Neymar

Neymar Jr.

Neymar sous les couleurs d'Al-Hilal FC (2023).
Situation actuelle
Équipe Al-Hilal FC
Numéro 10
Biographie
Nom Neymar da Silva Santos Júnior
Nationalité Brésilien
Naissance (32 ans)
Mogi das Cruzes (Brésil)
Taille 1,75 m (5 9)[1]
Période pro. Depuis 2009
Poste Attaquant polyvalent
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
1999-2003 Portuguesa Santista
2003-2009 Santos FC
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2009-2013 Santos FC 220 (134)
2013-2017 FC Barcelone 186 (105)
2017-2023 Drapeau de la France Paris Saint-Germain 173 (118)
2023- Al-Hilal SFC 005 00(1)
Total 584 (358)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2009-2009 Brésil - 17 ans 003 0(1)
2011-2011 Brésil - 20 ans 007 0(9)
2012-2016 Brésil olympique 012 0(7)
2010- Brésil 128 (79)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Neymar da Silva Santos Júnior, dit Neymar Jr. et plus couramment appelé Neymar, né le à Mogi das Cruzes (Brésil), est un footballeur international brésilien qui évolue au poste d'attaquant au Al-Hilal SFC.

Il est considéré comme l'un des plus grands footballeurs brésiliens et du monde. Il est ainsi élu meilleur footballeur sud-américain de l'année en 2011 et 2012. Neymar est classé dixième au classement du Ballon d'or 2011, treizième en 2012 puis cinquième en 2013 et en 2016. Il remporte par ailleurs le Bola de Ouro du meilleur joueur du championnat brésilien en 2011.

Neymar rejoint le club du Santos FC en 2003. Il évolue dans les équipes de jeunes jusqu'en 2009, date à laquelle il rejoint l'équipe fanion. Avec ce club, Neymar remporte la Coupe du Brésil, deux championnats de l'État de São Paulo, la Recopa Sudamericana et la Copa Libertadores. Il rejoint en 2013 le FC Barcelone, en Espagne, avec lequel il remporte notamment le Championnat d'Espagne et la Ligue des champions en 2015. Fort d'une bonne année 2015 avec son club aussi bien collectivement qu'individuellement, Neymar figure dans la liste des trois finalistes du Ballon d'or 2015 aux côtés de Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, et est donc le premier joueur brésilien à figurer dans cette liste depuis 2007 et son vainqueur Kaká. Il affirme donc les espoirs placés en lui et s'impose comme l'un des meilleurs attaquants de sa génération.

En 2011, à l'âge de 19 ans, Neymar remporte le championnat d'Amérique du Sud des moins de 20 ans avec la sélection brésilienne. L’année suivante, le Brésil remporte la médaille d'argent aux Jeux olympiques d'été de 2012 après avoir été jusqu'en finale face au Mexique. Neymar et sa sélection gagne ensuite la Coupe des confédérations 2013 en battant en finale l'Espagne, championne du monde en titre, sur le score de 3-0. Neymar est élu meilleur joueur du tournoi. Lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil, après un excellent début de tournoi, il se blesse en quart de finale et voit ses coéquipiers subir un revers historique face à l'Allemagne en demi-finale (1-7). Il offre en 2016 son premier titre olympique à la sélection brésilienne aux Jeux olympiques de Rio en marquant sur coup franc dans le temps règlementaire, puis en transformant le tir au but vainqueur, après prolongation (1-1), en finale face à l'Allemagne. Il signe également le but le plus rapide de l'histoire des Jeux olympiques, après 14 secondes en demi-finale contre le Honduras. Lors de la Coupe du monde 2018 en Russie et celle de 2022 au Qatar, le Brésil est éliminé à deux reprises lors des quarts de finale contre la Belgique et la Croatie. Il est également le capitaine de l'équipe nationale du Brésil depuis 2014 et le meilleur buteur de l'histoire de la Seleção avec 79 réalisations, devant Pelé (77 buts).

En 2017, il rejoint le Paris Saint-Germain, devenant le joueur le plus cher de l'histoire du football avec un transfert évalué à 222 M€, record auparavant détenu par Paul Pogba, transféré pour 105 M€ à Manchester United. Le , il fait une apparition à Genève, en Suisse, en tant que nouvel ambassadeur de Handicap International pour jongler au sommet de la Broken Chair située en face de l'Office des Nations unies. Après six saisons contrastées dans le club de la capitale française, il rejoint le championnat d'Arabie saoudite et le Al-Hilal SFC en 2023 pour deux saisons.

Biographie

Naissance, jeunesse et formation

Enfance à São Paulo

Crédit image:
licence CC BY 2.0 🛈
La ville de Santos, dans l'État de São Paulo, au Brésil, où Neymar joua pendant une décennie.

Neymar da Silva Santos Júnior naît le à Mogi das Cruzes, une ville située dans l'État de São Paulo à environ 45 km de São Paulo, au Brésil. Il est le fils de Neymar Santos Sr. et de Nadine Santos (née da Silva). Il hérite à la naissance du prénom de son père, ancien footballeur qui deviendra son conseiller[2]. Neymar explique le rôle important que tient son père auprès de lui : « Mon père a été à mes côtés depuis que je suis tout petit. Il prend soin des choses, de mes finances et de ma famille ».

En grandissant, Neymar joue à la fois au futsal et au football de rue, deux variantes du football traditionnel qui le passionnent[3]. En 1995, Neymar déménage avec sa famille à São Vicente, où il commence à jouer pour l'AA Portuguesa Santista[4]. Ensuite, en 2003, ils déménagent à Santos, ville portuaire du Brésil, où Neymar rejoint le Santos FC[5].

Avec le succès de sa jeune carrière et des revenus supplémentaires toujours plus importants, la famille de Neymar achète leur première propriété, une maison à côté de la Vila Belmiro où le Santos FC évolue à domicile. De ce fait, leur qualité de vie familiale s’améliore progressivement, à l'âge de 15 ans, Neymar gagne 10 000 réaux brésiliens par mois (environ 1 800 euros) et à 16 ans, cela atteint 25 000 par mois (environ 3 700 euros). Entretemps, en 2005, alors qu'il n'a que 13 ans, Neymar est sur le point de signer un contrat au Real Madrid, mais son père décide qu'il reste au Santos FC[6],[7].

Formation avec les Peixe

À 17 ans, il signe un contrat professionnel avec ce club et rejoint leur centre de formation dans la foulée, qui a, dans le passé, accueilli de nombreux internationaux brésiliens tels que Bruno Coutinho, Clodoaldo, Elano et Alex. De plus, à l'instar de Pepe, Pelé ou encore Robinho, Neymar commence sa carrière au Santos FC[8]. Pendant cette période, Neymar se lie d'amitié avec Ganso, coéquipier qu'il retrouvera en sélection brésilienne.

Carrière

Débuts au Santos FC (2008-2009)

Le , Neymar fait ses débuts professionnels lors d'un match de championnat de São Paulo contre le Oeste FC. Il entre sur le terrain à la cinquante-neuvième minute de jeu en remplaçant Mauricio Molina[9]. Une semaine plus tard, Neymar marque son premier but en compétition officielle lors de son troisième match contre le Mogi Mirim EC[10]. Le mois d'après, plus précisément, le , Neymar marque le but décisif contre Palmeiras en championnat lors de la demi-finale 2009[11]. En finale, cependant, le Santos FC subit une lourde défaite 4-2 face aux SC Corinthians Paulista[12]. Individuellement, Neymar inscrit 14 buts en 48 matchs pour sa première saison professionnelle.

En , Neymar participe à la Coupe du monde des moins de 17 ans au Nigeria avec la sélection brésilienne. Il ouvre son compteur dès le premier match face au Japon (victoire du Brésil 3-2). Néanmoins, les Auriverdes sont éliminés dès le premier tour après seulement trois matchs.

Ascension en club, premier pas avec la Seleção (2009-2010)

Crédit image:
Sergio Savarese from Sao Paulo City / Ipiranga, Brasil
licence CC BY-SA 2.0 🛈
Neymar lors d'une conférence de presse avec l'équipe du Brésil (2010).

En 2010, Neymar continue son ascension et confirme ses bonnes performances entrevues l'année précédente. Ainsi, le , il inscrit un but à l'occasion d'un match du championnat de São Paulo contre Santo André, but qui huit mois plus tard, est présélectionné par la Fédération internationale de football association (FIFA) pour le Prix Puskás 2010[13]. Deux jours après, le Santos FC joue le grand match contre le São Paulo FC à l'Arena Barueri à l'occasion de la septième journée du championnat de São Paulo. Durant ce match, Neymar inscrit le premier but du match d'un penalty Paradinha, sous les yeux d'un Rogério Ceni désorienté[14],[15].

Le , à l'occasion des huitièmes de finale de la Coupe du Brésil, Neymar réalise un quintuplé face au Guarani FC[16]. Il remporte ensuite la coupe, terminant meilleur buteur avec onze buts[17]. Trois jours plus tard, lors des demi-finales aller du championnat de São Paulo, le Santos FC affronte de nouveau le São Paulo FC au stade Urbano-Caldeira. Neymar inscrit un doublé, le second de nouveau sur un pénalty Paradinha[18],[19]. Un mois plus tard, la FIFA interdit cette manière de tirer un pénalty[20]. Les performances de Neymar pour le Santos FC établissent des comparaisons avec d'autres Brésiliens, dont Robinho et la légende brésilienne Pelé[21]. Au terme de cette saison, son équipe remporte le championnat 2010. Auteur de 14 buts en 19 matchs, il est élu meilleur joueur et meilleur attaquant de cet exercice[22].

La même année, le Santos FC rejette une offre de 12 millions de livres sterling de West Ham United qui évolue alors en Premier League, et plus tard une autre offre d'un club anglais Chelsea FC[23],[24]. Le Santos FC refuse de vendre Neymar et lui-même déclare « je suis concentré uniquement sur Santos », son agent, Wagner Ribeiro, prononce dans le même temps un discours contradictoire sur sa carrière en déclarant « Il veut devenir le meilleur joueur du monde. Les chances de lui faire cela tout en jouant au Brésil sont nulles »[25],[24]. Neymar admet cependant un an plus tard, dans une interview avec le Daily Telegraph, qu'il était heureux de l'intérêt du Chelsea FC tout en précisant qu'à l'époque il avait pris la bonne décision de rester dans son pays natal[26].

Le , le Santos FC vend une part des frais de transfert à venir de 5 % à un groupe d'investissement, Terceira Estrela Investimentos[27]. L'année précédente, sa famille avait vendu 40 % des droits sportifs de Neymar au groupe Esporte DIS qui avait été un partenaire stratégique à long terme du club de football du Santos FC[28]. Lors du mercato estival de 2010, le club anglais du Chelsea FC souhaite régler la clause libératoire de Neymar et propose 30 millions d'euros pour le jeune joueur[29]. Les dirigeants, craignant de le voir partir, lui proposent un contrat très lucratif assorti d’une clause libératoire de 45 millions d'euros. Neymar accepte et prolonge jusqu’en [30]. Il déclare en parallèle, qu'il souhaite remporter la Copa Libertadores 2011[31]. Tandis que le , Neymar endosse pour la première fois le maillot de la Seleção. En effet, le nouveau sélectionneur Mano Menezes le convoque pour un match amical contre les États-Unis (2-0), le . Pour sa première sélection. Il inscrit son premier but, de la tête, sur un centre d'André Santos[32].

