Paula Forteza

Paula Forteza
Illustration.
Paula Forteza en 2017.
Fonctions
Députée française
En fonction depuis le
(2 ans, 3 mois et 22 jours)
Élection 17 juin 2017
Circonscription 2e des Français établis hors de France
Législature XVe (Cinquième République)
Prédécesseur Sergio Coronado
Biographie
Date de naissance (33 ans)
Lieu de naissance Paris (France)
Nationalité Française
Parti politique La République en marche
Diplômé de Université Torcuato di Tella à Buenos Aires, Sciences Po Paris
Site web forteza2017.fr forteza.fr

Paula Forteza, née le à Paris, est une femme politique française.

Membre de La République en marche, elle est députée depuis juin 2017, élue dans la deuxième circonscription des Français de l'étranger (Amérique latine et Caraïbes).

Biographie

Famille et études

Née à Paris de parents argentins le 8 août 1986[1], elle y vit jusqu'à ses sept ans avant de retourner en Argentine. Elle a fait ses études au lycée franco-argentin Jean-Mermoz et est diplômée de l'université Torcuato di Tella à Buenos Aires et de Sciences Po Paris[2].

Parcours professionnel

Elle a travaillé en 2014 pour Etalab, un programme du Premier ministre chargé de la politique de données ouvertes et de gouvernement ouvert, en particulier la publication des dépenses de l’administration[3].

Députée de la XVe législature

En mai 2017, elle est choisie comme candidate pour représenter La République en marche dans la 2e circonscription des Français établis hors de France. Elle est élue face à Sergio Coronado le 17 juin 2017.

Avec Matthieu Orphelin, elle est l'instigatrice d'un site permettant de poser des questions dont certaines seront reprises pour être posées au gouvernement[4],[5],[6].

Le 7 février 2018, elle est cosignataire d'une tribune dans Le Monde, dans laquelle elle explique que « ne regarder les données qu’au simple prisme économique, c’est oublier qu’elles sont d’abord le fruit de nos interactions avec des services, avec des objets connectés et de nos sociabilités liées à nos échanges sur les médias sociaux »[7].

Le 15 mars 2018, elle publie une tribune co-signée par plus de 100 députés sur la participation citoyenne dans Le Monde. Dans le cadre de la révision constitutionnelle prévue par le gouvernement et qui devrait être étudiée à l'été 2018, elle appelle à faire de la participation citoyenne une priorité[8].

Au printemps 2019, elle est pressentie pour le poste de secrétaire d'État au numérique, finalement dévolu à Cédric O : selon Le Figaro, elle aurait été « plus centrée sur l’utilisation du numérique pour revivifier la démocratie ou encore protéger les données personnelles »[9].

En juillet 2019, à l'occasion de la remise en jeu des postes au sein de la majorité, elle se porte candidate à la questure de l'Assemblée[10].

Elle soutient Cédric Villani pour les élections municipales de 2020 à Paris[11].

Notes et références

  1. Paula Forteza sur le Projet Arcadie
  2. Sao Paulo, « LEGISLATIVES 2017 - Interview de Paula Forteza du Parti La République En Marche », Le Petit Journal,‎ (lire en ligne, consulté le 19 juin 2017)
  3. (en-US) « Entretien avec Paula Forteza, candidate francophone et francophile de “La République En Marche !” », Centre de la Francophonie de Floride et des Caraïbes,‎ (lire en ligne)
  4. « Vous avez une question pour le gouvernement ? Deux députés la poseront pour vous », sur https://www.nouvelobs.com
  5. « Deux députés LREM lancent une initiative de "questions citoyennes" au gouvernement », sur http://www.lcp.fr
  6. « Plateforme de questions citoyennes au gouvernement : progrès ou «gadget» ? », sur http://www.lefigaro.fr
  7. « « Les internautes réclament un usage moins opaque et une maîtrise de leurs données personnelles » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 11 août 2018)
  8. « « La participation citoyenne doit devenir une mission parlementaire de valeur constitutionnelle » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 11 août 2018)
  9. Elisa Braun, « Qui est Cédric O, le nouveau secrétaire d’État au numérique? », sur lefigaro.fr, (consulté le 29 juin 2019).
  10. Clément Pétreault, « L'Assemblée nationale et le bal des ambitieux », sur lepoint.fr, (consulté le 13 juillet 2019).
  11. Manuel Jardinaud, « A Paris comme ailleurs, LREM se fracture en vue des municipales », sur Mediapart, (consulté le 8 septembre 2019).

Liens externes

  • Ressources relatives à la vie publique :
  • Site officiel