Pascale Roberts

Pascale Roberts
Description de cette image, également commentée ci-après
Pascale Roberts en 2012.
Nom de naissance Marie-José Maud Walsain-Laurent
Surnom Pascale Roberts
Naissance
Boulogne-Billancourt (France)
Nationalité Drapeau : France Française
Décès (à 89 ans)
Garches (France)
Profession Actrice
Films notables La Fille de d'Artagnan
Séries notables Plus belle la vie (2008-2016)

Pascale Roberts, née Marie-José Maud Walsain-Laurent, le à Boulogne-Billancourt et morte le à Garches, est une actrice française.

Biographie

Enfance

Marie-José Walsain-Laurent, naît le à Boulogne-Billancourt, (Hauts-de-Seine)[1],[2], d’un père anglo-italien et d’une mère créole. À l'âge de 5 ans, Pascale Roberts est atteinte de poliomyélite, ce qui l'oblige à prendre des cours de danse pour rééduquer ses muscles atrophiés.

Vie privée

En 1957, elle épouse l'acteur Pierre Mondy[3], dont elle divorce en 1966. Elle épouse ensuite l'acteur Michel Le Royer puis l'écrivain Pierre Rey.

Elle se convertit au bouddhisme[3],[4].

Carrière professionnelle

En 1952, alors qu'elle demeure à Londres, elle est embauchée par la télévision américaine pour un contrat d'un an[5]. Après ses premiers rôles (Le Fric, Les Loups dans la bergerie, Dans la gueule du loup), elle joue la victime dans Compartiment tueurs de Costa-Gavras. À la télévision, elle est la partenaire de Geneviève Grad dans le feuilleton Chambre à louer (1965). En 1973, elle est en vedette avec Jean-Claude Pascal dans un feuilleton télévisé quotidien Le Temps de vivre... Le Temps d'aimer de Louis Grospierre. En 1975, elle joue son rôle le plus célèbre, la mère de la victime Isabelle Huppert, dans Dupont Lajoie d'Yves Boisset. Dans les années 1980, elle est la partenaire d'Alain Delon dans plusieurs films comme Trois hommes à abattre et Pour la peau d'un flic[3].

Elle dispense depuis quelques années des cours de théâtre à l'École internationale de création audiovisuelle et de réalisation à Paris.

En , elle décroche son dernier grand rôle, celui de Wanda, la mère de Blanche Marci, personnage récurrent dans le feuilleton français Plus belle la vie, diffusé sur France 3. Elle apparaît jusqu'au , puis arrête les tournages en raison de problèmes de santé, révèle le producteur Sébastien Charbit[6].

Mort

Pascale Roberts meurt le , des suites d'un cancer, à l'âge de 89 ans[7],[8],[9] en son domicile de Garches[1].

Ses obsèques se déroulent en l'Église Saint-Roch à Paris le [10].

Filmographie

Cinéma

Années 1950

Années 1960

Années 1970

Années 1980

Années 1990

Années 2000

Télévision

Théâtre

Notes et références

  1. a et b « Actes de naissance et de décès de Marie José Maud Walsain-Laurent », sur CinéArtistes (consulté le 27 novembre 2019)
  2. « ROBERTS Pascale », sur lesgensducinema.com (consulté le 27 octobre 2019)
  3. a b et c Jean-Noël Mirande, « Pascale Roberts, plus belle la vie ! », Le Point,‎ (lire en ligne)
    « Celle qui incarne Wanda Legendre dans la série de France 3 a alterné séries populaires et rôles dramatiques avec les plus grands. »
  4. Mensuel Plus Belle La Vie
  5. Télé 7 Jours no 104, semaine du 17 au 23 mars 1962 : "Pascale Roberts débuta à la TV américaine"
  6. « Découvrez pourquoi Pascale Roberts (Wanda) n'apparaît plus dans PBLV ! »
  7. France 3, « journal télévisé », à 20:40
  8. « L’actrice Pascale Roberts, figure de la série Plus belle la vie, est décédée », sur Ouest-France, (consulté le 27 octobre 2019)
  9. « Décès de Pascale Roberts, actrice de «Plus belle la vie» », sur Le Parisien, (consulté le 27 octobre 2019)
  10. https://www.pblvfrance3.com/t835-deces-de-pascale-roberts-wanda-mere-de-blanche#113336

Liens externes