Par la suite, Neymar retrouve son club et le , il est vexé de se voir interdire par son entraîneur de tirer un pénalty contre l'Atlético Goianiense en championnat brésilien[33]. Neymar l'insulte à la suite de cette décision. Il joue alors les dix dernières minutes du match en se comportant de manière individualiste. Les deux hommes se brouillent et Neymar est exclu du groupe durant un match. Les dirigeants règlent le litige en licenciant l’entraîneur.

Le , Neymar est sélectionné par le quotidien uruguayen El País (Montevideo) qui désigne le meilleur joueur sud-américain, pour l'année 2010 à la suite de ses performances en club[34]. Il se classe troisième derrière Andrés D'Alessandro et Juan Sebastián Verón avec quarante-sept points[35].

Réussite en club, échec en sélection (2010-2011)

Crédit image:
Ronnie Macdonald from Chelmsford, United Kingdom
licence CC BY 2.0 🛈
Neymar célèbre son but contre l'Écosse avec ses coéquipiers André Santos et Ramires (2011).

Le , le Brésil affronte, en match amical, l'Écosse. Neymar marque à cette occasion un doublé décisif qui permet au Brésil de l'emporter (2-0) à l'Emirates Stadium[36]. Mais durant la partie, il est victime de racisme de la part des supporters qui lui jettent une banane[37]. Quatre jours plus tard, la Fédération écossaise de football demande des excuses au Brésil[38].

Le , Neymar reçoit un carton rouge pour avoir enfilé un masque à son effigie dans le match du deuxième tour de la Copa Libertadores contre le club chilien de Colo-Colo, après avoir marqué le troisième but de son équipe (victoire du Santos FC 3-0). Le même mois, Neymar, est interrogé par Sky Sport 24. À cette occasion, il déclare qu'il ne pense qu'à la Copa América 2011 qui se déroulera en Argentine début juillet[39].

Le , il inscrit le deuxième but lors de la finale du championnat de São Paulo contre le SC Corinthians Paulista[40] et offre à son club un deuxième titre consécutif dans cette compétition, il en est élu meilleur joueur et meilleur attaquant pour la deuxième fois de sa carrière[41].

Le , lors du match aller de la demi-finale de la Copa Libertadores, où le Santos FC est opposé au club paraguayen Cerro Porteño, Neymar dribble un joueur sur le côté gauche et centre pour Edu Dracena qui marque le but de la victoire du Santos FC. Six jours plus tard, Neymar déclare qu'il veut emmener Santos FC en Coupe du monde des clubs. Lors de la demi-finale retour, il marque le troisième but du match depuis son côté préféré, le gauche, le match se termine sur un score nul (3-3). Le club brésilien se qualifie donc pour la finale face au club uruguayen de Peñarol après 8 ans d'absence[42].

Les et , il joue avec la Seleção deux matches préparatoires à la Copa América 2011 contre les Pays-Bas et la Roumanie au Brésil. Dans le deuxième match, Neymar s'illustre en offrant le seul but du match à Fred. À cette occasion, la légende vivante Ronaldo dispute le dernier match de sa carrière professionnelle, il a en effet été convoqué par la Confédération brésilienne afin d'honorer l'ensemble de sa carrière. À l'issue de ce match, Mano Menezes annonce la liste des 22 joueurs convoqués pour disputer la Copa América en Argentine. Le , Neymar joue la finale aller de la Copa Libertadores contre le club uruguayen du CA Peñarol au stade Centenario, les Peixe obtiennent le point du match nul (0-0) à l'extérieur[43].

Le , le Santos FC remporte le match retour (2-1)[44],[45]. Neymar inscrit le premier but du match à la quarante-septième minute de jeu sur une frappe au-dessous de la main droite du gardien Sebastián Sosa. Il réalise son rêve en remportant la Copa Libertadores[46]. Il termine la compétition ainsi troisième meilleur buteur avec six buts[47].

Après la victoire en Copa Libertadores, Pelé et Ronaldo conseillent au jeune prodige d'aller au Real Madrid[48],[49]. Neymar déclare ensuite qu'il aime autant l'un que l'autre les deux clubs phares espagnols que sont le FC Barcelone et le Real Madrid. Mais il déclare par la suite : « Je jouerai au Real Madrid »[50]. Toutefois, le , le président du Santos FC Luis Álvaro de Oliveira Ribeiro affirme que le joueur restera au Brésil au moins jusqu'à 2012[51],[52], ce que confirme son agent Wagner Ribeiro[53].

Enfin, Neymar déclare officiellement qu'il reste au Santos FC jusqu’à la fin de son contrat avec le club dans une interview accordée à TV Globo[54], et qu'il veut affronter le FC Barcelone de Lionel Messi en finale de la Coupe du monde des clubs de la FIFA 2011.

Le 25 juin 2011, Neymar se rend au stage de l'équipe nationale pour préparer la Copa América, et déclare qu'il entretient de bons rapports avec son ami et coéquipier au Santos FC, Ganso[55],[56].

Lors du premier match, des Auriverdes ratent leur entrée dans le tournoi en réalisant un match nul (0-0) face au Venezuela, Neymar est néanmoins désigné homme du match[57]. Lors du match suivant, la Seleção affronte le Paraguay et réalise de nouveau au match nul (2-2) grâce à des buts Jádson et Fred à la dernière minute, entré à la place de Neymar, sur des passes décisives de Ganso. L'équipe est incendiée par la presse brésilienne. Dans le dernier match de la phase de poule, le Brésil affronte l'Équateur dans un match décisif pour la qualification en phase finale. L'équipe se met au diapason et Neymar fait le spectacle en inscrivant un doublé (victoire du Brésil 4-2). Il marque un but à la quarante-neuvième, à la suite d'une passe en profondeur de Ganso, puis à la soixante-douzième minute de jeu du pied droit à la suite d'une passe de Maicon. L'un de ses tirs est également repoussé et permet à l'homme du match Alexandre Pato d'inscrire l'un de ses deux buts. Le Brésil se qualifie ainsi pour les quarts de finale de la Copa América et s'affrontera le Paraguay[58] pour la deuxième fois en moins d'une semaine. En quart de finale, le Brésil perd son match en séance de tirs au but après la fin du temps réglementaire et de la prolongation (0-0). Les joueurs brésiliens n'inscrivent pas le moindre penalty alors que l'adversaire en marque deux. Dans ce match, Neymar rate une occasion sauvée par un défenseur adverse. Il est remplacé à la 80ᵉ minute par Fred. Le Brésil est éliminé[59], c'est la première fois qu'un champion en titre se fait éliminer dès les quarts de finale depuis 2001.

Au mercato estival 2011, il est convoité par le Real Madrid[60], le FC Barcelone[61] et le Chelsea FC[60] une nouvelle fois[62], ces équipes déclarent vouloir payer sa clause libératoire afin de le recruter.

Troisième championnat de São Paulo (2011-2012)

Crédit image:
Christopher Johnson from Tokyo, Japan
licence CC BY-SA 2.0 🛈
Neymar lors de la Coupe du monde des clubs de la FIFA 2011 contre le FC Barcelone.

Le , lors du match opposant le Santos FC à l'Athletico Paranaense, Neymar inscrit un quadruplé, le premier de sa carrière. Le match se termine par une victoire du Santos FC, (4-1). Le , il prolonge son contrat jusqu'en 2014 et le club annonce qu'il ne partira qu'après la Coupe du monde 2014[63].

À la Coupe du monde des clubs de la FIFA 2011, le Santos FC bat le Kashiwa Reysol (3-1) en demi-finale, ce qui permet à Neymar de voir se réaliser son rêve : affronter Lionel Messi en finale. Malgré un match où il se donne à fond, son équipe perd (0-4) face au FC Barcelone.

Début 2011, Neymar est convoqué pour participer à la Copa Sudamericana des moins de 20 ans avec la sélection brésilienne. Il y réalise de bonnes performances avec le joueur du São Paulo FC Lucas Moura. Ce duo permet au Brésil de remporter cette compétition pour la troisième fois consécutive et pour la onzième fois au total. Il est élu meilleur joueur et finit meilleur buteur du tournoi avec 9 buts. Le , le jour de ses 20 ans, il marque son centième but en tant que joueur de football professionnel, contre Palmeiras.

Neymar réalise 20 buts en championnat de São Paulo 2012, qu'il remporte avec son équipe et est élu meilleur joueur et meilleur attaquant. Il est aussi co-meilleur buteur de la Copa Libertadores avec 8 buts. Le Santos FC est éliminé dans ce tournoi en demi-finale par le SC Corinthians Paulista.

Le , il est l'auteur d'un doublé dans la victoire 2-1 contre Palmeiras. Neymar est élu meilleur joueur de la Recopa Sudamericana 2012. Il totalise dans l'édition 2012 du championnat du Brésil 14 buts. Il termine la saison 2012 en étant récompensé du Soulier d'or brésilien, du Prix du meilleur joueur d’Amérique du Sud et du Prix brésilien du plus beau but marqué en championnat.

Consécration en sélection et envol pour l'Europe (2012-2013)

Crédit image:
Danilo Borges/Portal da Copa
licence CC BY 3.0 br 🛈
Neymar face à Gerard Piqué pendant la Coupe des confédérations 2013.

Lors de son 200e match avec le Santos FC en , il réalise de bonnes performances : 2 buts et montre une importante maîtrise technique.

Cependant, la suite de la saison devient peu à peu plus compliquée. Le Santos FC se fait devancer en championnat, les leaders restants : le Fluminense FC, l'Atlético Mineiro, le Grêmio Porto Alegre ou encore le São Paulo FC qui prennent la tête du championnat du Brésil 2012 et du championnat du Brésil 2013, relayant l'équipe de Neymar plus bas. Durant ces deux saisons, le Santos FC, même s'il évolue dans le classement (passant de la 10e place en 2011, à la 8e place en 2012) peine à se sortir du milieu du classement. Parallèlement dans la même saison, le jeune joueur montre du mal à s'affirmer sous le maillot de la Seleção, l'équipe du Brésil.

Adulé alors au Santos FC, mais parfois discuté avec la Seleção, Neymar ne fait plus l'unanimité au Brésil en fin de saison, au point que nombre de gens qui militaient pour que le prodige brésilien reste au pays jusqu'à la Coupe du monde 2014 lui conseillent de partir en Europe le plus vite possible afin de progresser encore.

Le , Neymar annonce sur son compte Twitter qu'il signera au FC Barcelone pour cinq saisons. Dans le même temps, le FC Barcelone annonce sur son site officiel avoir trouvé un accord pour le transfert du joueur[64], pour un montant de 57 millions d'euros et un salaire annuel net de 7 millions d'euros[65].

