Offensive du Komadougou Yobé

Offensive du Komadougou Yobé
Offensive du Komadougou Yobé

Informations générales
Date
Lieu Komadougou Yobé et Lac Tchad
Issue Victoire nigérienne
Belligérants
Drapeau du Niger NigerDrapeau de l'État islamique État islamique en Afrique de l'Ouest
Forces en présence
700 hommes[1]
2 avions Soukhoï Su-25[1]
2 hélicoptères Mi-35[1]
inconnues
Pertes
aucune
(selon le Niger)[1]
287 morts
(selon le Niger)[1]

Insurrection de Boko Haram

Coordonnées 13° 41′ 50″ nord, 13° 18′ 37″ est
Géolocalisation sur la carte : Afrique
(Voir situation sur carte : Afrique)
Offensive du Komadougou Yobé
Géolocalisation sur la carte : Nigeria
(Voir situation sur carte : Nigeria)
Offensive du Komadougou Yobé
Géolocalisation sur la carte : Niger
(Voir situation sur carte : Niger)
Offensive du Komadougou Yobé

L'Offensive du Komadougou Yobé a lieu du au pendant l'insurrection de Boko Haram.

Déroulement

La rivière Komadougou en 2015.

Entre le et le , l'armée nigérienne mène une opération le long de la rivière Komadougou Yobé et sur quelques îles du lac Tchad[1],[2]. L'offensive est menée par 700 hommes, soutenus par des avions Soukhoï Su-25 et deux hélicoptères Mi-35[1]. Les djihadistes auraient subi des pertes particulièrement importantes sur les îles de Bosso et de Baroua[1].

Les pertes

L'armée nigérienne revendique la mort de 287 djihadistes au cours de l'opération, dont 200 dans des frappes aériennes et 87 lors des combats au sol[1],[2],[3]. Elle affirme également ne déplorer aucune perte dans ses rangs[1],[2]. Les soldats nigériens ont également détruit huit pirogues et se sont emparés de 3 véhicules dont celui de la société française de forage FORACO enlevé à Toumour le , de 2 mitrailleuses, de 2 lance-roquettes RPG-7 et de plusieurs fusils de type AK-47[3].

Références