PSV Eindhoven

PSV Eindhoven
Logo du PSV Eindhoven
Marque déposée 🛈
Généralités
Nom complet Philips Sport Vereniging
Surnoms Boeren (fermiers)
Rood-witten (les rouges et blancs)
Lampen (les Lampes)
Fondation
Couleurs Rouge, blanc et noir
Stade Philips Stadion
(35 000 places)
Siège Frederiklaan 10 A
5616 NH Eindhoven
Championnat actuel Eredivisie
Président Peter Swinkels
Entraîneur Peter Bosz
Joueur le plus capé Willy van der Kuijlen (648)
Meilleur buteur Willy van der Kuijlen (394)
Site web www.psv.nl
Palmarès principal
National[3] Championnat des Pays-Bas (24)
Coupe des Pays-Bas (11)
Supercoupe des Pays-Bas (14)
International[3] Ligue des champions (1)
Coupe de l'UEFA (1)

Maillots

Domicile

Extérieur

Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Eredivisie 2023-2024
0

Philips Sport Vereniging (en français : Association sportive de Philips), plus connu sous le nom de PSV Eindhoven ou PSV, est un club omnisports néerlandais situé à Eindhoven. Particulièrement renommée, sa section sportive la plus connue est celle du football, qui évolue en première division néerlandaise.

Le PSV est le 2e club le plus titré des Pays-Bas, après l'Ajax Amsterdam. De plus, le PSV a remporté la Coupe d'Europe des clubs champions en 1988. Les joueurs sont surnommés les « Boeren » (fermiers), ceci essentiellement car tous les habitants des Pays-Bas en dehors de la zone triangulaire AmsterdamUtrechtLa Haye. Toutefois, le club et son stade sont symboles de haute-technologie, car il s'agit du club des usines Philips, le plus grand constructeur d'appareils électroniques européen au cours du 20e siècle et co-inventeur du Disque compact (CD).

Histoire

Le club est créé par les usines Philips le [4] afin de célébrer le centenaire de la défaite de la France dans les guerres napoléoniennes[5]. Très tôt[Quand ?] une équipe professionnelle de football est mise en place, réservée aux seuls employés de l'entreprise jusqu'en 1933.

En 1954, le football néerlandais se réforme en se dotant d'une élite à poule unique. Avant cette date, six championnats régionaux existaient, et leurs différents vainqueurs s'affrontaient en fin de saison pour désigner le champion national. En cette période, le PSV obtient douze titres régionaux et trois nationaux.

Le club prend une réelle dimension dans les années 1970. En 1976, le PSV Eindhoven se hisse en demi-finale de la Coupe des champions contre l'AS Saint-Étienne qui l'élimine (1-0, 0-0)[6]. La consécration européenne arrive par la victoire en Coupe UEFA contre un autre club français SC Bastia en 1978 (0-0 à l'aller à Bastia, 3-0 au retour à Eindhoven).

Crédit image:
licence CC BY 2.0 🛈
Le PSV Eindhoven champion d'Europe 1988.

En 1988, entrainé par Guus Hiddink et avec une équipe comprenant Ronald Koeman, Eric Gerets Soren Lerby et Wim Kieft, le PSV remporte la Coupe d'Europe des clubs champions pour la première fois de son histoire, en battant le club portugais SL Benfica dans une séance de tirs au but, après avoir éliminé le Real Madrid et les Girondins de Bordeaux. Mais ils ne s'imposent pas en Coupe intercontinentale contre les uruguayens du Club Nacional à la suite de la séance de tirs au but.

Le PSV adopte alors une politique de recrutement en dénichant des nouveaux talents en Amérique du Sud et en Europe tels que Romário, Ronaldo ou Mateja Kežman, puis plus récemment en Asie avec Park Ji-sung ou Lee Young-pyo. L'équipe de Guus Hiddink affronte l’Olympique lyonnais en quarts de finale de la Ligue des champions 2004-2005[6]. Avec des joueurs comme Philipp Cocu, Mark van Bommel, Ji-Sung Park ou encore le rugueux défenseur brésilien Alex, l'équipe réalise un nouveau grand parcours européen en ruinant les espoirs des champions de France aux tirs au but au terme d’une prolongation marquée par un pénalty non sifflé sur Nilmar[6] (1-1, 1-1 tab 4-2). L'équipe néerlandaise s'arrête en demi-finale de Ligue des champions.