En , Neymar participe avec le Brésil à la Coupe des confédérations et fait taire ses détracteurs. Entre autres, le , il marque contre l'Italie son 14e but de la saison en sélection, égalant ainsi le record détenu par Gerd Müller, Patrick Kluivert et Ronaldo[66]. Il remporte le tournoi avec sa sélection, en battant l'Espagne, championne du monde et d'Europe en titre, sur un score de 3 à 0 au stade Maracanã. Neymar est désigné meilleur joueur du tournoi, devant l'Espagnol Andrés Iniesta ainsi que son coéquipier brésilien Paulinho. Il termine également troisième meilleur buteur de la compétition avec 4 buts, derrière Fred et Fernando Torres[67], dont un en finale. Neymar porte son total de buts avec le Brésil à 24 en seulement 39 matchs.

Premiers pas avec le Barça et réussite individuelle en sélection (2013-2014)

Crédit image:
Danilo Borges/copa2014.gov.br Licença Creative Commons Atribuição 3.0 Brasil
licence CC BY 3.0 🛈
En 2013, Neymar quitte le Santos FC et rejoint l'Europe en signant en faveur du FC Barcelone.

Le 3 juin 2013, Neymar est présenté au Camp Nou devant 50 000 spectateurs.

De retour de sélection après avoir remporté la Coupe des confédérations 2013 avec le Brésil, Neymar débute la pré-saison en jouant son premier match amical face au Lechia Gdansk le 30 juillet (2-2), puis joue le 2 août face à son ancien club lors du Trophée Gamper[68] (victoire 8-0 du Barça). À la suite d'une opération des amygdales, Neymar souffre d'anémie (état de faiblesse général). Des vitamines ainsi qu'un régime adapté lui auraient ainsi été prescrits par les médecins du Barça[69]. Une semaine plus tard, le 7 août, il marque son premier but avec les Blaugranes sur une passe de Cesc Fàbregas, lors d'un match de préparation contre l'équipe de Thaïlande, ainsi qu'un autre quelques jours plus tard contre un combiné de Malaisie.

Le 21 août 2013, Neymar inscrit son premier but officiel avec le FC Barcelone d'une tête sur un centre de son compatriote Dani Alves lors du match aller de la Supercoupe d'Espagne au Stade Vicente-Calderón face à l'Atlético de Madrid (1-1). Le 28 août 2013, il remporte la Supercoupe d'Espagne contre l'Atlético de Madrid au match retour (0-0).

Pour sa première titularisation en Liga BBVA face au Valence CF, Neymar offre sa première passe décisive de la saison pour Lionel Messi qui réalise un triplé durant ce match (victoire 3-2 du Barça). Lors de la quatrième journée de championnat face au Séville FC, il régale le Camp Nou par sa très belle technique et délivre encore une passe décisive pour l'argentin Lionel Messi (victoire 3-2). Lors de son premier match de ligue des champions face à l'Ajax Amsterdam, il réalise un bon match et délivre une passe décisive à Gerard Piqué (4-0). Il marque son premier but en Liga BBVA le 24 septembre 2013 face à la Real Sociedad, match durant lequel il délivre une passe décisive à Lionel Messi et réalise un très beau sombrero sur Antoine Griezmann (Victoire 4-1).

Le 26 octobre 2013, lors de son premier Clásico face au Real Madrid, Neymar parvient à ouvrir le score et délivre une passe décisive pour Alexis Sánchez (victoire 2-1 du Barça). Il imite ainsi ses compatriotes Romário, Rivaldo et Ronaldinho qui avaient également marqué lors de leur premier Clásico face au Real Madrid[70],[71].

À la suite de la blessure de l'Argentin Lionel Messi au début du mois de novembre, c'est Neymar qui est chargé de prendre les commandes du FC Barcelone. Le jeune brésilien assume très vite le rôle de remplaçant de l'Argentin au poste de « faux n°9 » et marque ses premiers buts en Ligue des champions lors de son triplé face au Celtic Glasgow, son premier sous le maillot blaugrana (large victoire 6-1 du FC Barcelone). Le public du Camp Nou scande son nom durant tout le match et lui offre une ovation lors de sa sortie. Neymar s'adapte très bien à sa nouvelle position et le prouve lors de la 16e journée de Liga face au Villarreal CF, match durant lequel il inscrit un doublé (victoire 2-1 des Blaugranes). Il marque un but lors de son premier match de Coupe du Roi face au Fútbol Club Cartagena (3-0).

Son bilan à la mi-saison est très positif puisqu'il en est à onze buts et dix passes décisives toutes compétitions confondues dont six buts et huit passes décisives en championnat.

Neymar se blesse à la cheville droite le 16 janvier 2014 en Coupe du Roi contre Getafe. Un mois plus tard, le 15 février 2014, face au Rayo Vallecano, il effectue son retour en entrant en jeu et marque un but dans les dernières minutes de la rencontre (victoire 6-0). Lors de la rencontre suivante face à Manchester City en huitième de finale aller de la Ligue des champions, il débute remplaçant puis entre en jeu et offre une passe décisive pour son compatriote brésilien Dani Alves (victoire 2-0).

Le , face à l'Afrique du Sud, Neymar s'offre un triplé et inscrit ses 33e, 34e et 35e buts en sélection et dépasse de nombreux joueurs dont Ronaldinho (33) et Rivaldo (34).

Lors du match retour, Neymar est cette fois titulaire sur le côté droit de l'attaque catalane, ce qui est inhabituel pour lui qui préfère le côté gauche, il sera le joueur catalan le moins en vue malgré quelques dribbles. Le Barça remporte le match retour 2-1 grâce à des buts de Lionel Messi et Dani Alves et élimine ainsi Manchester City (4-1 score cumulé).

Crédit image:
licence CC BY 3.0 🛈
Neymar évitant un tacle contre le Mexique pendant la Coupe du monde 2014.

Moins performant depuis le début de l'année de 2014 avec le Barça, Neymar doit essuyer les nombreuses critiques de la part des médias. Le 26 mars 2014 face au Celta de Vigo (victoire 3-0), l'attaquant brésilien inscrit un doublé. Ses derniers buts de la saison en championnat. Le 1er avril 2014, face à l'Atlético de Madrid lors du quart de finale aller de la Ligue des champions, Neymar marque le but de l'égalisation (match nul 1-1) mais ne peut empêcher l'élimination des siens lors du match retour (défaite 1-0) malgré un très bon match du Brésilien[réf. nécessaire].

Lors du Clásico du 16 avril 2014 face au Real Madrid, en finale de la Coupe du Roi, le FC Barcelone perd le match dans les cinq dernières minutes du temps réglementaire à la suite d'un but de Gareth Bale (défaite 2-1). Neymar aurait pu égaliser dans les dernières secondes du match mais sa frappe trouve le poteau. Il se blesse ensuite à la cheville lors de ce même match et est indisponible pendant un mois.

Il fait donc son retour lors du dernier match de championnat face à l'Atlético de Madrid, match capital pour les deux premiers de la Liga puisqu'il suffit d'un nul pour que l'Atlético de Madrid soit champion tandis que le Barça est obligé de s'imposer. Le match se termine par un match nul (1-1) et le Barça termine donc second. Il termine la saison avec 15 et 11 passes décisives toutes compétitions confondues pour sa première saison en Europe.

Neymar s'envole avec sa sélection préparer la Coupe du monde 2014 qui se déroule au Brésil. Neymar et ses coéquipiers disputent un premier match de préparation face au Panama et s'imposent facilement (5-0) grâce à Neymar, buteur sur coup franc et passeur. Les Brésiliens s'imposent plus difficilement (1-0) lors de leur deuxième et dernier match de préparation face à la Serbie. Le Brésil joue le match d'ouverture de la Coupe du monde 2014 face à la Croatie et est mené à la suite d'un but de Marcelo contre son camp. Neymar réussit à égaliser d'une frappe du pied gauche à ras de terre à la suite d'une passe d'Oscar, puis donne l'avantage aux Brésiliens sur un penalty polémique provoqué par Fred. C'est Oscar qui marque le dernier but du match (victoire 3-1). Le Brésil déçoit lors du match nul face au Mexique porté par leur gardien de but Guillermo Ochoa. Neymar est le seul Brésilien à la hauteur des attentes lors de ce match. Les Brésiliens portés de nouveau par Neymar se relancent face aux Camerounais de Samuel Eto'o. Neymar brille lors de ce match grâce à un doublé, ses 3e et 4e buts dans la compétition et offre la qualification à son équipe (victoire 4-1). C'est le Chili d'Alexis Sánchez, coéquipier de Neymar au FC Barcelone, qui s'oppose au Brésil lors des huitièmes de finale. Neymar est passeur décisif sur corner pour Thiago Silva, et le Brésil s'impose lors des tirs au but. Le Brésil affronte ensuite la Colombie.

La Seleção l'emporte 2-1 mais la victoire est ternie par la blessure de Neymar. Après un bon début de tournoi (4 buts et une passe décisive en cinq matchs)[72], une fracture d'une vertèbre lombaire le prive de la fin de la compétition. En l'absence de Neymar et du capitaine Thiago Silva, la Seleção subit un revers historique face à l'Allemagne en demi-finale.

Saison pleine et intégration terminée au Barça, capitaine en sélection (2014-2015)

Neymar dispute son premier match depuis sa blessure en Coupe du monde 2014 face au FC León lors du Trophée Joan Gamper. Neymar marque deux fois et participe donc à la victoire de son équipe (victoire 6-0). Il joue ses premières minutes officielles de la saison lors de la 2e journée de championnat face à Villarreal où il rentre lors de la dernière demi-heure (victoire 1-0).

À la suite de la fin de Coupe du monde 2014 désastreuse du Brésil et du limogeage de Luiz Felipe Scolari, Dunga est nommé à la tête de la Seleção et désigne Neymar comme nouveau capitaine de la sélection à la place de Thiago Silva. Neymar joue son premier match en tant que capitaine du Brésil face à la Colombie le 6 septembre 2014 et inscrit l'unique but du match sur coup franc.

Le , face à l'Athletic Club, Neymar entre en jeu à la place de Munir El Haddadi et inscrit les deux buts de la victoire en l'espace de cinq petites minutes sur des services de Lionel Messi. Il joue son premier match de l'exercice en Ligue des champions face à l'APOEL Nicosie (Victoire 1-0). Après son but face au Levante UD (Victoire 5-0) le 21 septembre, Neymar réalise son deuxième triplé sous les couleurs Blaugranes lors de la réception du Grenade CF le 27 septembre (victoire 6-0). Il marque son premier but de la saison en Ligue des champions face au Paris Saint-Germain le 30 septembre au Parc des Princes (défaite 3-2).

Le , face au Japon, il marque son premier quadruplé en sélection et le deuxième de sa carrière.

De retour au FC Barcelone, l'attaquant brésilien dispute son cinquantième match avec le FC Barcelone face à Eibar et s'illustre par une belle reprise de volée qui termine au fond des filets. Le , il marque face à l'Ajax Amsterdam sur une offrande de Lionel Messi. Le match suivant, lors du Clásico face au Real Madrid, Neymar ouvre le score sur un très bon ballon de la recrue star Luis Suárez. Son deuxième but lors d'un Clásico ne peut empêcher la défaite du Barça (3-1) face au rival madrilène.

Après une très bonne Coupe du monde 2014 et une année réussie individuellement en club, Neymar se classe septième au FIFA Ballon d'or 2014.

