Olivier Pastré

Olivier Pastré
Image dans Infobox.
Olivier Pastré en 2012
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Olivier Pastré, né le à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine, Île-de-France), est un économiste, professeur d'économie à l'université de Paris VIII, président de la banque d'affaires IM Bank (Tunis) (International Maghreb Merchant Bank), et membre du Cercle des économistes.

Biographie

Olivier Pastré est le petit-fils de la comtesse Lily Pastré, mécène ayant protégé de nombreux artistes menacés dans son château à Marseille sous l'Occupation[1]. Il est marié et il a deux enfants.

Il fait ses études secondaires à l'école Saint-Martin de Pontoise. Ensuite, il a fait un Master of Arts in Economics à l'université de Rhode Island aux États-Unis et agrégé des facultés de droit.

Son expérience professionnelle couvre un large spectre de responsabilités, en France et à l'étranger (particulièrement au Maghreb) : outre les fonctions scientifiques liées à son statut universitaire, il a exercé des fonctions managériales entre la France et le Maghreb en tant que directeur général de GP Banque (rebaptisée SBFI à partir de 1999) jusqu'en 2002, des responsabilités éditoriales (il a notamment créé avec Michel Freyssenet la collection « Repères », aux éditions La Découverte en 1979, a été directeur de la collection « Économiques » aux éditions Perrin de 2006 à 2010 et est directeur de collection depuis 2010 aux Éditions Fayard), et des missions d'étude et de conseil pour des structures publiques et privées.

En 2006-2009 il délivre chaque matin à 7 h 15 sur France Culture une courte chronique économique, souvent sous forme d'une analyse d'un sujet d'actualité suivie de recommandations, De 2007 à 2017, il participe fréquemment à l’émission L’Économie en questions le samedi à 11 h 00.

Après avoir travaillé sur les nouvelles stratégies boursières des entreprises et leur impact macroéconomique, de à , il a été membre de la Commission de surveillance de la Caisse des dépôts et consignations.

Olivier Pastré est également membre des conseils d’administration de la banque du Crédit municipal de Paris (CMP Banque), de l’Association des directeurs de banque, et de l’Institut Europlace de finance[2].

Prises de position

Opposé à une sortie de la monnaie unique européenne, Olivier Pastré se donne pour mission d'« expliquer aux Français les plus fragiles et les plus soumis à la désinformation quels sont les risques d’un abandon de l’euro[2]. »

Dans son livre — co-écrit avec Jean-Hervé LorenziDroite contre gauche ? Les grands dossiers qui feront l’élection présidentielle, il invite à « renoncer aux illusions sur l’État protecteur », à « faire enfin le pari audacieux en faveur du marché » et ne pas « porter des jugements trop hâtifs » sur l’industrie bancaire[2].

Éléments de biographie

Ouvrages

  • L'Informatisation et l'emploi, La Découverte, 1983 (ISBN 2707113875)
  • Les Nouveaux Piliers de la finance, La Découverte, 1992, (ISBN 2-7071-2119-3)
  • La Banque, Milan, coll. « Les essentiels », 1997
  • Le Gouvernement d’entreprise, (éd.) R.E.F, 2001
  • Où va l’économie mondiale ?, Odile Jacob, 2002, (ISBN 978-2738111289)
  • Le Capitalisme déboussolé, La Découverte, 2004, (ISBN 978-2707139399)
  • La Nouvelle Économie bancaire, Economica, 2005, (ISBN 978-2717849882)
  • La très grande bagarre bancaire européenne (avec Esther Jeffers), Economica, 2005, (ISBN 978-2717850604)
  • La Méthode Colbert ou Le patriotisme économique efficace, Perrin, 2006, (ISBN 978-2262025229)
  • Économie bancaire (avec Esther Jeffers), Economica, 2007 (ISBN 978-2-7178-5319-3)
  • Le Roman vrai de la crise financière (avec Jean-Marc Sylvestre), Perrin, Tempus Poche, 2009, prix Turgot 2009, (ISBN 978-2-262-02885-5)
  • Sorties de crise : ce qu'on ne nous dit pas, ce qui nous attend (avec Patrick Artus), éd. Perrin,
  • On nous ment ! Vérités et légendes sur la crise (avec Jean-Marc Sylvestre), Fayard,
  • Économie d'entreprise, Economica, 2012, (ISBN 978-2-7178-6127-3)
  • Droite contre gauche ? (avec Jean-Hervé Lorenzi) Fayard,
  • Les 100 Mots de Marseille (avec Jeanne Laffitte), PUF,
  • Repenser l'économie — L'économie bottom-up, Fayard, , (ISBN 978-2-213-67222-9)
  • Tout va bien (ou presque) — La preuve en 18 leçons (avec Jean-Marc Sylvestre), Fayard, , (ISBN 978-2-213-67745-3)
  • L'Année des professions financières[3], comité de rédaction de l'ouvrage, édité par le Centre des professions financières[4].

Bibliographie critique

  • Laurent Mauduit, Les imposteurs de l'économie, Paris, Éditions Gawsewitch, , 292 p. (ISBN 978-2-35013-322-5). Pocket, 2012, 263 p, (ISBN 9782266234078).

Notes et références

  1. « Article mentionnant le lien familial entre Olivier et Lily Pastré » (consulté le 7 septembre 2013)
  2. a b et c Renaud Lambert, « Les économistes à gages sur la sellette », sur Le Monde diplomatique,
  3. « Année des professions financières », sur Centre des professions financières
  4. « Accueil », sur Centre des professions financières

Liens externes