Le club perd ensuite les deux sud-coréens, Mark van Bommel, Johann Vogel et Wilfred Bouma, mais parvient de nouveau à se qualifier pour la seconde phase de la C1 la saison suivante. Le PSV se fait éliminer en 8e-de-finale (0-1, 0-4) par l'Olympique lyonnais revanchard.

De 2008 à 2010, Eindhoven ne parvient plus à se qualifier pour la Ligue des champions. Lors d'un match mémorable de la 10e journée du Championnat des Pays-Bas le , le PSV Eindhoven étrille le Feyenoord Rotterdam 10 à 0 avec un triplé de Reis, des doublés de Lens et Dszudzsak, et des buts d'Afellay, Toivonen et Engelaar. Le PSV ne parvient toujours pas à conserver ses meilleurs éléments comme Afellay qui rejoint Barcelone durant l'hiver 2010-2011.

Lors de la 29e journée de Championnat des Pays-Bas le , le PSV Eindhoven explose le FC Twente 5 à 0 sur le terrain de Twente avec un doublé de Depay et des buts de De Jong, Bruma et Wijnaldum. Ce soir là, le PSV compte 11 points d'avance sur l'Ajax Amsterdam et fonce vers un 22e titre de champion à 5 journées de la fin. Le , le PSV Eindhoven est sacré champion des Pays-Bas pour la 22e fois après une victoire 4 à 1 face à Heerenveen, mettant fin à quatre années de domination de l'Ajax.

Le PSV a conservé son titre de champion en 2016.

Après avoir terminé troisième de la saison 2016-17, le PSV remporte de nouveau le titre d'Eredivisie en 2018 avec une victoire 3–0 contre l'Ajax, qui était en deuxième position.

En 2021 et 2022, le PSV termine second du championnat derrière l'Ajax[7],[8]. Invaincus lors des quatre premières journées de championnat 2021-22, le PSV perd lors des barrages de la Ligue des champions face au Benfica (2-1, 0-0) et est reversé en Ligue Europa[5].

Avec Ruud van Nistelrooy comme nouvel entraineur pour la saison 2022-2023, l’ex-attaquant du FC Barcelone Luuk de Jong et le gardien Walter Benitez notamment rejoignent l'équipe[6]. Celle-ci remporte la Supercoupe des Pays-Bas le 30 juillet 2022 contre l'Ajax Amsterdam (5-3)[9]. En août, le PSV retrouve l'AS Monaco croisé en C3 la saison précédente et élimine cette fois le club français en tour préliminaire de Ligue des champions[10].

Structure du club

Stade

Basé à Eindhoven, il évolue dans le Philips Stadion d'une capacité actuelle de 35 000 places assises. Il est construit à la création du club et se trouve toujours à la pointe en matière d'équipements tout au long de son histoire[réf. nécessaire]. Le stade accueille plusieurs finales européennes et est choisi pour recevoir l'Euro 2000.

Maillot

Le club possède un sponsor sur son maillot depuis 1982[4]. Jusqu'au terme de la saison 2015-2016, le fabricant, initialement d'ampoules électriques puis d'électronique de divertissement et d’électroménager et à l'origine du club, Philips, en est aussi le sponsor principal[4]. Il reste ensuite comme partenaire secondaire[4]. Pour les deux derniers matchs de cet exercice 2015-16, l'équipementier d'alors Umbro et le PSV créée un maillot hommage basé sur un template simple avec une tenue à dominante rouge dotée d’un col blanc à boutons et accompagnée d’une bande blanche sur les flancs et sur le bord des manches[4]. À cela s'ajoute le logo original du club où l’on retrouve le nom « Philips Sport », tandis qu’au dos du col figure la mention « Proud Of You » (fier de vous)[4].

À partir de la saison 2020-2021, le club a comme équipementier Puma[11].

Le maillot du PSV Eindhoven 2022-2023 à l’extérieur représente des carreaux comme ce fut le cas par le passé (extérieurs des années 2008 à 2012 puis 2019, et third de 2016 et 2018) mais surtout l’extérieur du Van Abbemuseum, le musée d’art moderne et art contemporain à Eindhoven[11].

