Nino Kirtadzé

Nino Kirtadzé
Biographie
Naissance
(50 ans)
Tbilissi
Nom de naissance
ნინო კირთაძე
Nationalité
Activités

Nino Kirtadzé (en géorgien : ნინო კირთაძე et parfois en français : Nino Kirtadze), née le (50 ans) à Tbilissi, est une journaliste, actrice et réalisatrice géorgienne installée en France depuis 1997.

Biographie

Après avoir obtenu ses diplômes de littérature, Nino Kirtadzé enseigne à l’université de Tbilissi et est lauréate 1991 du meilleur script pour le film « Lundi » décerné par l’Union cinématographique géorgienne[1].

Elle devient, un temps, conseillère auprès de la présidence de la République avant de s'engager dans le journalisme. Correspondante de l’AFP, de l’AP et de Radio Free Europe pour le Caucase, elle couvre la guerre civile de Géorgie et les différents conflits armés voisins, dont celui de Tchétchénie [2].

En 1997, elle rejoint la France. Quelques années plus tard, elle obtient la nationalité française. En 2012, elle s’exprime publiquement lors de l’élection présidentielle [3].

Elle mène parallèlement deux carrières, se spécialisant plutôt dans les longs documentaires.

Actrice

Réalisatrice

  • 2000 : « Les Trois vies d’Edouard Chevardnadze » (58 minutes)[19].
  • 2001 : « Il était une fois la Tchétchénie », ou « Chechen Lullaby » (58 minutes), Prix du meilleur documentaire (Allemagne, Adof Grimme), primé en République tchèque[20].
  • 2003 : « Staline par Staline »[21].
  • 2003 : « Les Funérailles d’un Dieu »[22].
  • 2004 « Dites à mes amis que je suis mort » (86 minutes), Prix du meilleur documentaire FIPA et Prix Louis Marcorelles (France, Cinéma du Réel)[23],[24],[25].
  • 2005 : « Un Dragon dans les eaux pures du Caucase » ou « Pipeline next door » (90 minutes), Prix Voyage / Découverte (Sunny Side of the Doc), European Film Academy Award (Berlin), Grand Prix du Festival (Visions du Réel de Nyon, Prix Europa)[26],[27].
  • 2005 : « Lettre Py ».
  • 2007 : « Durakovo, le village des fous » ou « Durakovo-village of fools » (90 minutes), Grand Prix Scam (France)[28], Prix de la meilleure mise en scène (États-Unis, Sundance).
  • 2007 : « Au nom de Dieu, du tsar et de la patrie » ou «  For Faith, Tsar and Fatherland » (52 minutes).
  • 2010 « Something about Georgia » (103 minutes), Prix Idée TSR (Suisse, Visions du Réel) [31].
  • 2010 : « Géorgie cherche Europe désespérément » ou « Desperately Seeking Europe »[32], [33]
  • 2014 : « La Faille », sélectionné au Festival de Toronto[34],[35].

Notes et références

  1. « Biographie/CV de Nino Kirtadzé », Cinémotions (consulté le 5 mars 2015).
  2. (en) « Nino Kirtadze », DA Film (consulté le 5 mars 2015).
  3. « Élection présidentielle de 2012 », Télérama (consulté le 5 mars 2015).
  4. (en) « Tsigni fitsisa », Georgian National Filmograpphy (consulté le 5 mars 2015).
  5. (en) « Tovlis babua », Georgian National Filmography (consulté le 5 mars 2015).
  6. (en) « Dge », Georgian National Filmography (consulté le 5 mars 2015).
  7. « Les Mille et Une Recettes du cuisinier amoureux », Notre Cinéma (consulté le 5 mars 2015)
  8. « Les Mille et Une Recettes du cuisinier amoureux », Cinémotions (consulté le 5 mars 2015).
  9. « Les Cordier, juge et flic », Notre Cinéma (consulté le 5 mars 2015)].
  10. « Double Zéro », Notre Cinéma (consulté le 5 mars 2015)
  11. « Double Zéro » (consulté le 5 mars 2015).
  12. « Paris, je t’aime », Cinémotions (consulté le 5 mars 2015).
  13. « Sartre, l’âge des passions », Notre Cinéma (consulté le 5 mars 2015)
  14. « Sartre, l’âge des passions », Cinémotions (consulté le 5 mars 2015).
  15. « Une Femme à abattre », Cinémotions (consulté le 5 mars 2015).
  16. « Un lieu incertain », Notre Cinéma (consulté le 5 mars 2015).
  17. « L’Arc- en- ciel », Cinémotions (consulté le 5 mars 2015)
  18. (en) « L’Arc- en- ciel », Georgian national Filmography (consulté le 5 mars 2015).
  19. « Géorgie et France, Nino Kirtadzé, cinéaste », Colisée (consulté le 5 mars 2015).
  20. « Il était une fois la Tchétchénie », Doriane Films (consulté le 5 mars 2015).
  21. « Staline par Staline », Le Monde (consulté en 5mars 2015).
  22. « Les Funérailles d’un Dieu », Rdm (consulté le 5 mars 2015).
  23. « Dites à mes amis que je suis mort », Le Monde (consulté le 5 mars 2015)
  24. « Dites à mes amis que je suis mort », Libération (consulté le 5 mars 2015)
  25. « Dites à mes amis que je suis mort », Maison Image (consulté le 5 mars 2015).
  26. « Un Dragon dans les eaux pures du Caucase », Libération (consulté le 5 mars 2015)
  27. « Un Dragon dans les eaux pures du Caucase », Cinémotions (consulté le 5 mars 2015).
  28. « Durakovo, le village des fous », Scam (consulté le 5 mars 2015).
  29. « Something about Georgia », Vimeo (consulté le 5 mars 2015).
  30. « Géorgie cherche Europe désespérément », Le Figaro (consulté le 5 mars 2015)
  31. « Nino Kirtadzé. Une autre distance » (consulté le 5 mars 2015).
  32. (en) « Toronto : A Record Year for French Cinema », French Culture (consulté le 5 mars 2015)
  33. « La Faille », Zadig Production (consulté le 5 mars 2015).

Article connexe

Liens externes

  • Notices d'autorité : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • Bibliothèque universitaire de Pologne • Base de bibliothèque norvégienne • WorldCat
  • Kinoglaz Panorama du cinéma de l’ex-URSS (consulté le 5 mars 2015).
  • Le Monde Critique de film (consulté le 5 mars 2015).