Omónia Nicosie

(Redirigé depuis Omonia Nicosie)
Omónia Nicosie
Logo du Omónia Nicosie
Généralités
Nom complet Athletic Club Omónia Nicosie
Surnoms Vasílissa (La Reine)
Fondation (73 ans)
Couleurs Blanc et vert
Stade Neo GSP
(23 400 places)
Siège 5 Papanicoli Str.
PO Box 617
1077, Nicosie
Championnat actuel Championnat de Chypre
Président Drapeau : Chypre Antonis Tzionis
Entraîneur Drapeau : Norvège Henning Berg
Palmarès principal
National[1] Championnat de Chypre (21)
Coupe de Chypre (14)
Supercoupe de Chypre (17)

Maillots

Kit left arm omonia1819h.png
Kit body omonia1819h.png
Kit right arm omonia1819h.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Domicile
Kit left arm omonia1819a.png
Kit body omonia1819a.png
Kit right arm omonia1819a.png
Kit shorts omonia1819a.png
Kit socks midstripe on white 7p.png
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Chypre de football 2021-2022
0

L'Athletic Club Omónia Nicosie (en grec moderne : Αθλητικός Σύλλογος Ομόνοια Λευκωσίας, Athlitikós Sýllogos Omónia Lefkosías), plus couramment abrégé en Omónia Nicosie, est un club chypriote de football professionnel fondé en 1948 et basé à Nicosie, la capitale du pays.

Histoire

Historique

Histoire du club

Le club a été fondé en 1948 et est devenu membre de la fédération de football de Chypre en 1953. En tant qu'association sportive, il compte également des équipes de basketball, volleyball, futsal et de cyclisme.

L’Omonia a remporté 21 championnats, 14 coupes de Chypre, 15 supercoupes et 5 doublés – en 1972, 1974, 1981, 1982 et 1983 – depuis 1948, ce qui en fait l’équipe ayant le meilleur palmarès ces soixante dernières années, depuis la création de la ligue. La fédération de football de Chypre l’a ainsi officiellement qualifiée de « meilleure équipe chypriote du XXe siècle ».

L’Omonia reste la seule équipe à avoir gagné la coupe de Chypre quatre fois de suite, de 1980 à 1983.

À la fin de la saison 2017/18, le club connaît un virage historique. Alors que le club a toujours été lié à la formation politique AKEL, d'obédience communiste, il est racheté par l'homme d'affaires Stavros Papastavrou[2]. Ce rachat provoque la création par des supporters mécontents du PAC Omonia 1948, un club conforme aux valeurs originelles du club[3].

L'Omónia Nicosie remporte le 21e titre de son histoire lors de l'avant-dernière journée du Championnat de Chypre de football 2020-2021[4].

Bilan sportif

Palmarès

Compétitions nationales
 

Adversaires européens

Personnalités du club

Présidents du club

  • Drapeau : Chypre Loris Kyriakou
  • Drapeau : Chypre Antonis Tzionis
  • Drapeau : Chypre Stavros Papastavrou