Palmarès

Titres et trophées

Les 24 championnats de ligue du PSV sont les deuxièmes plus élevés du football néerlandais, derrière l'Ajax (36)[12]. Leurs onze victoires en Coupe KNVB sont les troisièmes plus élevées, après l'Ajax (20) et Feyenoord (13)[13]. Le PSV a remporté le plus grand nombre de Bouclier Johan Cruyff jusqu'à présent, avec quatorze[14]. Le doublé a été réalisé quatre fois, celui de 1988 faisant partie du triplé, un exploit réalisé par seulement six autres clubs européens[15]. Entre 1985 et 1989, et entre 2005 et 2008, le PSV a remporté l'Eredivisie quatre fois de suite; les seuls autres clubs à avoir accompli cela (une fois) étaient l'Ajax et HVV La Haye[12]. Ces dernières décennies, l'équipe a constamment lutté pour les premières places du championnat: dans le classement de tous les temps de l'Eredivisie (depuis 1956), le PSV est deuxième derrière l'Ajax[16]. Le PSV participe à une compétition européenne chaque année depuis 1974; seuls le Barcelone (depuis 1959) et l'Anderlecht (depuis 1964) ont une série plus longue en cours[17].

Willy van der Kuijlen détient actuellement le record du plus grand nombre d'apparitions en championnat et du plus grand nombre de buts en championnat. Il a joué 528 matchs et a marqué 308 buts entre 1964 et 1981[18]. Willy van de Kerkhof a joué le deuxième plus grand nombre de matchs de championnat pour le PSV ; il a participé à 418 matchs en Eredivisie[19]. Le troisième sur la liste est Jan Heintze avec 395 matchs[20]. Le deuxième meilleur buteur du PSV est Coen Dillen, qui a marqué 288 buts[21]. Le troisième sur la liste est Piet Fransen avec 210 buts[22]. Le record du nombre de buts en une saison est de 43, marqués par Dillen lors de la saison 1956-57 ; ce chiffre est également un record national[21]. Un autre record national est le nombre consécutif de minutes sans encaisser de but. Le nombre est de 1 159 minutes, que le PSV a atteint en 2004 avec deux gardiens de but différents : Heurelho Gomes et Edwin Zoetebier[23]. Le montant de transfert le plus élevé que le PSV ait jamais reçu était pour Ruud van Nistelrooy; Manchester United a payé 30 millions d'euros pour l'attaquant en 2001, suivi de près par les 29 millions d'euros payés par Manchester United pour Memphis Depay en milieu d'année 2015[24],[25]. Le transfert de Mateja Kežman au PSV en 2000 a été le transfert entrant le plus cher ; 11,3 millions d'euros ont été payés à Partizan[26].

En 2010, le PSV a fait les gros titres internationaux lorsqu'ils ont humilié les anciens champions d'Europe Feyenoord 10–0.

Compétitions nationales Compétitions internationales

Bilan européen

Le PSV Eindhoven a disputé près de 400 matches de Coupe d'Europe au cours de son histoire[6].

Bilan européen du PSV Eindhoven au [27]
Compétition Titres P M V N D BP BC Diff.
Ligue des champions (C1) 1 31 118 74 48 75 271 251 +20
Coupe des coupes (C2) - 5 26 14 5 7 52 22 +30
Ligue Europa (C3) 1 27 179 90 39 50 305 189 +116
Ligue Europa Conférence (C4) - 1 6 2 3 1 11 7 +4
Supercoupe de l'UEFA - 1 2 1 0 1 1 3 -2
Coupe intercontinentale - 1 1 0 1 0 2 2 0
Total 2 66 413 181 97 135 643 475 +168

Personnalités du club

Effectif professionnel actuel

Le premier tableau liste l'effectif professionnel du PSV Eindhoven pour la saison 2023-2024. Le second recense les prêts effectués par le club lors de cette même saison.