Lors du quart de finale retour de la Coupe du Roi de son équipe face à l'Atlético de Madrid, Neymar inscrit un doublé et permet au Barça de se qualifier pour une demi-finale (victoire 3-2).

Crédit image:
Ailura, CC BY-SA 3.0 AT
licence CC BY-SA 3.0 at 🛈
Neymar avec le Brésil lors d'un match amical contre l'Autriche (2014).

Après avoir éliminé Manchester City en huitièmes de finale de la Ligue des champions, le Barça se frotte au Paris Saint-Germain et remporte le match aller 3-1 avec un but de Neymar puis s'impose 2-0 au retour grâce à un doublé du Brésilien encore buteur. Ce qui porte son total à cinq buts contre le Paris Saint-Germain en quatre matches lors de la saison 2014-2015. Après avoir marqué lors de ses trois derniers matchs de Liga, Neymar se présente en forme face au Bayern Munich pour la demi-finale aller de cette Ligue des champions et se distingue par un but après un duel remporté face au géant Manuel Neuer (Victoire 3-0). Le 12 mai 2015 lors de la demi-finale retour de la Ligue des champions face au Bayern Munich, Neymar inscrit deux buts. Il s'agit de son septième match consécutif où il parvient à marquer, sa meilleure série depuis qu'il est au Barça[73].

Le 17 mai 2015, le FC Barcelone est officiellement champion d'Espagne après leur victoire face à Atlético de Madrid grâce à l'unique but de la rencontre marqué par Lionel Messi. Le 30 mai, face à l'Athletic Club, Neymar marque l'un des buts du Barça qui remporte la Coupe d'Espagne (victoire 3-1). Le , lors de la finale de la Ligue des champions opposant son équipe à la Juventus de Turin, il inscrit le troisième but de son équipe, match qui se termine sur le score 3-1 et permet à son équipe de remporter la Ligue des champions pour la cinquième fois. Cette victoire permet au FC Barcelone de réaliser le deuxième triplé de son histoire après celui de 2009.

Avec le FC Barcelone, il marque 39 buts au cours de la saison 2014-2015.

Le 14 juin 2015, lors du premier match du Brésil dans cette Copa América, Neymar brille et offre la victoire aux siens grâce à un but de la tête et une magnifique passe décisive pour Douglas Costa (victoire 2-1). Le 19 juin 2015, lors d'un match de la Copa América 2015 face à la Colombie, Neymar, après avoir été agacé par le marquage très rigoureux des défenseurs colombiens, craque et obtient un carton rouge. À l’origine de l’altercation, sur la dernière action du match, Neymar tire en direction du but. Le ballon heurte le dos d’un défenseur adverse. Les Colombiens, excédés, lui reprochent d’avoir visé intentionnellement un de leurs coéquipiers. Il sera suspendu pour le reste de la compétition.

Finaliste au FIFA Ballon d'or (2015-2016)

Crédit image:
licence CC BY 2.0 🛈
Neymar sous les couleurs du FC Barcelone face au Villareal CF (2015).

De retour après une Copa América agitée, Neymar souffre des oreillons et manque donc les quatre premiers matches officiels du Barça. Il fait son retour le 29 août 2015 face à Málaga CF lors de la victoire minime du Barça (1-0). Le 12 septembre 2015 face à l'Atlético de Madrid, il marque son premier de la saison sur un très beau coup franc (victoire 2 à 1). Il marque ensuite lors de la quatrième journée de Liga face au Levante UD (victoire 4 à 1) et enchaîne ensuite lors de la défaite surprise du Barça sur le terrain du Celta Vigo (1-4).

À la suite de la blessure de Lionel Messi le 26 septembre face à l'UD Las Palmas, Neymar devient la référence offensive de l'équipe catalane et enchaîne les grosses performances avec 10 buts dont un quadruplé face au Rayo Vallecano. Il délivre en plus 7 passes décisives en l'absence de l'Argentin. Neymar semble prendre une autre dimension lors de ce début de saison 2015-2016 à tel point qu'il est désormais considéré par de nombreux spécialistes comme le successeur du duo Lionel Messi-Cristiano Ronaldo qui se partage le Ballon d'or depuis 2008. Lors du Clásico face au Real Madrid le 21 novembre 2015, il inscrit un but lors de la belle démonstration du Barça sur le terrain de l'éternel rival (victoire 4 à 0).

Après 13 journées de championnat, il occupe la première place au classement des buteurs avec 14 buts. Le 30 novembre 2015, Neymar figure pour la première fois parmi les trois finalistes du Ballon d'or en compagnie de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Le même jour, il reçoit le Prix LaLiga de meilleur joueur américain du championnat d'Espagne. Le 20 décembre 2015, Neymar remporte la Coupe du monde des clubs de la FIFA 2015 pour la première fois et se montre décisif en offrant deux passes décisives lors de la finale (victoire 3-0).

Lors des huitièmes de finale aller de la Ligue des champions, Neymar offre une passe décisive à Lionel Messi qui permet au Barça de prendre l'avantage face à Arsenal FC à l'Emirates Stadium. Les Catalans se qualifieront grâce à un doublé de l'Argentin (Victoire 2-0). Lors du match retour au Camp Nou face aux Gunners, Neymar ouvre le score lors de la victoire 3-1 du Barça. Le 13 avril 2016 lors des quarts de finale de la Ligue des champions, les Catalans sont éliminés de la compétition par une très bonne équipe d'Atlético de Madrid bien en place malgré la victoire 2-1 à l'aller (victoire 2-1 à l'aller, défaite 2-0 au retour).

Le Barça remporte le championnat lors de la dernière journée face au Grenade CF grâce à un triplé de l'Uruguayen Luis Suárez qui termine meilleur buteur de l'exercice (victoire 3-0), puis remporte la Coupe du Roi face au Séville FC (2-0). Le FC Barcelone réalise une bonne saison 2015-2016 malgré l'échec sur la scène européenne. Neymar lui termine la saison avec 31 buts et 20 passes décisives. Le , il prolonge avec le Barça jusqu'en juin 2021[74].

Méforme collective en club, leader en sélection (2016-2017)

À l'instar de ses coéquipiers, Neymar réalise une saison moyenne tant sur le plan statistique que sur les performances individuelles[75]. Toutefois, il se démarque durant la saison en étant l'acteur principal de La Remontada infligée au Paris Saint-Germain lors du huitième de finale retour de Ligue des champions. Le club barcelonais l'emporte 6-1 grâce à un doublé et une passe décisive du Brésilien alors que les Parisiens avaient gagné 4-0 au match aller. Il marque par ailleurs son 100e but but avec les Blaugranes lors de son 177e match contre le Grenade CF (4-1)[76]. Il remporte à la fin de la saison la Coupe d'Espagne en inscrivant un but lors de la finale contre le Deportivo Alavés[77].

Concernant ses performances en sélection nationale, il mène la sélection à la première place du championnat qualificatif pour la Coupe du monde 2018 permettant à la Seleção d'être la première nation qualifiée[78]. Il est notamment l'un des acteurs principaux de la victoire 3-0 face à l'Argentine, le rival historique[79],[80]. De plus, en début de saison, il permet à la sélection olympique de remporter ses premiers Jeux olympiques de son histoire à Rio de Janeiro en marquant et en inscrivant le tir au but victorieux en finale contre l'Allemagne[81].

Arrivée au Paris Saint-Germain, déception en Coupe du monde (2017-2018)

Crédit image:
licence CC BY-SA 2.0 🛈
Neymar durant sa présentation à la presse au Parc des Princes (2017).

Le , le FC Barcelone annonce dans un communiqué la volonté de Neymar de quitter le club[82]. Le lendemain, il n'est officiellement plus sous contrat avec le club après que sa clause libératoire d'un montant de 222 millions d'euros a été acquittée[83]. Il rejoint alors le Paris Saint-Germain où il s'engage pour cinq ans[84]. Il y prend le numéro 10, que lui a cédé Javier Pastore[85]. Il est présenté au Parc des Princes le [86], mais ne prend pas part à la rencontre contre l'Amiens SC, alors que son certificat international de transfert n'a pas été transmis à la Ligue de football professionnel (LFP)[87].

Le 13 août, Neymar fait ses débuts sous sa nouvelle tunique lors d'un déplacement au stade de Roudourou face à l'En avant de Guingamp, retransmis en mondovision[88]. Pour son premier match, il offre une passe décisive à Edinson Cavani, avant que celui-ci ne lui rende la pareille et qu'il marque à son tour[89]. Lors du dernier jour du mercato, le Paris Saint-Germain fait venir en prêt le jeune prodige français Kylian Mbappé pour former un trio d'attaque redoutable, surnommé par les médias la « MCN » ou encore la « NCM ».

Lors du premier grand rendez-vous en Ligue des champions face au Bayern Munich, la performance de Neymar est très attendue. Dès le début du match, il répond présent en délivrant une passe décisive pour son coéquipier et ami Dani Alves, avant de marquer un but plus tard dans le match après un slalom de Kylian Mbappé[90]. Le match est remporté largement 3-0, mais Neymar n'est pas nommé homme du match, au contraire de Kylian Mbappé[91].

Le 17 janvier 2018, Neymar marque un quadruplé face au Dijon Football Côte-d'Or, et, par la même occasion, offre la plus large victoire de l'histoire du Paris Saint-Germain à domicile en Ligue 1 (8-0). Durant ce match, il délivre également deux passes décisives et obtient la note de 10 dans le journal L'Équipe[92].

Le dimanche 25 février, Neymar se blesse le cinquième métatarsien lors d'un match opposant le Paris Saint Germain à l'Olympique de Marseille. Opéré avec succès au Brésil le 3 mars, il devrait rester éloigné des terrains entre deux mois et demi et trois mois[93]. C'est depuis le Brésil, qu'il est officiellement sacré champion de France[94].

Après cette longue blessure, Neymar retourne sur les terrains le face à l'équipe de Croatie avec la sélection nationale. Il inscrit un but à cette occasion.

Lors du huitième de finale de la Coupe du monde face au Mexique, il marque un but et offre une passe décisive à Roberto Firmino pour la victoire des siens (2-0). En quarts de finale, son équipe est éliminée par la Belgique (1-2). À son retour au Brésil, il déclare que c'est « le moment le plus triste de sa carrière »[95].

Une saison difficile, entre blessures et échec collectif en club (2018-2019)

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Neymar sous les couleurs de la Seleção avant un match amical contre l'Autriche (2018).

Le , Neymar remporte le Trophée des champions lors d'une victoire 4-0 contre l'AS Monaco, après être entré en jeu à la place de Marco Verratti. Avec sept buts marqués en autant de matchs au début de la saison, l'attaquant réalise une excellente entrée en matière. Il explique alors que l'arrivée du nouvel entraîneur Thomas Tuchel lui a fait du bien, et qu'il s'épanouit dans le système mis en place par le technicien, où il est repositionné en no 10[96].

En , le sélectionneur Tite nomme Neymar capitaine de la Seleção alors que le joueur ne souhaitait plus porter ce brassard précédemment[97]. Le , pour le retour de la Ligue des champions au Parc des Princes, Neymar inscrit un triplé contre l'Étoile rouge de Belgrade, dont deux buts sur coups francs directs (victoire 6-1)[98].

