Organisation des combattants marocains

L'Organisation des combattants marocains est une organisation islamiste armée marocaine créée en 1983 ou en 1984 par Abdelaziz Noâmani[1], chef de la branche armée de la Chabiba islamiya et organisateur de l'assassinat d'Omar Benjelloun en 1975[2],[3]. Le Groupe islamique combattant marocain (GICM), branche marocaine d'Al-Qaïda suspecté d'avoir commis les attentats du 16 mai 2003 à Casablanca et les attentats du 11 mars 2004 à Madrid, aurait notamment recruté parmi les anciens de cette organisation[4].

Références

  1. aussi transcrit Nouamani, el-Naamani ou Enumani, parfois avec Abdulaziz pour transcription du prénom
  2. Abdellatif El Azizi, Abdelkrim Motiî. Le dernier des exilés, Tel Quel, n°264, 10 mars 2007
  3. [PDF] Jean-Luc Marret, Les réseaux jihadistes marocains : entre devenir politique du Maroc et Europe, Fondation pour la recherche stratégique, 20 octobre 2005.
  4. Samy Ghorbal, Ces Marocains qui sèment la mort en Europe, Jeune Afrique, 18 avril 2004