Entraîneurs du club

  • Flag of Cyprus (1922–1960).svg Tikran Misirian (1948 - 1952)
  • Drapeau : Angleterre John Johnson (1952 - 1953)
  • Flag of Cyprus (1922–1960).svg Pampos Avraamides (1953 - 1955)
  • Drapeau : Allemagne Hans Hounggehouizen (1955 - 1957)
  • Drapeau : Allemagne Karl Vigler (1957 - 1959)
  • Drapeau : Israël Eli Fuchs (1959 - 1960)
  • Drapeau : République populaire de Bulgarie Nako Tsiakmakov (1960 - 1962)
  • Drapeau : Chypre Tourai (1962 - 1963)
  • Drapeau : République populaire de Bulgarie Stoyan Petrov (1963 - 1964)
  • Drapeau : Chypre Andreas Keremezos (1964 - 1965)
  • Drapeau : République populaire de Bulgarie Georgi Pachedzhiev (1965 - 1966)
  • Drapeau : URSS Igor Netto (1966 - 1967)
  • Drapeau : République populaire de Bulgarie Georgi Barka (1967 - 1968)
  • Drapeau : République populaire de Bulgarie Georgi Pachedzhiev (1968 - 1970)
  • Drapeau : République populaire de Bulgarie Tziakarov (1970 - 1971)
  • Drapeau : République populaire de Bulgarie Dobromir Taskov (1971 - 1972)
  • Drapeau : République populaire de Bulgarie Vasile Spasov (1972 - 1974)
  • Drapeau : Chypre Esso (1974 - 1975)
  • Drapeau : République populaire de Bulgarie Iltziev (1975 - 1976)
  • Drapeau : République populaire de Bulgarie Gavriel Stoyanov (1976 - 1977)
  • Drapeau : République populaire de Bulgarie Peter Argirov (1977 - 1979)
  • Drapeau : République populaire de Bulgarie Iancho Arsov (1979 - 1980)
  • Drapeau : République populaire de Bulgarie Vasile Spasov (1980 - 1982)
  • Drapeau : République populaire de Bulgarie Dobromir Taskov (1982 - 1983)
  • Drapeau : République populaire de Bulgarie Adanas Dramov (1983 - 1985)
  • Drapeau : République populaire de Bulgarie Georgi Tinkov (1985 - 1986)
  • Drapeau : République populaire de Bulgarie Iancho Arsov (1986 - 1989)
  • Drapeau : République populaire de Bulgarie Bozhil Kolev (1989 - 1990)
  • Drapeau : Autriche Helmut Senekowitsch (1990 - 1991)
  • Drapeau : Brésil Graziano Zakarel (1991 - 1992)
  • Drapeau : Bulgarie Iancho Arsov (1992 - 1994)
  • Drapeau : Allemagne Gerhard Prokop (1994 - 1996)
  • Drapeau : Autriche Walter Skocik (1995 - 1996)
  • Drapeau : Bulgarie Angel Kolev (1996 - 1997)
  • Drapeau : Chypre Andreas Michaelides (1997 - 1999)
  • Drapeau : Slovaquie Dušan Galis (1999)
  • Drapeau : Bulgarie Iancho Arsov (1999 - 2000)
  • Drapeau : Bulgarie Asparuh Nikodimov (2000)
  • Drapeau : Pays-Bas Arie Haan ()
  • Drapeau : Pays-Bas Henk Houwaart ()

Anciens joueurs du club

Effectif actuel (2020-2021)

Effectif du Omonia Nicosie
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[6] Nom Date de naissance Sélection[7] Club précédent
1 G Drapeau de Chypre Panagi, KonstantinosKonstantinos Panagi 08/10/1994 (26 ans) Chypre Olympiakos Nicosie
40 G Drapeau du Brésil Fabiano (football, 1988), Fabiano (football, 1988) 29/02/1988 (33 ans) FC Porto
98 G Drapeau de Chypre Kyriakidis, CharalamposCharalampos Kyriakidis 30/11/1998 (22 ans) Aris Limassol
5 D Drapeau du Portugal Kiko, Kiko 20/01/1993 (28 ans) Portugal -20 ans Olympiakos Nicosie
6 D Drapeau de la Tchéquie Lüftner, MichaelMichael Lüftner 14/03/1994 (27 ans) Tchéquie FC Copenhague
15 D Drapeau de la Slovaquie Hubočan, TomášTomáš Hubočan 17/09/1985 (35 ans) Slovaquie Olympique de Marseille
17 D Drapeau de la Tchéquie Lecjaks, JanJan Lecjaks 09/08/1990 (31 ans) Tchéquie espoirs Dinamo Zagreb
22 D Drapeau de la Hongrie Lang, ÁdámÁdám Lang 17/01/1993 (28 ans) Hongrie CFR 1907 Cluj
28 D Drapeau de Chypre Stylianoú, MáriosMários Stylianoú 23/09/1993 (27 ans) Chypre Anorthosis Famagouste FC
30 D Drapeau de Chypre Panagiotou, NikolasNikolas Panagiotou 12/05/2000 (21 ans) Équipe de Chypre des moins de 19 ans de football Anorthosis Famagouste FC
35 D Drapeau de la Grèce Mavrías, CharálamposCharálampos Mavrías 21/02/1994 (27 ans) Grèce Hibernian
4 M Drapeau du Nigeria Shehu, AbdullahiAbdullahi Shehu 12/03/1993 (28 ans) Nigeria Bursaspor
8 M Drapeau du Portugal Gomes, VítorVítor Gomes 25/12/1987 (33 ans) Portugal espoirs CD Aves
11 M Drapeau de la France Bauthéac, ÉricÉric Bauthéac 24/08/1987 (34 ans) Brisbane Roar
16 M Drapeau de l'Espagne Gómez, JordiJordi Gómez 24/05/1985 (36 ans) Espagne -17 ans PFK Levski Sofia
20 M Drapeau de la Colombie Ortega, MichaelMichael Ortega 06/04/1991 (30 ans) Colombie - 20 ans Baniyas SC
31 M Drapeau de Chypre Kousoulos, GiannisGiannis Kousoulos 14/06/1996 (25 ans) Chypre Nea Salamina
70 M Drapeau du Brésil Santos, ThiagoThiago Santos 12/07/1987 (34 ans) Nea Salamina
76 M Drapeau de Chypre Charalampous, CharalamposCharalampos Charalampous 04/04/2002 (19 ans) Équipe de Chypre des moins de 17 ans de football Formé au club
7 A Drapeau du Sénégal Sene, KalyKaly Sene 28/05/2001 (20 ans) FC Bâle
13 A Drapeau de Chypre Papoulis, FotisFotis Papoulis 22/01/1985 (36 ans) Chypre Apollon Limassol
21 A Drapeau de Chypre Tzionis, MarinosMarinos Tzionis 16/07/2001 (20 ans) Chypre Formé au club
70 A Drapeau du Brésil Santos, ThiagoThiago Santos 12/07/1987 (34 ans) Néa Salamína
75 A Drapeau de Chypre Loḯzou, LoḯzosLoḯzos Loḯzou 18/07/2003 (18 ans) Chypre Formé au club
80 A Drapeau de Chypre Kakoullis, AndronikosAndronikos Kakoullis 03/05/2001 (20 ans) Chypre Formé au club
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : Pologne Kazimierz Sokołowski
Préparateur(s) physique(s)
Entraîneur(s) des gardiens