Effectif professionnel du PSV Eindhoven pour la saison 2023-2024
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[28] Nom Date de naissance Sélection[29] Club précédent
1 G Drapeau de l'Argentine Benítez, WalterWalter Benítez 19/01/1993 (31 ans) Argentine -20 ans OGC Nice
16 G Drapeau des Pays-Bas Drommel, JoëlJoël Drommel 16/11/1996 (27 ans) Pays-Bas espoirs FC Twente
24 G Drapeau des Pays-Bas Waterman, BoyBoy Waterman 24/01/1984 (40 ans) Pays-Bas espoirs OFI Crète
41 G Drapeau de la Belgique Peersman, KjellKjell Peersman 21/05/2004 (19 ans) Belgique -19 ans Formé au club
2 D Drapeau des Pays-Bas Sambo, ShurandyShurandy Sambo 19/08/2001 (22 ans) Pays-Bas espoirs Formé au club
3 D Drapeau des Pays-Bas Teze, JordanJordan Teze 30/09/1999 (24 ans) Pays-Bas Formé au club
4 D Drapeau des Pays-Bas Obispo, ArmandoArmando Obispo 05/03/1999 (25 ans) Pays-Bas espoirs Vitesse Arnhem
5 D Ramalho, AndréAndré Ramalho 16/02/1992 (32 ans) Red Bull Salzbourg
6 D Drapeau de l'Allemagne flèche vers la droite Bella-Kotchap, ArmelArmel Bella-Kotchap 11/12/2001 (22 ans) Allemagne Southampton FC
8 D Drapeau des États-Unis flèche vers la droite Dest, SergiñoSergiño Dest 03/11/2000 (23 ans) États-Unis FC Barcelone
17 D Júnior, MauroMauro Júnior 06/05/1999 (24 ans) Brésil -23 ans Heracles Almelo
18 D Drapeau de la France Boscagli, OlivierOlivier Boscagli 18/11/1997 (26 ans) France espoirs OGC Nice
30 D Drapeau des Pays-Bas flèche vers la droite van Aanholt, PatrickPatrick van Aanholt 29/08/1990 (33 ans) Pays-Bas Galatasaray SK
35 D Drapeau de la Norvège Oppegård, FredrikFredrik Oppegård 07/08/2002 (21 ans) Norvège espoirs Go Ahead Eagles
10 M Drapeau des États-Unis flèche vers la droite Tillman, MalikMalik Tillman 28/05/2002 (21 ans) États-Unis Bayern Munich
20 M Drapeau des Pays-Bas Til, GuusGuus Til 22/12/1997 (26 ans) Pays-Bas Spartak Moscou
22 M Drapeau des Pays-Bas Schouten, JerdyJerdy Schouten 12/01/1997 (27 ans) Pays-Bas Bologne FC
23 M Drapeau des Pays-Bas Veerman, JoeyJoey Veerman 19/11/1998 (25 ans) Pays-Bas SC Heerenveen
26 M Drapeau des Pays-Bas Babadi, IsaacIsaac Babadi 06/04/2005 (18 ans) Pays-Bas -18 ans Formé au club
34 M Drapeau du Maroc Saibari, IsmaelIsmael Saibari 28/01/2001 (23 ans) Maroc -23 ans Formé au club
7 A Drapeau des Pays-Bas Lang, NoaNoa Lang 17/06/1999 (24 ans) Pays-Bas Club Bruges
9 A Drapeau des Pays-Bas de Jong, LuukLuuk de Jong Capitaine 27/08/1990 (33 ans) Pays-Bas Séville FC
11 A Drapeau de la Belgique Bakayoko, JohanJohan Bakayoko 20/04/2003 (20 ans) Belgique Formé au club
14 A Drapeau des États-Unis Pepi, RicardoRicardo Pepi 09/01/2003 (21 ans) États-Unis FC Augsbourg
27 A Drapeau du Mexique Lozano, HirvingHirving Lozano 30/07/1995 (28 ans) Mexique SSC Naples
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Yannick van der Schee
  • Jermaine McCubbine
Entraîneur(s) des gardiens
  • Abe Knoop

Légende

En grisé, les sélections de joueurs internationaux chez les jeunes mais n'ayant jamais été appelés aux échelons supérieurs une fois l'âge-limite dépassé ou les joueurs ayant pris leur retraite internationale.

Joueurs prêtés
P. Nat. Nom Date de naissance Sélection Club en prêt
M Drapeau des États-Unis Ledezma, RichardRichard Ledezma 06/09/2000 (23 ans) États-Unis New York City FC
19 A Drapeau des Pays-Bas van Duiven, JasonJason van Duiven 24/02/2005 (19 ans) Pays-Bas -17 ans Almere City

Joueurs emblématiques

L'attaquant Willy van der Kuijlen est le meilleur buteur de l'histoire du club avec 308 réalisations en 528 matches, de 1964 à 1981[30]. Avec son équipe de presque toujours, il remporte trois Championnats des Pays-Bas (1975, 1976, 1978), dont il est aussi le meilleur réalisateur (311 buts), et une Coupe de l'UEFA, en 1978 en tant que capitaine[11]. Van der Kuijlen est également international néerlandais à 22 reprises (7 buts)[30].

Crédit image:
Antônio Cruz/ABr (cropped by User:Abu_badali)
licence CC BY 3.0 br 🛈
Ronaldo a fait ses débuts en Europe au PSV Eindhoven.

