Ophélie Latil

Ophélie Latil (née le 2 juin 1983 à Aix-en-Provence) est une militante française.

Biographie

Co-animatrice de plusieurs collectifs inspirés des méthodes d'action des Yes men, elle a participé à l'élaboration de plusieurs projets de loi portant amélioration sur le droit des stagiaires[1],[2],[3].

Elle participe également au collectif Jeudi noir[4].

Publications

Publication dans la presse

  • « Une précaire prétentieuse répond à la « crevure néolibérale » », Rue89,‎ (lire en ligne).

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • « Le boom des stages alarme Génération précaire », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  • Guillaume Gendron, « Depuis 2008, le nombre de stagiaires a doublé », Libération,‎ (lire en ligne).
  • AFP, « La justice ordonne l'évacuation d'une soixantaine de squatteurs d'un immeuble parisien », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  • Louis Morice, « Retraites : "Le geste pour les stagiaires est insuffisant" », Le Nouvel Observateur,‎ (lire en ligne).
  • Vincent Parizot, Christèle Rebière et Cécile de Sèze, « Depuis 2008, le nombre de stagiaires a doublé. Invitée : Ophélie Latil », RTL,‎ (lire en ligne).

Articles connexes

Article publié sur Wikimonde Plus