Hélas, le Brésilien se blesse fin lors d'un match de coupe de France contre Strasbourg (victoire parisienne 2-0) et manque notamment le huitième de finale de Ligue des champions face à Manchester United[99] qui voit le club de la capitale échouer pour la troisième saison consécutive à ce stade de la compétition (victoire 2-0 à l'aller à l'extérieur, défaite 1-3 à domicile lors du match retour). À cette occasion, Neymar est suspendu pour trois matchs par l'UEFA pour avoir critiqué avec véhémence l'arbitrage du match retour perdu par le PSG[100].

Sur la scène nationale, lors de la finale de Coupe de France perdue par le Paris Saint-Germain aux tirs au but face au Stade rennais FC (2-2, 5 t.a.b. à 6), il gifle un supporter rennais[101]. Pour ce geste, il écope de trois matchs de suspension fermes[102] et, à la suite de la plainte du spectateur pour « violences volontaires », d'un rappel à la loi[103]. Comme l'année précédente, Neymar est donc absent du terrain pour le match qui officialise le titre de champion de France[104].

Le joueur connaît également un mois de juin compliqué sur et en dehors des terrains, puisqu'il est visé par une plainte pour viol[105],[106] tandis qu'une blessure contractée en match amical contre le Qatar le le contraint à déclarer forfait pour la Copa América 2019 disputée à domicile[107].

Entre envie de départ et reconquête sportive (2019-2021)

La saison 2019-2020 de Neymar ne démarre pas sous les meilleurs auspices, partagé par des envies de retour au FC Barcelone[108] et un recadrage de son compatriote Leonardo, revenu à la direction sportive du club[109]. Pris en grippe par les supporters[110], le Brésilien commence alors une reconquête sur[111] et en dehors du terrain[112].

Alors que ses coéquipiers entament une nouvelle campagne de Ligue des champions, Neymar voit sa suspension réduite de trois à deux matchs à la suite de ses propos insultants de la saison précédente[113]. Avec l'arrivée de Mauro Icardi, l'attaque parisienne réalise des débuts tonitruants auxquels il prend largement part avec Kylian Mbappé et Ángel Di María. La presse n'hésite pas à les surnommer les « quatre fantastiques »[114].

Le , deux ans après l'affaire d'un penalty disputé avec Edinson Cavani[115], Neymar tente aussi de se rattraper auprès de l'Uruguayen, désormais en difficultés, en lui offrant de tirer un penalty contre le Galatasaray SK[116]. À cette même période, et pour la première fois depuis neuf ans, le Brésilien ne figure pas parmi les trente nommés pour le Ballon d'or[117]. Pour autant, le joueur se dit « pleinement heureux à Paris »[118].

Blessé aux côtes le et critiqué pour l'organisation de son anniversaire quelques jours plus tard[119], Neymar est préservé jusqu'au déplacement face au Borussia Dortmund le . Buteur au Signal Iduna Park mais défait (2-1), le Brésilien reprochera à son club de ne pas l'avoir fait jouer durant les jours précédents[120].

Le , dans un Parc des Princes à huis clos pour cause de coronavirus[121], Neymar est décisif lors du huitième de finale retour de Ligue des champions contre le Borussia Dortmund, en ouvrant le score et contribuant à une victoire 2-0 qui permet aux Parisiens de se qualifier[122]. Après avoir passé le confinement au Brésil[123], Neymar est décisif lors de la reprise de la saison, inscrivant le seul but en finale de la Coupe de France contre l'AS Saint-Étienne (1-0). Une semaine plus tard, il ajoute la Coupe de la Ligue à son palmarès remportée face à l'Olympique lyonnais (0-0 ; 6-5 aux tab).

Disputant le « Final 8 » de la Ligue des Champions avec le Paris Saint-Germain, le Brésilien est décisif en quart-de-finale contre l'Atalanta Bergame (2-1) étant impliqué sur les deux buts parisiens. Il récidive en demi contre le RB Leipzig (3-0), avec une offrande pour Ángel Di María. Toutefois, sa prestation décevante en finale (note de 3 dans L'Équipe[124]) n'empêche pas le Bayern Munich de s'imposer (1-0). Il s'agit de sa deuxième finale de Ligue des champions disputée après celle remportée en 2015 avec le FC Barcelone.

Le , Neymar sort sur civière à la 90ᵉ minute face à l'Olympique lyonnais, match qui se conclut par une défaite 0-1 au Parc des Princes.

Le 10 février 2021, le Brésilien sort après une blessure en Coupe de France face au Stade Malherbe Caen. Il souffre officiellement d'une blessure à l'adducteur gauche et sera indisponible pour une période d’environ 4 semaines[125] signifiant ainsi un forfait pour le match aller de Ligue des champions face au FC Barcelone au Camp Nou (victoire 1-4)[126]. Neymar continue sa rééducation et fait de son maximum afin de disputer le match retour face à son ancien club. Le contexte si particulier de cette opposition le motive encore plus, le Brésilien souhaite confirmer la qualification du Paris Saint-Germain[127]. Malheureusement, le club parisien décide de ne prendre aucun risque car Neymar est jugé comme limite pour la rencontre, il assiste donc depuis les tribunes du Parc des Princes au match nul (1-1) qui traduit la qualification des Parisiens (score cumulé 5-2).

Le , Neymar fait son retour sur les terrains face à l'Olympique lyonnais (victoire 2-4) où il remplace Kylian Mbappé à la 70ᵉ minute. À l'issue de ce match, le Paris Saint-Germain reprend la tête de la Ligue 1[128].

Le , Neymar prolonge son contrat avec le Paris Saint-Germain jusqu'en 2025[129],[130],[131],[132]. Une année supplémentaire s'ajoutera même automatiquement à l'été 2022[131].

Au total, pour la saison 2020-2021, il aura été l'auteur de 6 buts en 9 matchs de Ligue des champions et 9 buts pour seulement 18 matchs joués en Ligue 1.

Déception collective, trio offensif porté par Mbappé (2021-2022)

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Le nouveau trio offensif du Paris Saint-Germain pour la saison 2021-2022. De gauche à droite : Kylian Mbappé, Lionel Messi et Neymar (2021).

Alors que le club l'imaginait décisif (d'autant plus avec le recrutement dès la rentrée de son ancien coéquipier Lionel Messi lorsqu'il jouait auparavant au FC Barcelone) pour cette nouvelle saison 2021-2022, il se révèle plutôt décevant malgré une capacité à créer du jeu et des occasions ou encore montrant une volonté à faire le spectacle sur le terrain. Il essaierait également, autant que possible, de faire preuve d'une grande générosité dans les passes à ses coéquipiers[133].

Malgré ses efforts cette saison, il est éloigné de la lumière par Kylian Mbappé, plus technique et physique, qui sort de la saison à la fois meilleur buteur et meilleur passeur décisif de Ligue 1[133]. Tout d'abord, Neymar démarre la saison avec une prise de poids qui fait polémique, et confirme sa position quant à son refus d'améliorer son hygiène de vie[133]. Ensuite, il est une fois de plus bien trop absent durant l'hiver et n'aura donc disputé cette saison que la moitié des matchs possibles avec son club, dont 15 sur un total de 38 en Ligue 1. Bien qu'il priorise et s'investisse beaucoup en Ligue des champions il n'y marque aucun but cette année. Probablement assez stressé cette saison, il est sanctionné de 10 cartons jaunes en Ligue 1. Il manque également 5 matchs pour cause de suspension (cartons rouges, alors qu'il n'en a manqué que 3 la saison précédente pour la même raison).

Cette déception du club, de ses supporters et de l'opinion publique est d'autant plus forte que les rumeurs annonçaient Kylian Mbappé partant pour le Real Madrid en fin de saison, faisant de Neymar la star de l'avenir offensif du Paris Saint-Germain[133]. De son côté, Lionel Messi semble également peu investi, peu décisif et également annoncé en partance pour une fin de carrière aux États-Unis en Major League Soccer. Le coup de théâtre fin mai 2022 de la prolongation de Kylian Mbappé au Paris Saint-Germain place ce dernier au centre du projet sportif et rebat totalement les cartes pour le Brésilien. Neymar n'apparaît plus comme un pilier du club, ce qui devient problématique puisque son contrat court jusqu'en 2025 et prévoit l'un des plus gros salaires de l'effectif (soit 4 millions d'euros bruts par mois)[134]. Le , la direction du Paris Saint-Germain annonce que Neymar est désormais sur la liste des transferts de l'été 2022. Kylian Mbappé, désormais acteur central d'un tout nouveau projet sportif, répond avoir depuis quelque temps avoir pris ses distances avec son coéquipier Brésilien et « ne trouverait rien à redire » à son départ du club[133]. Cependant, Neymar affirme sa volonté de rester au Paris Saint-Germain la saison prochaine : « J'ai encore un contrat de trois ans, alors arrêtez ou vous devrez reprendre votre souffle[133]. »

Le , l'extension d'un an du contrat de Neymar avec le Paris Saint-Germain jusqu'en 2027 devient effective[135],[136],[137],[138].

Le , il est sélectionné par Tite pour participer à la Coupe du monde 2022 disputée au Qatar[139]. En 2022, le magazine So Foot le classe à la 64e place dans le top 1000 des meilleurs joueurs du championnat de France[140]. Le , il devient le co-meilleur buteur de l'histoire de la Seleção avec Pelé avec 77 réalisations[141],[142].

Le , le Paris Saint-Germain annonce via un communiqué médical que Neymar allait subir une « opération de réparation ligamentaire, afin d'éviter un risque majeur de récidive »[143]. Cette chirurgie sera réalisée à l'hôpital ASPETAR de Doha, la capitale du Qatar. Sa durée d'indisponibilité est estimée entre trois et quatre mois[144]. Le , le Paris Saint-Germain annonce à travers un point médical que Neymar a été opéré de la cheville droite et que l'intervention s’est très bien déroulée[145],[146].

Au total, pour la saison 2022-2023, Neymar aura été l'auteur de 13 buts et 11 passes décisives en 20 matchs de Ligue 1.

Le bilan de Neymar reste mitigé. Malgré un bilan statistique impressionnant et de nombreux trophées sur le plan national, il n'aura pas réussi à créer un lien affectif profond avec les supporters du club. En atteste son départ sans célébrations ni jubilés, après sa mise à l'écart du groupe, durant l'été 2023. Peu de temps après son transfert en Arabie Saoudite, Neymar affirmera que Messi et lui ont vécu « un enfer » au PSG[147].

Départ au Al-Hilal SFC en Arabie saoudite (2023-)

Le , Neymar s'engage en faveur du Al-Hilal SFC en paraphant un contrat de deux ans[148],[149]. L'indemnité du transfert est estimée à un peu moins de 100 millions d'euros[150]. À cette occasion, il devient le joueur de football le plus cher de l'histoire en termes de montants de transferts cumulés (équivalant à environ 400 millions d'euros)[151], dépassant Romelu Lukaku et ses 333 millions d'euros établis en 2021 lors de son transfert au Chelsea FC[152].

