Pétition en ligne

Une pétition en ligne est une pétition qui utilise le canal internet.

Les pétitions en ligne sont apparues dans les années 2000. Elles sont souvent utilisées pour faire pression sur les décideurs dans des domaines comme les droits de l'homme ou l'environnement.

Il existe de nombreuses organisations qui sont spécialisées dans les pétitions en ligne, comme MesOpinions.com (France et Europe), Avaaz.org (États-Unis), SumOfUs, Change.org (États-Unis) et Sauvons la forêt (Allemagne et Europe).

Les pétitions en ligne sont parfois associées à d'autres techniques de mobilisation de masse pour faire pression sur les décideurs, comme on l'observe par exemple dans le cadre des marches mondiales pour le climat initiées par Avaaz.org[1] qui rassemblent des centaines de milliers de personnes dans de nombreuses villes du monde entier.

Questions éthiques et politiques autour des sites de pétition en ligne

Ces pétitions prennent de plus en plus d'ampleur[réf. nécessaire]. Par exemple 200 000 personnes avaient demandé la démission de Thomas Thevenoud[2].

Ces sites de pétition sont apparentés à des techniques de manipulation des masses par certains (techniques d'astroturfing)[2]. L'appartenance de certains de ces sites à des grands groupes peut faire douter de la sincérité de leurs motifs.

Certains acteurs s'interrogent sur les possibilités de revente des données personnelles des utilisateurs de ces plateformes (nom, coordonnées, pétitions signées, etc.)[3].

Exemples notables

Affaire du siècle

Cette campagne de justice climatique lancée par quatre organisations non gouvernementales s’est appuyée en particulier sur une pétition en ligne signée par plus de 2 millions de soutiens[4]. Selon le site Contrepoints, ces chiffres seraient à prendre avec précaution puisque Greenpeace est juge et partie[5].

Mouvement des Gilets jaunes

En France, en 2018, la colère des Gilets jaunes s'exprime au départ par une pétition en ligne recueillant près d'un million de réponses favorables. La pétition est relayée par les réseaux sociaux et aboutit à des manifestations dans toute la France et une situation parfois insurrectionnelle, menaçant de bloquer le pays. La crise secoue la classe politique.

Brexit

En , une situation de crise menaçant de bloquer le pays conduit les Britanniques à donner plus de 6 millions de signatures pour l'annulation du Brexit[6],[7],[8] soit environ 12 % de l'électorat[9]. Le , cette pétition contre le Brexit est devenue la plus signée des pétitions britanniques (le précédent record était de 4 150 262 signatures)[10].

Au Royaume-Uni, la pétition pour le retrait du Brexit a eu un relatif succès dans 231 des 650 circonscriptions, où elle a obtenu plus de signataires que le député n'a obtenu de voix[11].

Notes et références

  1. (en) Activists promise biggest climate march in history, The Guardian, 8 septembre 2014]
  2. a et b Lucile Berland, « Les pétitions en ligne, nouveaux vecteurs de la revendication », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 17 novembre 2016)
  3. « Pétitions en ligne : le marché des mobilisations », France Culture,‎ (lire en ligne, consulté le 17 novembre 2016)
  4. Site de la campagne L'Affaire du siècle
  5. Cédric Moro: « Pétition l’Affaire du siècle : une mystification politique et médiatique ? », Contrepoints,‎ (=https://www.contrepoints.org/2019/02/07/336621-petition-laffaire-du-siecle-une-mystification-politique-et-mediatique)
  6. (en) « Archived Petition : Revoke Article 50 and remain in the EU. », sur Petitions - UK Government and Parliament (consulté le 4 octobre 2020).
  7. (en) Sarah Marsh, « Woman behind Brexit petition to revoke article 50 receives death threats », The Guardian,‎ (lire en ligne Accès libre, consulté le 4 octobre 2020).
  8. http://petition.parliament.uk/petitions/241584.json
  9. http://www.livefrombrexit.com/petitions/241584
  10. (en-GB) Alex Hern, « Petition to revoke article 50 hits 3.5m signatures », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 22 mars 2019)
  11. https://www.livefrombrexit.com/petitions/241584

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • Mathieu Van Laethem, L'internet, de nouveaux modes d'action pour le mouvement environnemental, mémoire de fin d'études en vue de l'obtention du grade académique de Master en Sciences et Gestion de l'Environnement, année académique 2011-2012, Université Libre de Bruxelles, Institut de Gestion de l'Environnement et d'Aménagement du Territoire, Faculté des sciences, Master en Sciences et Gestion de l'Environnement (disponible en ligne). Ce mémoire étudie le phénomène de l'utilisation des pétitions sur l'internet dans le cadre de l'activisme environnemental.