Panzerdivision Feldherrnhalle 1

Panzerdivision Feldherrnhalle 1
Panzergrenadier Division Feldherrnhalle 1
Image illustrative de l’article Panzerdivision Feldherrnhalle 1
Insigne de la Panzergrenadier-Division Feldherrnhalle

Création 1943
Dissolution Mai 1945
Pays Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Branche Wehrmacht
Type Division d'infanterie motorisée
Rôle Infanterie mobile
Ancienne dénomination 60. Panzergrenadier Division
Panzergrenadier Division Feldherrnhalle
Guerres Seconde Guerre mondiale
Commandant Generalmajor Gunther Pape

La Panzerdivision Feldherrnhalle 1 était une division d'infanterie motorisée de l'Armée allemande (Wehrmacht) pendant la Seconde Guerre mondiale

Création et différentes dénominations

  • 1934 Création de la SA-Standarte Feldherrnhalle qui est composé de l'élite des SA.
  • En , la 60. Panzergrenadier Division disparaît à Stalingrad après la capitulation des forces allemandes du maréchal Friedrich Paulus.
  • En , une nouvelle 60. Panzergrenadier Division est en cours de reconstitution dans le sud de la France (Nîmes 30).
  • En la 60. Panzergrenadier Division prend le nom de Panzer Abteilung Feldherrnhalle (groupe motorisé).
  • Au début 1944 la Panzer Abteilung Feldherrnhalle est renforcée et devient le Panzer Regiment Feldherrnhalle.
  • En le Panzer Regiment Feldherrnhalle disparaît près de Minsk avec le Heeresgruppe Mitte dans la débâcle de l'opération Bagration.
  • En , une nouvelle division est assemblée à partir des éléments survivants et de la Panzer Brigade 109 en Hongrie.
  • Le 27 décembre 1944, le Panzer Regiment Feldherrnhalle est transformé en Panzerdivision Feldherrnhalle.
  • Le 23 mars 1945, la division devient Panzerdivision Feldherrnhalle 1.

Emblèmes divisionnaires

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Historique

Création et concept

Les unités Feldherrnhalle ont été les formations de combat de la SA.
Son histoire remonte à 1923 lors du putsch de la Brasserie. Le corps a été nommé d'après le Feldherrnhalle à Munich où la tentative de coup a été écrasé par le gouvernement du Land de Bavière.

La première unité, le SA-Standarte[1] Feldherrnhalle est créé après la mort de Ernst Röhm, lors de la Nuit des Longs Couteaux. Le régiment était composé de l'élite des SA choisis dans toute l'Allemagne. Le Standarte Feldherrnhalle était un pas vers la création d'une unité combattante. Son rôle était de fournir des unités de gardes pour les bureaux du gouvernement SA autour de l'Allemagne nazie.

En mars 1938, les hommes de la Standarte Feldherrnhalle ont été parmi les premières unités à entrer en Autriche pendant la Anschluss. En septembre 1938, le Feldherrnhalle est placé sous le contrôle de la Wehrmacht, et l'effectif de l'unité est transféré à la Luftwaffe, qui forme le Luftlande-Regiment Feldherrnhalle et une partie de la 7. Flieger-Division. Le reste du régiment est transféré à la Heer, formant le 120e Régiment d'Infanterie motorisé de la 60. Infanterie-Division (mot.) et le 271e Régiment d'Infanterie de la 93. Infanterie-Division

Organisation

Commandants successifs

Date Grade Commandant
27 novembre 1944 - 8 mai 1945 Generalmajor Günther Pape

Composition

Composition de l'Infanterie Division "Feldherrnhalle " à la fin de 1943
  • Grenadier Regiment "Feldherrnhalle"
  • Fusilier Regiment "Feldherrnhalle"
  • Panzer Aufklärungs Abteilung "Feldherrnhalle" (Groupe de reconnaissance)
  • Panzer Abteilung "Feldherrnhalle"
  • Panzerjäger Abteilung "Feldherrnhalle" (Groupe de chasseurs de chars)
  • Artillerie Regiment "Feldherrnhalle"
  • Pionier Bataillon "Feldherrnhalle" (Génie d'assaut)
  • Flak Artillerie Abteilung "Feldherrnhalle" (Groupe de Flak)
Bataille de Debrecen Hongrie -

60. Panzergrenadier-Division Feldherrnhalle

  • Division Stab
  • Füsilier-Regiment Feldherrnhalle
  • Grenadier-Regiment Feldherrnhalle
  • Panzer-Abteilung Feldherrnhalle
  • Panzer-Aufklärungs-Abteilung Feldherrnhalle
  • Artillerie Regiment Feldherrnhalle
  • FlaK-Bataillon Feldherrnhalle
  • Pionier-Bataillon Feldherrnhalle
  • Nachrichten-Kompanie Feldherrnhalle


Siège de Budapest Hongrie - Février 1945

Panzer-Division Feldherrnhalle 1

  • Division Stab
  • Panzer-Regiment Feldherrnhalle
  • Panzer-Battalion
  • Panzergrenadier-Battalion (half-track)
  • schwere Panzer-Abteilung Feldherrnhalle
  • Panzergrenadier-Regiment Feldherrnhalle
  • Panzerjäger-Abteilung Feldherrnhalle
  • Panzer-Aufklärungs-Abteilung Feldherrnhalle
  • Pionier-Bataillon Feldherrnhalle
  • Artillerie-Regiment Feldherrnhalle
  • Nachrichten-Kompanie Feldherrnhalle
Opération Frühlingserwachen Hongrie -

Panzerkorps Feldherrnhalle

  • Korps Stab
    • Korps-Füsilier-Regiment Feldherrnhalle
    • Schwere-Panzer-Abteilung Feldherrnhalle
    • 404. Artillerie-Regiment
    • 404. Panzer-Pionier-Bataillon
    • 44. Panzer-Nachrichten-Bataillon
    • Panzer-Feldersatz-Regiment Feldherrnhalle
  • Panzer-Division Feldherrnhalle 1
  • Panzer-Division Feldherrnhalle 2

Théâtres d'opérations[2]

Insigne

Le port de la bande de bras "Feldherrnhalle" est autorisé pour cette unité pour illustrer ses affiliations avec la SA-Standarte Feldherrnhalle.

Liens internes

Références

  1. une Standarte est une organisation de la taille d'un régiment
  2. Historica : 1944 Les Panzers T2