Patronyme

Le mot « patronyme », d’origine grecque, signifiant étymologiquement « nom du père », a été introduit dans la langue française au sens large de « nom commun à tous les descendants d'une race et tiré du nom de celui qui en est le père »[1]. Cela dit, c'est la notification de reconnaissance sur l'acte de naissance, qui fait foi.

En France, depuis 2002, le mot « patronyme » est remplacé légalement par « nom de famille »[2] et, comme dans de nombreux autres pays (Allemagne, Belgique, Espagne, Royaume-Uni, Suisse, etc.), le nom de famille d'une personne peut être indifféremment celui du père ou celui de la mère.

On peut également garder le nom biologique du père, sans le connaître ou sans autre attachement qu'une civilité d'acte de naissance.

Le nom sert à identifier une personne à son prénom.

Significations

Le mot patronyme peut avoir deux significations :

  • synonyme littéraire de « nom patronymique », c'est le nom de famille, quand il est transmis par un ancêtre mâle[3] ;
  • dans certaines cultures, désignation du nom formé sur la base du prénom du père[4] (typiquement : « X, fils de Y ») ; il change donc à chaque génération, comme traditionnellement dans les noms islandais, les noms arabes ou les noms russes. Aux Pays-Bas, cette tradition s'est maintenue jusqu'à la période française, époque où le droit français a été introduit et l'a définitivement abolie.

Notes et références

  1. Alain Rey, Dictionnaire historique de la langue française, t. II, Le Robert, (ISBN 2-85036-187-9), p. 1453.
  2. La Semaine Juridique, 2003, page 1271.
  3. Marie-Thérèse Morlet, Dictionnaire étymologique des noms de famille, Paris, Éditions Perrin, , 1027 p. (ISBN 2-262-01350-0), p. 9-10.
  4. Laurent Herz, Dictionnaire étymologique de noms de famille français d'origine étrangère et régionale : avec l'étymologie de quelques noms étrangers célèbres, Paris, Éditions L'Harmattan, , 297 p. (ISBN 978-2-296-11753-2 et 2-296-11753-8, lire en ligne), p. 13.

Voir aussi

Bibliographie

  • Marie-Odile Mergnac, Atlas des noms de famille, Archives & culture, , 127 p.
  • Agnès Fine et Françoise-Romaine Ouellette, Le nom dans les sociétés occidentales contemporaines, Presses Universitaires du Mirail, , 252 p.

Articles connexes

Liens externes