Le club s'est constitué en cumulant titres nationaux et internationaux, un impressionnant palmarès grâce à des joueurs talentueux tels que Ruud Gullit, Ronald Koeman, Mateja Kežman, Romário, Ronaldo, Gheorghe Popescu, Luc Nilis, Philip Cocu, Erik Gerets, Jaap Stam, Ruud van Nistelrooy ou Arjen Robben qui tous laissèrent une trace dans le club. Le club prit une réelle dimension dans les années 1970 grâce à Willy van der Kuijlen, Jan van Beveren, Jan Poortvliet ou Huub Stevens. Dans les années 1990, le PSV adopte alors une politique de recrutement en dénichant des nouveaux talents en Amérique du Sud et en Europe tels que Romário, Ronaldo ou Mateja Kežman qui après quittent le club pour rejoindre les grands clubs d'Angleterre ou d'Espagne, puis plus récemment en Asie avec Park Ji-sung ou Lee Young-pyo qui depuis sont partis aussi deux ans après leurs arrivées. En effet, malgré leur volonté, le club est incapable de garder ses meilleurs éléments en raison d'un championnat moins attrayant et d'un budget plus restreint. Pour preuve, la campagne européenne qui les mena en demi-finale de Ligue des champions en 2005 a eu pour conséquence les départs des deux sud-coréens, de Mark van Bommel, Johann Vogel et de Wilfred Bouma, remplacés par de nouveaux joueurs[Qui ?] nettement moins connus et moins chers.

Entraîneurs

Le club a connu de grands entraîneurs, notamment Guus Hiddink qui leur a permis de remporter la seule Coupe des champions de leur histoire ou Eric Gerets avec qui ils remportèrent le championnat à deux reprises. Il y eut aussi Ronald Koeman qui succéda à Hiddink avec la lourde tâche de faire aussi bien que son prédécesseur. En 2008, c'est Huub Stevens qui prend les commandes du club mais il est remplacé en cours de saison par Fred Rutten.

Dès le 30 mars 2022 Ruud van Nistelrooy a été annoncé comme le nouvel entraineur du club pour la saison 2022-2023. Celui-ci remporte son premier titre avec le club le 30 juillet 2022 en battant l'Ajax Amsterdam 5-3 en Supercoupe des Pays-Bas.

Anciens capitaines

Dates Nom Notes
1983–1985 Drapeau de la Norvège Hallvar Thoresen [31],[32]
1985 Drapeau des Pays-Bas Willy van de Kerkhof
1985–1987 Drapeau des Pays-Bas Ruud Gullit [31],[32]
1987–1991 Drapeau de la Belgique Eric Gerets [32]
1991–1993 Drapeau des Pays-Bas Gerald Vanenburg
1993–1994 Drapeau des Pays-Bas Erwin Koeman
1994–1995 Drapeau des Pays-Bas Jan Wouters
1995–1998 Drapeau des Pays-Bas Arthur Numan
1998–2000 Drapeau de la Belgique Luc Nilis [33]
2000–2005 Drapeau des Pays-Bas Mark van Bommel [34]
2005–2007 Drapeau des Pays-Bas Phillip Cocu [35]
2007–2010 Drapeau de la Belgique Timmy Simons [36]
2010 Drapeau des Pays-Bas Ibrahim Afellay [37]
2010–2011 Drapeau des Pays-Bas Orlando Engelaar [38]
2011–2012 Drapeau de la Suède Ola Toivonen [39]
2012–2013 Drapeau des Pays-Bas Mark van Bommel [40]
2013–2015 Drapeau des Pays-Bas Georginio Wijnaldum [41]
2015–2017 Drapeau des Pays-Bas Luuk de Jong [42]
2017–2018 Drapeau des Pays-Bas Marco van Ginkel
2018–2019 Drapeau des Pays-Bas Luuk de Jong
2019–2020 Drapeau des Pays-Bas Ibrahim Afellay
2020–2021 Drapeau des Pays-Bas Denzel Dumfries
2021–2022 Drapeau des Pays-Bas Marco van Ginkel
2022– Drapeau des Pays-Bas Luuk de Jong