Le , le Brésil affronte la Bolivie dans le cadre des éliminatoires de la zone Amérique du Sud pour la Coupe du monde 2026. Lors de ce match, Neymar inscrit un doublé, ses 78e et 79e buts avec la Seleção. À cette occasion, il devient le meilleur buteur de la sélection brésilienne en dépassant Pelé et ses 77 buts[153],[154],[155]. Le 17 octobre, en sélection contre l'Uruguay, Neymar subit une rupture du ligament croisé antérieur ainsi que du ménisque au genou gauche, ce qui entraîne son retrait des compétitions pour plusieurs mois[156].

Le , le Al-Hilal SFC remporte la Supercoupe d'Arabie saoudite 2023 en battant le Al-Ittihad Club sur le score de quatre buts à un[157],[158]. Ce succès permet à Neymar de remporter son premier trophée avec le club saoudien, sans avoir joué une seule minute dans la compétition[159].

Le , suite à la victoire de son club quatre buts à un contre le Al-Hazem SC en Saudi Pro League, Neymar est sacré Champion d'Arabie saoudite[160],[161].

Vie privée

Le , Neymar confirme être le père de l'enfant d'une mineure âgée à l'époque de 17 ans nommée Carolina Dantas, lors d'une conférence de presse après la victoire de Santos FC en quarts de finale de la Copa Libertadores face au club colombien du Once Caldas[162]. L'enfant est né le à l'hôpital de São Paulo et se prénomme David Lucca. Peu de temps après la naissance de l'enfant, les deux parents se séparent.

Neymar entretiendra alors une liaison avec l'actrice et top modèle Bruna Marquezine[163]. En février 2014, après des mois de rumeurs, l'actrice officialise leur rupture dans le journal brésilien O Globo, avouant ainsi que leur couple n'avait pas supporté la distance. Le , jour de la Saint-Valentin, Neymar confirme l'information en commentant une photo postée sur son compte Instagram. Mais à l'été, lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil, Bruna Marquezine et Neymar s'affichent de nouveau ensemble.

Neymar a un frère prénommé Jo Amancio[164] et une sœur prénommée Rafaella[165].

Neymar est un chrétien affirmé et, comme une bonne partie de ses collègues de la Seleção, chrétien évangélique. Neymar parle de sa foi en disant : « La vie n'a de sens que lorsque notre idéal le plus élevé est de servir le Christ ! ». Il poste aussi avant chaque match une photo sur son compte Instagram en la commentant d'un : « Que Dieu nous bénisse et nous protège ».

Le , l'attaquant brésilien est critiqué sur les réseaux sociaux après la publication d'un tweet rendant hommage à Stephen Hawking accompagné d'une photo où il est assis en fauteuil roulant, ses fans jugeant de mauvais goût la comparaison entre le handicap neuromoteur du scientifique décédé et la blessure à la cheville du joueur du Paris Saint-Germain[166],[167].

Chaque année, le joueur a pour habitude de fêter en grande pompe son anniversaire. Lors de ses années parisiennes entrecoupées par des blessures importantes, celles-ci ont souvent suscitées la polémique, allant jusqu'à provoquer le courroux de ses dirigeants sportifs (la première année, Nasser al-Khelaïfi, Unai Emery et Antero Henrique répondaient pourtant présents à l'invitation)[168],[169]. Malgré ces polémiques sur son hygiène de vie, Neymar a réaffirmé en à la chaîne de télévision française TF1 qu'il ne renoncerait jamais à son goût pour la fête[170].

Neymar est également un fan de Formule 1 et de NBA, il se rend notamment au Grand Prix automobile de Monaco et d'Espagne en 2023 puis rend visite à Jimmy Butler à Miami[171].

Le Neymar et sa copine Bruna Biancardi annoncent qu'ils vont être parents[172],[173],[174]. À travers une vidéo postée sur les réseaux sociaux, le couple révèle qu'il attend une fille : « Nous attendions tellement ce moment… Nous avons hâte de te rencontrer, c’est une fille ! Tu es notre plus beau cadeau ! ». Ils révèlent par la suite le prénom de leur futur enfant : Mavie, un prénom issu de la langue française, en référence au terme « ma vie »[175],[176],[177].

Politique

Le , Neymar annonce qu'il apporte son soutien à Jair Bolsonaro, le président de la République fédérative du Brésil en poste du Parti libéral (PL), trois jours avant le début de l'élection présidentielle brésilienne de 2022[178],[179]. Ce dernier faisant face à Luiz Inácio Lula da Silva du Parti des travailleurs (PT).

Revenus et influence socio-économique

Revenus

Début 2012, le magazine France Football classe Neymar au septième rang dans la liste des footballeurs les mieux payés au monde, avec des revenus d'environ 13,8 millions d'euros, comprenant son salaire, ses primes et ses droits à l'image. Fin 2013, Neymar grimpe à la 5e place de ce classement avec des revenus d’environ 22 millions d'euros[180]. Depuis 2017, le Paris Saint-Germain verse au joueur un salaire net annuel compris entre 30 et 35 millions d'euros[181]. Il reçoit une prime mensuelle de 375 000 euros au Paris Saint-Germain pour aller saluer ses supporters à la fin de chaque rencontre du club[182]. Le , il est cité dans l'enquête Football Leaks 2 sur le contournement des règles du fair-play financier[183].

Influence socio-économique

Le , il apparaît dans une publicité pour Gillette aux côtés de ses compatriotes Cafu et Ganso. En novembre de la même année, il apparaît dans une pub où on le voit jongler avec ses coéquipiers au Santos FC, Ganso et Robinho en faveur de Nike, sponsor officiel des Coupes du monde 2010 et 2014[184].

Neymar voit sa réputation grandir rapidement à partir de ses 17 ans. De ce fait, il signe de nombreux parrainages dont un contrat de 11 ans avec la société américaine de sport Nike en mars 2011. Dans le même mois, la société Panasonic engage pas moins de 2,4 millions de dollars pour s'assurer les services du Brésilien pendant deux ans. Il a également signé des contrats d'images avec d'autres sociétés reconnues telles que la firme automobile allemande Volkswagen, Red Bull, Santander, Lupo et bien d'autres. Des estimations rapportent que tous ces sponsors lui rapportent autour de vingt millions d'euros par an[réf. nécessaire]. Le , un magazine local l'annonce comme étant l'athlète le plus commercialisé dans le monde, devant Lionel Messi (3e) et Cristiano Ronaldo (5e)[185].

Neymar apparaît, aux côtés de Cristiano Ronaldo, sur la couverture du jeu vidéo PES 2012 de la société Konami. Il apparaît également dans la version 2013 américaine de ce même jeu, toujours aux côtés du joueur portugais. Le , Neymar crée la marque NJR, initiales de son prénom complet, grâce à l'aide de l'agence brésilienne Loducca[186]. Début 2013, soit quatre ans après la création de son compte Facebook, il atteint les huit millions de fans sur ce réseau social et les six millions sur Twitter.

En mai 2015, il devient l'un des sportifs ambassadeurs de la salle de poker en ligne PokerStars[187]. En 2015, Neymar devient ambassadeur du jeu PES 2016 et est donc présent sur les jaquettes du jeu. En juin 2017, quelques semaines avant son transfert au Paris Saint-Germain, sa valeur de transfert est estimée à 210 millions d'euros par le Centre international d’économie du sport, soit la plus forte valeur dans le monde[188]. L'impact de son transfert au Paris Saint-Germain est tel que d'après le collectif Paris United, le président Nasser al-Khelaïfi mène des négociations avec Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics. De son côté, Nicolas Sarkozy aurait sollicité ses contacts au ministère des Sports pour que l’État facilite le montage financier[189].

Le , Neymar quitte Nike après 15 années de collaboration pour l'équipementier allemand Puma[190],[191]. Selon certains spécialistes, le contrat du Brésilien atteint au moins les 20 millions d'euros annuels[192].« J'ai grandi en regardant des vidéos de légendes du football comme Pelé, Cruyff, Eusébio et Maradona » , qui « jouaient tous avec Puma », écrit l'attaquant Brésilien[193].

Style de jeu

Crédit image:
Ronnie Macdonald from Chelmsford, United Kingdom
licence CC BY 2.0 🛈
Neymar est connu pour ses qualités de dribbleur, ici contre l'Écosse en match amical (2011).

Attaquant, buteur, passeur, dribbleur, technicien hors norme, Neymar est appelé le nouveau Pelé. Son jeu est équivalent à celui de son compatriote Ronaldinho, connu pour ses gestes techniques, sa qualité de dribble, sa rapidité et son efficacité dans n'importe quelle situation devant le but. Il est capable d'éliminer ses adversaires grâce à une bonne maîtrise technique, avec entre autres, de rapides passements de jambes. Son pied fort est le droit, mais il est tout aussi à l'aise avec son pied gauche et est capable de frapper ou d'enrouler le ballon avec efficacité ce qui lui permet de marquer de nombreux coup de pieds arrêtés.

Neymar a été régulièrement brocardé par les médias et les réseaux sociaux pour sa tendance affirmée à la simulation, en particulier lorsqu'il est dans la surface de réparation. Cette technique, si elle s'avère incontestablement efficace (puisque la défense adverse rechigne à intervenir sur lui et qu'il parvient parfois à obtenir un penalty) a également valu au joueur d'être moqué jusque dans une publicité[194],[195],[196],[197],[198],[199],[200]. Les médias établissent souvent des comparaisons entre Neymar et Pelé, car ce dernier possède un profil similaire à lui et tous les deux ont été formés au Santos FC. Neymar dit que Pelé est son « modèle », mais il affirme également qu'il « n'aime pas faire de comparaison avec Pelé »[201].

