Osiris (navire)

Osiris
Image illustrative de l’article Osiris (navire)

Autres noms Cisne Rojo, Lince
Type patrouilleur
Histoire
A servi dans Affaires maritimes Drapeau de la France France
Chantier naval Gijón Espagne
C.N.O.I. île Maurice
Quille posée 1968
Lancement
Statut Désarmé
Équipage
Équipage 10+2
Caractéristiques techniques
Longueur 53,65 m
Maître-bau 9,5 m
Tirant d'eau m
Tonnage 729 tjb
Vitesse 9 nœuds
Caractéristiques militaires
Rayon d'action 13.000 milles nautiques
Carrière
Propriétaire Direction des affaires maritimes
Port d'attache Port-aux-Français - (Kerguelen)

L'Osiris est un patrouilleur hauturier appartenant au GIE (Groupement d’intérêt économique) « Protection légine et ressources halieutiques » mis en œuvre par le groupe Sapmer, société réunionnaise spécialisée dans la pêche hauturière australe[1]. Il est affrété par la Direction des Affaires maritimes de La Réunion et basé au port de Port-aux-Français aux îles Kerguelen.

Histoire

L'Osiris est l'ancien palangrier congélateur espagnol Lince construit en 1968 et arraisonné pour pêche illicite en les îles Kerguelen en par la frégate française Nivôse[2],[3]. Le navire, saisi par la justice[4], a été converti en patrouilleur en 2003 avec le concours de l'Union européenne.

Il devait être désarmé en 2016 à l'issue de sa dernière convention triennale d'affrètement[5]. Il est finalement prolongé jusqu'à fin 2018[6].

Son successeur est l'Osiris II, un ex-palangrier, dont la transformation a été conduite à Maurice en 2019[7].

Service

L'Osiris effectue des missions de police des pêches et de surveillance dans la zone économique exclusive des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) et principalement aux îles Kerguelen. À cette fin, il embarque pour ses missions deux officiers de police judiciaire.

Il porte le marquage de l'action de l'État en mer (AÉM)[8], les bandes tricolores inclinées, bleues, blanches et rouges.

Notes et références 

  1. Sapmer
  2. Activité du Nivôse, www.netmarine.net
  3. (es) « Francia apresa por pesca ilegal un barco con marineros de Barbanza », La Voz de Galicia,‎ (lire en ligne, consulté le 31 août 2020).
  4. http://www.clicanoo.re/index.php?page=archive.acheter&id_article=119365&var_recherche=lince
  5. « Le patrouilleur austral Osiris sera-t-il remplacé ? », Mer et Marine, 11 février 2015]
  6. [1], Mer et Marine, 15 novembre 2017]
  7. https://www.meretmarine.com/fr/content/le-futur-patrouilleur-osiris-ii-entre-en-chantier-maurice
  8. « Service public : Le marquage AEM », www.netmarine.net

Annexes

Articles connexes

Liens externes