Notes et références

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. a b c d e et f Thomas Prouteau, « Le PSV Eindhoven et Umbro présentent un maillot hommage à Philips », sur footpack., (consulté le )
  3. a et b Romain Boisaubert, « ANALYSE. Qui sont les 3 adversaires de l'AS Monaco en phase de groupes de Ligue Europa ? », sur Monaco Tribune, (consulté le )
  4. a b c d et e « LDC : Ruud van Nistelrooy, anciens de L1, histoire... Le PSV Eindhoven, un adversaire redoutable pour l'AS Monaco ? » Accès libre, sur madeinfoot.ouest-france.fr, (consulté le )
  5. « L'Ajax Amsterdam sacré champion des Pays-Bas pour la 36e fois » Accès libre, sur L'Équipe, (consulté le )
  6. « Football. Pour la 35e fois de son histoire, l’Ajax Amsterdam décroche le titre de champion » Accès libre, sur ouest-france.fr, (consulté le )
  7. Clovis Canivenc, « Pays Bas : Avant de retrouver l'AS Monaco, le PSV Eindhoven remporte un trophée » Accès libre, sur madeinfoot.ouest-france.fr, (consulté le )
  8. « Tout ce qu'il faut savoir sur le coefficient UEFA : classements, nombre de points, histoire et toutes les infos », sur 90min.com, (consulté le )
  9. a b et c Thomas Prouteau, « Le PSV Eindhoven dévoile un maillot inspiré par l'art », sur footpack., (consulté le )
  10. a et b (nl) « Champions » [archive du ], Voetbalstats (consulté le )
  11. (nl) « Finales de coupe » [archive du ], Voetbalstats (consulté le )
  12. (nl) « lHistorie du Bouclier Johan Cruijff » [archive du ], KNVB (consulté le )
  13. « Le Bayern rejoint le club des triplés » [archive du ], sur Goal.com (consulté le )
  14. « Eredivisie .:. Classement de tous les temps » [archive du ], World Football (consulté le )
  15. (nl) « Le PSV se qualifie pour la 40ème année consécutive pour le football européen » [archive du ], PSV Netwerk (consulté le )
  16. (nl) « Jan Heintze meest ervaren PSV'er ooit » [archive du ], PSV.nl (consulté le )
  17. (nl) « Bijzondere speler uitgelicht: René van de Kerkhof » [archive du ], PSV.nl (consulté le )
  18. (nl) « Bijzondere speler uitgelicht: Jan Heintze » [archive du ], PSV.nl (consulté le )
  19. a et b (nl) « Coen-Dillenpromenade » [archive du ], Philips Stadion (consulté le )
  20. (nl) « Bijzondere speler uitgelicht: Piet Fransen » [archive du ], PSV.nl (consulté le )
  21. (nl) « Gomes nadert record Stuy » [archive du ], Elf Voetbal (consulté le )
  22. (en) « PSV Confirm How Much Manchester United Paid to Sign Memphis Depay » [archive du ], 90min, (consulté le )
  23. (nl) « De tien duurste Nederlandse transfers » [archive du ], RTL Nieuws (consulté le )
  24. (nl) « Transfer Huntelaar bijna duurste van Nederland » [archive du ], Soccernews, (consulté le )
  25. « PSV Eindhoven - Histoire », sur footballdatabase.eu (consulté le )
  26. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  27. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  28. a et b « Pays-Bas : Willy van der Kuijlen, légende du PSV Eindhoven, est mort » Accès libre, sur L'Équipe, (consulté le )
  29. a et b (nl) « De 8e landstitel » [archive du ], Stichting 1913 (consulté le )
  30. a b et c (nl) « Eric Gerets » [archive du ], Beste Voetballers (consulté le )
  31. (nl) « Luc Niliszaal » [archive du ], Philips Stadion (consulté le )
  32. (nl) « Van Bommel de nieuwe aanvoerder » [archive du ], PSV Netwerk (consulté le )
  33. (nl) « Cocu dit seizoen aanvoerder » [archive du ], PSV Netwerk (consulté le )
  34. (nl) « Simons aanvoerder, Salcido reserve » [archive du ], PSV Netwerk (consulté le )
  35. (nl) « Afellay aanvoerder, Engelaar reserve » [archive du ], PSV Netwerk (consulté le )
  36. (nl) « Engelaar volgt Afellay op als aanvoerder » [archive du ], PSV Netwerk (consulté le )
  37. (nl) « Toivonen vervangt Engelaar nu definitief als eerste aanvoerder » [archive du ], PSV Netwerk (consulté le )
  38. (nl) « Van Bommel volgt Toivonen op als aanvoerder van PSV » [archive du ], PSV Netwerk (consulté le )
  39. (nl) « Wijnaldum aanvoerder van nieuw PSV » [archive du ], PSV Netwerk (consulté le )
  40. (nl) « Cocu wijst Luuk de Jong aan als aanvoerder » [archive du ], PSV Netwerk (consulté le )

Liens externes