill Gates (né en 1955) et Melinda Gates (né en 1964).
2006 « Vous » Les internautes, générant du contenu sur Internet (via des blogs, le web 2.0, YouTube, Wikipédia). 15 personnalités, devant leur célébrité sur Internet, sont également présentées, parmi lesquelles le rappeur français Kamini et le Wikipédien américain Simon Pulsifer.
2007
Crédit image:
Presidential Press and Information Office
licence CC BY 4.0 🛈
Vladimir Poutine Né en 1952 Drapeau de la Russie Russie Président de la fédération de Russie.
2008
Crédit image:
Pete Souza
licence CC BY 3.0 🛈
Barack Obama Né en 1961 Drapeau des États-Unis États-Unis Président élu des États-Unis. Premier Afro-Américain accédant à ce poste, élu le .
2009
Ben Bernanke Né en 1953 Drapeau des États-Unis États-Unis Président de la réserve fédérale américaine (FED).
2010
Crédit image:
licence CC BY 3.0 🛈
Mark Zuckerberg Né en 1984 Drapeau des États-Unis États-Unis Fondateur du réseau social Facebook. Le magazine donne la mention « Le connecteur ».
2011 Les Protestataires Représentants la plupart des mouvements globaux de protestation, notamment du Printemps arabe, des Indignés, du Tea Party, des participants de Occupy Wall Street, et également des manifestants en Grèce, en Inde et en Russie (parmi d'autres).
2012
Barack Obama Né en 1961 Drapeau des États-Unis États-Unis Président des États-Unis pour la seconde fois le . Premier président Afro-Américain des États-Unis. Choisi pour la 2de fois par le Time Magazine comme personnalité de l'année.
2013
Crédit image:
Casa Rosada
licence CC BY-SA 2.0 🛈
François Né en 1936 Vatican 266e pape de l'Église catholique, élu le après la renonciation de Benoît XVI.
2014 Les combattants d'Ebola Les personnels de santé qui combattent l'épidémie d'Ebola de 2014. À l'occasion, cinq couvertures sont édités sur cinq personnes représentants l'ensemble des combattants : les docteurs Jerry Brown et Kent Brantly, la soignante Salome Karwah, l'humanitaire Ella Watson-Stryker et l'ambulancier Foday Gallah[5],[6],[7].
2015
Crédit image:
licence CC BY 2.0 🛈
Angela Merkel Née en 1954 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Chancelière fédérale allemande. Le magazine donne la mention « Chancelière du monde libre »
2016
Crédit image:
Gage Skidmore
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Donald Trump Né en 1946 Drapeau des États-Unis États-Unis Président élu des États-Unis. Le magazine lui donne la mention « Président des États divisés d'Amérique » en raison de sa campagne très clivante, de nombreuses manifestations s'opposant déjà au vainqueur et de sa défaite au vote populaire, où il est devancé de près de trois millions de voix par Hillary Clinton[8],[9].
2017 « Silence Breakers » Les « Silence Breakers » (« ceux qui brisent le silence ») sont un groupe de femmes et d'hommes ayant dénoncé de nombreuses inconduites et agressions sexuelles de la part du producteur de film Harvey Weinstein (avec une affaire éponyme). Ces accusations ont par la suite inspiré de nombreuses autres victimes à dénoncer de nombreuses personnalités, issues pour certaines du monde artistique, politique et journalistique, mais aussi de nombreux autres secteurs[10]. Les personnalités sur la couverture sont Ashley Judd, Taylor Swift, Susan Fowler, Adama Iwu, Isabel Pascual et une femme souhaitant témoigner anonymement par crainte de représailles[11].
2018 « The Guardians and the War on Truth » Ce groupe est formé de différents journalistes, à savoir le journaliste saoudien Jamal Khashoggi, de Wa Lone et Kyaw Soe Oo, journalistes condamnés à 7 ans de prison en Birmanie, de Maria Ressa et du Capital Gazette, quotidien victime d'un attentat.
2019
Crédit image:
licence CC BY 2.0 🛈
Greta Thunberg Née en 2003 Drapeau de la Suède Suède Greta Thunberg est une militante suédoise contre le réchauffement climatique. Son action a un écho mondial. Time Magazine sous-titre sa une « Le pouvoir de la jeunesse » (The power of youth)[12].
2020
Crédit image:
licence CC BY 3.0 us 🛈
Joe Biden Né en 1942 Drapeau des États-Unis États-Unis Élus président et vice-présidente des États-Unis, remportant l'élection présidentielle de 2020 face à Donald Trump et Mike Pence[13].
Kamala Harris Née en 1964 Drapeau des États-Unis États-Unis
2021
Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Elon Musk Né en 1971 Drapeau des États-Unis États-Unis Elon Musk est un ingénieur, entrepreneur, chef d'entreprise et milliardaire sud-africain, naturalisé canadien en 1988 puis américain en 2002.
2022
Volodymyr Zelensky et « l'esprit de l'Ukraine » Né en 1978 Ukraine Président de l'Ukraine depuis le 20 mai 2019. Il dirige la riposte militaire face à l'invasion de son pays par la Russie lancée en février 2022[14].
2023 Taylor Swift Née en 1989 Drapeau des États-Unis États-Unis Autrice, compositrice, interprète, productrice et réalisatrice. Première artiste choisie.

Critiques

Le titre de « personnalité de l'année » est souvent considéré, à tort, comme étant un honneur. De nombreuses personnes, y compris certains membres des médias américains, continuent de relayer l'idée que le titre d'« homme de l'année » est une récompense ou un prix, bien que Time Magazine fasse régulièrement des démentis sur ce point. La confusion vient probablement du fait que de nombreuses personnalités titrées sont largement admirées par le lectorat du Time Magazine. Ainsi, de nombreux journalistes décrivent un nouvel « homme de l'année » comme ayant rejoint le rang des précédents « vainqueurs », tels que Martin Luther King[réf. souhaitée].