Statistiques

Statistiques détaillées

Statistiques de Neymar au [202],[203],[204]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Ligue régionale Recopa CONMEBOL Mondial des clubs Total
Division M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d.
2009 Santos FC Série A 33 10 6 3 1 1 - - - - - - - - - - 12 3 2 - - - - - - 48 14 9
2010 Série A 31 17 5 8 11 7 - - - - - - CS 2 0 1 19 14 7 - - - - - - 60 42 20
2011 Série A 21 13 4 0 0 0 - - - - - - CL 13 6 3 11 4 2 - - - 2 1 0 47 24 9
2012 Série A 17 14 7 0 0 0 - - - - - - CL 12 8 4 16 19 8 2 1 0 - - - 47 42 19
2013 Série A 1 0 0 4 1 2 - - - - - - - - - - 18 12 7 - - - - - - 23 13 9
Sous-total 103 54 22 15 13 10 - - - - - - - 27 14 8 76 53 26 2 1 0 2 1 0 225 136 66
2013-2014 FC Barcelone Liga 26 9 8 3 1 0 - - - 2 1 0 C1 10 4 3 - - - - - - - - - 41 15 11
2014-2015 Liga 33 22 7 6 7 0 - - - - - - C1 12 10 0 - - - - - - - - - 51 39 7
2015-2016 Liga 34 24 12 5 4 2 - - - 0 0 0 C1 9 3 4 - - - - - - 1 0 2 49 31 20
2016-2017 Liga 30 13 11 6 3 2 - - - 0 0 0 C1 9 4 8 - - - - - - - - - 45 20 21
Sous-total 123 68 38 20 15 4 - - - 2 1 0 - 40 21 15 - - - - - - 1 0 2 186 105 59
2017-2018 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 20 19 13 1 2 0 2 1 0 - - - C1 7 6 3 - - - - - - - - - 30 28 16
2018-2019 Ligue 1 17 15 7 3 2 2 1 1 0 1 0 0 C1 6 5 2 - - - - - - - - - 28 23 11
2019-2020 Ligue 1 15 13 6 2 2 0 3 1 1 - - - C1 7 3 4 - - - - - - - - - 27 19 11
2020-2021 Ligue 1 18 9 5 3 1 1 - - - 1 1 0 C1 9 6 2 - - - - - - - - - 31 17 8
2021-2022 Ligue 1 22 13 6 - - - - - - - - - C1 6 0 2 - - - - - - - - - 28 13 8
2022-2023 Ligue 1 20 13 11 2 1 3 - - - 1 2 0 C1 6 2 2 - - - - - - - - - 29 18 16
Sous-total 112 82 48 11 8 6 6 3 1 3 3 0 - 41 22 15 - - - - - - - - - 173 118 70
2023-2024 Drapeau de l'Arabie saoudite Al-Hilal FC Saudi Pro League 3 0 3 - - - - - - - - - AFC 2 1 0 - - - - - - - - - 5 1 3
Total sur la carrière 340 202 110 46 36 20 6 3 1 5 4 0 - 110 58 38 76 53 26 2 1 0 3 1 2 588 358 197

En sélection nationale

Statistiques détaillées de Neymar avec le Brésil
Année Sélection Coupe du monde Copa América Éliminatoires CDM Amicaux C. confédérations Totaux JO
M B P M B P M B P M B P M B P M B P M B P
2010 Brésil 2 1 0 2 1 0
2011 4 2 0 9 5 2 13 7 2
2012 12 9 7 12 9 7
Brésil olympique 6 3 4
2013 Brésil 14 6 8 5 4 2 19 10 10
2014 5 4 1 9 11 3 14 15 4
2015 2 1 1 2 0 0 5 3 0 9 4 1
2016 6 4 5 6 4 5
Brésil olympique 6 4 3
2017 Brésil 6 2 3 2 1 0 8 3 3
2018 5 2 1 8 5 6 13 7 7
2019 5 1 1 5 1 1
2020 2 3 2 2 3 2
2021 6 2 3 7 4 6 13 6 9
2022 3 2 1 1 1 0 4 4 2 8 7 3
2023 4 2 3 4 2 3
Totaux 13 8 3 12 5 4 28 16 19 70 46 29 5 4 2 128 79 57 12 7 7

Buts en sélection

Palmarès

En sélection nationale

Crédit image:
Fernando Frazão/Agência Brasil
licence CC BY 3.0 br 🛈
Neymar, avec son fils David Lucca, après la conquête du titre olympique du Brésil (2016).

Avec la Seleção, Neymar remporte la Coupe des confédérations en 2013. Il atteint la finale de la Copa América 2021 mais malgré un énorme tournoi (2 buts, 3 passes décisives et élu 3 fois homme du match) ainsi qu'une bonne finale de sa part, le Brésil s'incline sur le score de 1-0.

Il est aussi avec le Brésil olympique, médaillé d'argent lors des Jeux olympiques de 2012 avant de glaner la médaille d'or lors de l'olympiade suivante disputée à domicile. Plus jeune, il remporte également le Championnat sud-américain des moins de 20 ans en 2011 avec l'équipe du Brésil de cette même catégorie d'âge.

Palmarès en sélection nationale de Neymar (3 titres)
Brésil (1) Brésil olympique (1) Brésil -20 ans (1)

En club

Neymar a évolué dans 4 clubs professionnels au cours de sa carrière et y a gagné de nombreux trophées.

Palmarès en club de Neymar (30 titres)
Santos FC (6) FC Barcelone (8) Drapeau de la France Paris Saint-Germain FC (14) Drapeau de l'Arabie saoudite Al-Hilal SFC (2)

Distinctions personnelles

Crédit image:
Christopher Johnson from Tokyo, Japan
licence CC BY-SA 2.0 🛈
Neymar est élu Ballon de bronze à la Coupe du monde des clubs de la FIFA 2011.
Crédit image:
Tânia Rêgo/ABr
licence CC BY 3.0 br 🛈
Neymar recevant le Golden Ball (2013).

Classements de Neymar au Ballon d'or

Années Classements % des suffrages Clubs de Neymar Vainqueurs du Ballon d'or
10e
1,12 %
Lionel Messi (47,88 %)
13e
0,61 %
Lionel Messi (41,60 %)
5e
3,17 %
Cristiano Ronaldo (27,99 %)
7e
2,21 %
Cristiano Ronaldo (37,66 %)
3e
7,86 %
Lionel Messi (41,33 %)
5e
4,31 %
Cristiano Ronaldo (47,18 %)
3e
12,88 %
Cristiano Ronaldo (33,76 %)
12e
0,66 %
Luka Modrić (26,14 %)
Non classé
Lionel Messi (24,36 %)
2020
Non attribué faute de conditions équitables suffisantes en raison de la pandémie de Covid-19.
16e
0,33 %
Lionel Messi (22,54 %)
Non classé
Karim Benzema (36,90 %)

Filmographie

Cinéma

Télévision

  • 2019 : La casa de papel : le moine João (saison 3, épisodes 6 et 8).
  • 2022 : Neymar, le chaos parfait, mini-série documentaire Netflix en trois épisodes.