Légende

Supporters

On compte deux groupes de supporters majeurs, Fan Club et Gate 9. Ce dernier, fondé en 1992, étant le groupe le plus important et le plus actif dans le pays. Le club prit son nom du père de Kóstas Kaïáfas, Sotíris Kaïáfas, qui gagna le Soulier d'or européen en 1976. Depuis, des dizaines de milliers de fans suivent l’équipe à travers l’Europe et l’Asie.

Les supporters du club sont principalement des personnes s’identifiant politiquement à gauche et appartenant à la « classe ouvrière » ou « cols bleus ». Les supporters sont ainsi souvent qualifiés de « communistes »[8][réf. nécessaire]. Les drapeaux chypriotes sont toujours portés par les supporters de l’Omonia, depuis que la gauche politique supporte l’indépendance et le non-alignement de Chypre. En plus du drapeau chypriote, des drapeaux à l’effigie de Che Guevara sont souvent présents dans le stade. Les supporters de l’Omonia ont aussi d’importants liens avec d’autres clubs de supporters européens classés à gauche comme l’Olympique de Marseille, AS Livourne (Italie), le Standard de Liège (Belgique) et St. Pauli (Allemagne).

En 2001, le club a battu le record de vente de tickets avec 109 303 tickets vendus sur une saison, ce nombre atteignant 143 033 en 2004.

En conflit depuis plusieurs saisons avec la direction de l'Omonia Nicosie, la vente du club à l'homme d'affaires Stavros Papastavrou va être la goutte d'eau de trop pour une grande partie de la Gate 9 qui créé en réaction l'Athletic Club du Peuple Omonia 1948 (Aθλητικό Λαϊκό Σωματείο Ομόνοια 1948[9]). Son slogan principal est “Nous ne commençons pas, nous continuons”, car selon ses membres ce nouveau club perpétue les valeurs des fondateurs de 1948[3].

Galerie

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (en-GB) George Psyllides, « Historic turn as Omonia taken over by private company », sur Cyprus Mail, (consulté le )
  3. a et b Yann Dey-Helle, « Le PAC Omonia 1948, un nouveau club pour continuer d’écrire l’histoire », sur Dialectik Football, (consulté le )
  4. (el) « «Άλωσε» την Αρένα και... σήκωσε το 21ο η Ομόνοια (ΦΩΤΟ & ΒΙΝΤΕΟ) », sur www.alphanews.live,‎ (consulté le )
  5. « Copia archivada » [archive du 20 de enero de 2015] (consulté le )
  6. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  7. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  8. (en-US) « History of Gate 9 | Rebel Ultras » (consulté le )
  9. (el) « ΟΜΟΝΟΙΑ 1948 Επίσημη Ιστοσελίδα | Ομόνοια 1948 - Επίσημη Ιστοσελίδα », sur ΟΜΟΝΟΙΑ 1948 Επίσημη Ιστοσελίδα (consulté le )

Liens externes