Parlement de Grande-Bretagne

Le Parlement de Grande-Bretagne (Parliament of Great Britain) fut formé en 1707 à la suite de la ratification des actes d'Union par le Parlement d'Angleterre et celui d'Écosse. Les actes aboutissent à la création d'un nouveau Royaume-Uni de Grande-Bretagne et dissolvent les parlements d'Angleterre et d'Écosse au profit d'un seul parlement, siégeant au palais de Westminster, ancien siège du Parlement d'Angleterre, dans la Cité de Westminster et près de la Cité de Londres.[1] Il dura pendant pratiquement un siècle, jusqu'à l'acte d'Union regroupant les parlements de Grand-Bretagne et d'Irlande en un seul Parlement du Royaume-Uni qui est en place depuis le .

Historique

Vers 1700, l'Angleterre, l'Écosse et le pays de Galles était liés sur différents points. Au XVIème siècle, les normes législatives avaient unis l'Angleterre et le pays de Galles. En conséquence, la loi et la justice de ce dernier étaient les mêmes qu'en Angleterre ; l'anglais était maintenant considéré et confirmé comme langue administrative. et le pays de Galles était représenté au Parlement à Westminster[2].


Décisions importantes

Notes et références

  1. (en) Alexander Murdoch, « England, Scotland, and the Acts of Union (1707) », sur Oxford Dictionary of National Biography (DOI 10.1093/ref:odnb/96282, consulté le 16 juin 2021) : « On 1 May 1707 England and Scotland (since 1603 a union of crowns) became the 'United Kingdom of Great Britain'. The new united kingdom was to be represented by a ‘union’ flag and governed by a British parliament at Westminster and a shared head of state (with the contentious issue of monarchical succession now settled in favour of the protestant house of Hanover). »
  2. « The National Archives | Exhibitions | Citizenship | Rise of Parliament », sur www.nationalarchives.gov.uk (consulté le 2 août 2021)

Bibliographie

Voir aussi

Liens externes

Liens internes