Il y eut une très grande polémique aux États-Unis après que le choix du Time se fut porté sur l'ayatollah Khomeini en 1979. Depuis, le magazine américain s'est généralement gardé de choisir des figures anti-américaines[réf. souhaitée].

La personne de l'année 2001, juste après les attentats du 11 septembre, fut le maire de New York, Rudolph Giuliani, bien que pour beaucoup Oussama ben Laden constituât un choix plus logique. Le numéro déclarant Giuliani « homme de l'année » comprenait un article soulignant les décisions antérieures de nommer l'ayatollah Khomeini « homme de l'année 1979 » et l'hésitation qui se termina par un refus de nommer Hitler en tant que « personnalité du siècle », Albert Einstein ayant été finalement retenu pour ce titre[15]. L'article semblait insinuer qu'Oussama Ben Laden aurait été un choix plus normal pour le titre d'« homme de l'année 2001 » et que Hitler était un candidat plus fort qu'Albert Einstein pour le titre de « personnalité du siècle » mais que le journal ne les avait finalement pas choisis à cause de leur « influence négative sur l'Histoire »[réf. souhaitée].

Un autre choix largement critiqué fut la décision en 2006 d'élire You (« Vous » en français), censé honorer la majeure partie des gens (voire tout le monde) pour le rôle de chaque individu au développement d'Internet et de la communication (via les blogs, et les réseaux sociaux). L'émission de télévision The Jon Stewart Show a parlé d'une « blague » et le magazine Slate a désigné cette sélection comme étant « tout simplement stupide ». Le comédien Stephen Colbert en plaisanta en disant que lorsqu'il reçut son exemplaire du Time, il avait pensé que celui-ci l'avait choisi, lui, comme « homme de l'année » et lui en avait envoyé un numéro personnalisé[réf. souhaitée].

Les résultats du sondage en ligne de 2006 pour la personne de l'année sont les suivants : le président du Venezuela Hugo Chávez obtenait 35 % des voix, suivi par le président iranien Mahmoud Ahmadinejad avec 21 %, puis le chef du Parti démocrate à la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, avec 12 %, les créateurs de YouTube à 11 %, George W. Bush 8 %, Al Gore 8 %, la secrétaire d'État américaine Condoleezza Rice 5 % et le dictateur nord-coréen Kim Jong-il avec 2 %[réf. souhaitée].

Le , Ben Bernanke, président de la Réserve fédérale américaine est choisi personnalité de l'année par Time[16] pour avoir, selon eux, sauvé les États-Unis du désastre financier. Cette nomination laisse toutefois un « goût amer » car dans un même temps le chômage n'a pas baissé aux États-Unis et seule la bourse a repris de la vigueur.

En 2017, le journal The Hill déclare que Time Magazine est trop politiquement correct pour choisir une personnalité clivante, surtout dans les années 2000, alors qu'ils ont choisi précédemment Khomeini et Hitler, le média rappelant que ce n'est pas un concours de popularité[17].

Notes et références

  1. « Il n'y a rien de surprenant à ce que Time ait choisi Donald Trump comme "Person of the Year" », sur France 24,
  2. (en) Associated Press, « Einstein is chosen as Time’s Person of the Century », sur Deseret,
  3. (en-US) « TIME Magazine Cover: Endangered Earth, Planet of the Year - Jan. 2, 1989 », sur TIME.com (consulté le )
  4. (en) « Bush Is Named Time’s Person of the Year », sur The Los Angeles Times,
  5. (en) « Time magazine names Ebola fighters in "Person of the Year" title », sur ITV,
  6. (en) « Behind Time's Person of the Year Ebola Fighters Cover », sur Time Magazine,
  7. (en) « The Ebola Fighters – The ones who answered the call », sur Time Magazine,
  8. (en) « Donald Trump Is Time's Person of the Year, to No One's Surprise », sur NY Times,
  9. AFP / Reuters, « Donald Trump désigné personnalité de l'année 2016 par le magazine Time », sur Le Monde,
  10. (en) Stephanie Zacharek, Eliana Dockterman et Haley Sweetland Edwards, « TIME Person of the Year : The Silence Breakers », sur time.com (consulté le ).
  11. « Elles ont "brisé le silence" contre les violences sexuelles : qui sont les six femmes en une du numéro spécial de Time Magazine », sur France Info,
  12. https://www.lefigaro.fr/flash-actu/greta-thunberg-la-jeune-militante-du-climat-nommee-personnalite-de-l-annee-par-le-magazine-time-20191211
  13. Charlotte Alter, « 2020 Person of the Year - Joe Biden and Kamala Harris », Time,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. « Guerre en Ukraine : Volodymyr Zelensky désigné personnalité de l'année 2022 par le Time Magazine », sur LEFIGARO, (consulté le )
  15. « "Time" : Einstein, l'homme du siècle. », sur Libération.fr, .
  16. (en) « Ben Bernanke - Person of the Year 2009 », Michael Grunwald, time.com, 16 décembre 2009.
  17. (en) « Time is too politically correct to crown a worthy "Person of the Year" », sur The Hill.com, .

Voir aussi

Article connexe

  • Time 100, le classement des cent personnes les plus influentes dans le monde selon Time Magazine.

Lien externe

  • « La personnalité de l'année du Time 1927-2007 »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), sur time.com (consulté le ).