Annexes

Notes et références

  1. [1] sur PSG.FR, le 7 juin 2023.
  2. (en) « Soccer prodigy Neymar is at home in Brazil », The Age (consulté le ).
  3. (en) « Neymar da Silva Santos Júnior – The World’s Hottest Property? », Back Page Football.
  4. (en) « Performance by the under-12 Briosa almost did Neymar hit with São Paulo », .
  5. (en) « The Trajectory of a Soccer Star – Neymar », .
  6. « Le Real Madrid a laissé filer Neymar... en 2005 », Footmercato, .
  7. « Real Madrid : Neymar a signé... en 2005 », sur football.fr, .
  8. (es + pt) « Atacantes - Neymar », Santos Futebol Clube.
  9. (pt) « Neymar fait ses débuts en tant que professionnel », Esportes, .
  10. « Feuille du match Santos vs. Mogi Mirim », sur soccerway.com, .
  11. (pt) « Neymar dá vantagem ao Santos no duelo com Palmeiras », Terra, .
  12. (pt) « Invicto, Corinthians segura Santos e é campeão paulista », Terra, .
  13. (en) « Les 10 plus beaux buts de l'année 2010 (Neymar) », Chronofoot, .
  14. (pt) « São Paulo vs. Santos 1 - 2 », Youtube, .
  15. « Feuille du match São Paulo vs. Santos 1 - 2 », sur soccerway.com, .
  16. « Neymar réalise cinq buts dans un match du Coupe du Brésil », Sofoot, .
  17. (pt) « Neymar remporte la coupe du brésil », GloboEsporte, .
  18. (pt) « Santos vs. São Paulo 3 - 0 », Youtube, .
  19. « Feuille du match Santos vs. São Paulo 3 - 0 », sur soccerway.com, .
  20. « La FIFA interdit la paradinha ! », Foot01, .
  21. (en) « Sky Sports Scout – Neymar », Sky Sports, .
  22. (pt) « Neymar élu meilleur joueur et attaquant de la Paulista A1 », GloboEsporte, .
  23. (en) Ashley Gray, « West Ham have £12m bid for Brazilian wonderkid Neymar snubbed by Santos », Daily Mail, London, (consulté le ).
  24. a et b Chelsea continue Neymar chase Sky Sports, 15 August 2010.
  25. « Brazilians want young striker Neymar in World Cup », Taiwan News, .
  26. Brazilian Starlet Neymar Makes It Clear He Wants Chelsea Move caughtoffside.
  27. (es + pt) « Nota Oficial: Santos FC esclarece relação com a Terceira Estrela Investimentos S.A. », Santos FC, (consulté le ).
  28. (es + pt) « Parceiro do Peixe negocia compra de Neymar e garoto deve renovar vínculo », GloboEsporte, (consulté le ).
  29. « Chelsea propose 30 millions d'euros pour Neymar », Chronofoot, .
  30. « Neymar prolonge jusqu’en décembre 2015 », Mercato365, .
  31. « Neymar veut la Copa Libertadores 2011 », Topmercato, .
  32. « Neymar marque son premier but avec le Seleção », Football360, .
  33. « Neymar le jeune prodige fait virer son coach », Maxifoot, .
  34. « Le quotidien uruguayen El País lance les 10 nommés pour le titre du Ballon d'Or sud-américain 2010 », Football, .
  35. a et b « Neymar troisième joueur sud-américain de l'année 2010 », Sport24, .
  36. Eurosport : Signé Neymar.
  37. « Neymar victime de racisme ? », L’Équipe, .
  38. « Affaire Neymar: L’Écosse demandera par la suite des excuses au Brésil », Chronofoot, .
  39. « La phrase du jour de... Neymar », Footmercato, .
  40. « Le titre pour Santos », Sport24.com, .
  41. a b et c (pt) « Neymar Meilleur joueur et attaquant de la Paulista A1 », GloboEsporte, .
  42. « Copa Libertadores Santos en finale », Football.fr, .
  43. « Fermé à double tour », Eurosport, .
  44. « Santos bat Peñarol et remporte la Copa Libertadores », Spacefoot, .
  45. « Santos remporte la Copa Libertadores ! », Menly.fr,
  46. « Neymar offre la Copa Libertadores au Santos », Tf1.fr.
  47. « Copa Libertadores 2011 : Liste des buteurs », Mondedufoot.
  48. « Le Roi Pelé envoie Neymar au Real Madrid !! », Topmercato, .
  49. « Ronaldo pousse Neymar vers le Real », Foot01, .
  50. « Neymar: "Je jouerai au Real Madrid" », Chronofoot, .
  51. (pt) « Neymar jusqu’en 2012 selon le président », Santosfc.com.br, .
  52. « Santos : «Neymar intransférable» », L'équipe,
  53. « L'agent de Neymar confirme qu'il restera à Santos », Goal.com, .
  54. « Santos: Neymar, "J'ai un contrat et je veux rester" », Chronofoot, .
  55. « Le Brésil de Neymar et Ganso, enfin ! », Fifa.com, .
  56. « Brésil: Neymar, "Avec Ganso, on se comprend les yeux fermés" », Chronofoot, .
  57. « Neymar Homme du match Brésil-Venezuela », Ca2011.com, .
  58. « Copa America: le Brésil de Neymar passe à l'action et en quarts », AFP, .
  59. « Copa America : le Brésil éliminé dès les quarts de finale », Lemonde.fr, .
  60. a et b  « Santos confirme 5 clubs pour Neymar », Goal.com, .
  61. « FC Barcelone: La short-list du mercato du Barça », Chronofoot, .
  62. « Chelsea : Neymar et Lukaku toujours espérés », Topmercato.com, .
  63. « Santos blinde Neymar et annonce qu’il restera jusqu’au Mondial 2014 ! », Foot Mercato, .
  64. Accord pour le transfert de Neymar, fcbarcelona.es, 26 mai 2013.
  65. Le phénomène Neymar débarque au Barça !, article sur topmercato.com.
  66. Neymar égale le record de buts de Müller, Kluivert et Ronaldo, as.com, 22 juin 2013.
  67. « Ballon d'Or Adidas et meilleur buteur Coupe des Confédérations 2013 ».
  68. http://www.fcbarcelona.com/football/first-team/match-archive/2013-2014/friendly/lechia-gdansk_fc-barcelona.
  69. « Neymar soigné pour anémie ? - Foot - ESP - Barça », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).
  70. Beau début de Neymar lors de son premier Clásico, mundodeportivo.com, 26 octobre 2013.
  71. Les débuts des stars brésiliennes lors du Clásico, fcbarcelona.es, 25 octobre 2013.
  72. « Coupe des Confédérations de la FIFA, Brésil 2013 »
  73. Neymar, buteur pendant sept matchs consécutifs, sport.es, 12 mai 2015.
  74. RMC SPORT, « Barça : salaire, clause… les chiffres fous de la prolongation de Neymar », sur RMC SPORT (consulté le ).
  75. Le Barça 2016-17 est-il vraiment moins fort que lors des saisons précédentes ?, francefootball.fr, le 7 février 2017.
  76. Espagne : Neymar a inscrit son 100e but avec le maillot du Barça, lequipe.fr, le 2 avril 2017.
  77. Le FC Barcelone s'impose en finale face à Alaves (3-1), eurosport.fr, le 27 mai 2017.
  78. Mondial-2018: le Brésil première équipe qualifiée, leparisien.fr, le 29 mars 2017.
  79. Le Brésil de Neymar corrige l'Argentine de Messi (3-0), eurosport.fr, le 11 novembre 2016.
  80. Brésil-Argentine: le dribble génial de Neymar, rmcsport.bfmtv.com, le 11 novembre 2016.
  81. Le Brésil, champion olympique de football : la victoire de tout un peuple, sport.francetvinfo.fr, le 21 août 2016.
  82. (en) FC Barcelona communiqué on Neymar, fc.barcelona.com, le 2 août 2017.
  83. (en) FC Barcelona communiqué on Neymar Jr, fc.barcelona.com, le 3 août 2017.
  84. Neymar Jr au Paris Saint-Germain !, psg.fr, le 3 août 2017
  85. Javier Pastore offre son numéro 10 à Neymar (Barcelone) comme «cadeau de bienvenue».
  86. L'idylle entre Neymar et le Parc des Princes a bien débuté, eurosport.fr, le 5 août 2017.
  87. « Football : Neymar ne jouera pas face à Amiens », lemonde.fr, le 5 août 2017.
  88. L'effervescence a gagné Guingamp avec la venue du PSG et de Neymar.
  89. Paris s'impose à Guingamp, Neymar buteur pour sa première.
  90. « Résultat PSG - Bayern Munich (3-0) Résumé du Match et Vidéos des Buts du match de Ligue des champions UEFA du 27 septembre 2017 », sur www.footmercato.net (consulté le ).
  91. « PSG-Bayern : les notes du match », Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le ).
  92. « Paris-SG - Dijon : Un festival de buts au Parc. (8-0) », L'Equipe.fr (consulté le ).
  93. « L’opération du pied de Neymar « s’est bien passée » », sur Le Monde.fr (consulté le )
  94. PSG : Neymar fête le titre en jouant au poker.
  95. Mondial : «Le moment le plus triste de ma carrière», assure Neymar.
  96. Neymar explique ce qui a changé au PSG avec Thomas Tuchel.
  97. Neymar nommé capitaine du Brésil.
  98. « Ligue des champions : le PSG et Neymar régalent contre l'Étoile Rouge Belgrade (6-1) », sur lequipe.fr, .
  99. « Neymar absent contre Manchester United, tout sur la blessure de la star du PSG et son éventuelle date de retour », sur Goal.com, (consulté le ).
  100. « Ligue des champions: Neymar suspendu trois matchs pour ses insultes lors de PSG-Manchester United », sur RMC Sport, (consulté le ).
  101. « Neymar gifle un supporter : la star du PSG risque d'être lourdement sanctionnée ! », sur www.programme-tv.net, (consulté le ).
  102. « PSG : Neymar suspendu trois matchs ferme pour son altercation avec un supporter adverse », sur CNews, (consulté le ).
  103. « Neymar écope d'un rappel à la loi pour avoir frappé un supporter », sur huffingtonpost.fr, .
  104. PSG: Neymar et Marquinhos empêchés de participer aux célébrations du titre?.
  105. « Visé par une plainte pour viol, Neymar contre-attaque », sur Le Point, (consulté le ).
  106. Thomas Pierre, « Plainte pour viol : entendu, Neymar reconnaît avoir bu le soir des faits », sur RTL, (consulté le ).
  107. « Brésil : Neymar forfait pour la Copa America », sur L'Équipe, (consulté le ).
  108. « PSG : Neymar au Barça, les coulisses d’un transfert impossible », sur leparisien.fr.
  109. « Neymar évite Leonardo après l'entraînement du PSG », sur lequipe.fr.
  110. « « Neymar casse-toi » : la banderole hostile de supporters du PSG », sur lequipe.fr.
  111. PSG-Strasbourg : le sublime retourné de Neymar qui a tout changé.
  112. Après PSG-Real, Neymar tente de reconquérir le cœur de Paris Après avoir affiché sa volonté de quitter le PSG lors du mercato estival, le Brésilien a lancé sur Instagram son opération reconquête du club et des supporteurs.
  113. PSG : suspension réduite pour Neymar en Ligue des champions.
  114. Au PSG, maintenant même les « 4 fantastiques » défendent.
  115. PSG: "Le penaltygate? Il y a eu un problème avec Neymar", admet Cavani.
  116. PSG-Galatasaray: le beau geste de Neymar, qui offre le penalty à Cavani.
  117. « Ballon d'Or France Football 2019 : Modric et Neymar, les grands absents de la liste des 30 nommés », sur lequipe.fr.
  118. « Neymar (PSG) : « Pleinement heureux à Paris » », sur lequipe.fr.
  119. Anniversaire de Neymar : «Est-ce la meilleure façon de préparer un match ? Non», explique Tuchel.
  120. Dortmund-PSG : Neymar reproche au club de l’avoir empêché de jouer.
  121. Ligue des champions : PSG-Dortmund à huis clos.
  122. Dominique Sévérac, « PSG-Dortmund (2-0) : Paris est (enfin) une fête », sur leparisien.fr, .
  123. Nathalie Doménégo, « Coronavirus : Neymar respecte bien les règles du confinement au Brésil », sur francebleu.fr, (consulté le ).
  124. E. F., H. De. et J. Ba., « Les notes de PSG-Bayern : Neymar très décevant, Neuer géant - Foot - C1 » Accès payant, sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).
  125. « Point médical concernant Neymar Jr », sur psg.fr, (consulté le ).
  126. « PSG : Neymar forfait contre le FC Barcelone ! », sur foot01.com, (consulté le ).
  127. « PSG : Neymar n’a pas digéré Barcelone… », sur le10sport.com, (consulté le ).
  128. « Neymar débute sur le banc face à l’OL », sur fr.besoccer.com, (consulté le ).
  129. « Neymar Jr prolonge jusqu'en 2025 », sur PSG.FR, (consulté le )
  130. « Neymar prolonge au PSG jusqu’en 2025 », sur Le Monde, (consulté le )
  131. a et b « Neymar a prolongé son contrat avec le PSG jusqu'en 2025 », sur L'Équipe, (consulté le )
  132. « Ligue 1 : Neymar, un nouveau contrat malgré une présence à mi-temps », sur France Info, (consulté le )
  133. a b c d e et f « Neymar est bien décidé à contrarier les plans du PSG », sur footmercato.net, (consulté le ).
  134. « Mercato: Le PSG pourrait se séparer de Neymar cet été », sur rmcsport.bfmtv.com, (consulté le ).
  135. « Neymar est désormais lié au PSG jusqu'en 2027 », sur L'Équipe, (consulté le ).
  136. « PSG : Neymar désormais sous contrat jusqu’en 2027 », sur Le Parisien, (consulté le ).
  137. « Mercato - PSG : Neymar automatiquement prolongé jusqu'en 2027 au 1er juillet », sur Eurosport, (consulté le ).
  138. « PSG: Neymar serait désormais lié à Paris jusqu'en 2027 », sur RMC SPORT, (consulté le ).
  139. « Le Brésil sans Roberto Firmino mais avec Gabriel Jesus et Dani Alves pour la Coupe du monde », L'Équipe,‎ (lire en ligne, consulté le )
  140. « Top 1000 : les meilleurs joueurs du championnat de France (70-61). #64 : Neymar », sur sofoot.com, So Foot, (consulté le ).
  141. Cyril Morin, « Coupe du monde : Neymar égale Pelé avec 77 buts avec le Brésil grâce à un but exceptionnel face à la Croatie », sur Eurosport, (consulté le )
  142. Angelo Lopes, « CdM 2022, Brésil : Pelé félicite Neymar après son record égalé », sur Foot Mercato, (consulté le )
  143. « Point médical : Neymar Jr », sur PSG.FR, (consulté le )
  144. « Saison terminée pour Neymar (PSG), qui va être opéré », sur L'Équipe, (consulté le )
  145. « Point médical concernant Neymar Jr », sur PSG.FR, (consulté le )
  146. « Neymar (PSG) opéré avec succès de la cheville droite à Doha », sur L'Équipe, (consulté le )
  147. « Neymar et Messi ont vécu « l'enfer » au PSG d'après le Brésilien », sur L'Équipe, (consulté le )
  148. « Le Paris Saint-Germain remercie Neymar Jr, une légende du club », sur PSG.FR, (consulté le )
  149. Léo Scalco, « Neymar quitte le PSG pour Al Hilal ! », sur Foot Mercato, (consulté le )
  150. « Transferts : Neymar quitte officiellement le PSG pour Al-Hilal, en Arabie saoudite », sur L'Équipe, (consulté le )
  151. Alexandre Aflalo, « Neymar redevient le joueur le plus cher de l’histoire avec 400M€ de transferts cumulés », sur Le Parisien, (consulté le )
  152. Christophe Remise, « PSG : Neymar Jr à Al-Hilal, une aubaine inespérée et un record », sur Le Figaro, (consulté le )
  153. « Le Brésil dispose de la Bolivie, Neymar dépasse le record de buts de Pelé », sur L'Équipe, (consulté le )
  154. « Neymar dépasse Pelé pour devenir l'unique meilleur buteur du Brésil », sur Eurosport, (consulté le )
  155. « Neymar bat un record détenu par Pelé au Brésil », sur RTL, (consulté le )
  156. Clément Lemaître, « Le sort s'acharne : Neymar, victime d'une rupture des ligaments croisés », sur eurosport.fr, .
  157. « Al-Hilal remporte la Supercoupe d'Arabie saoudite face à Al-Ittihad », sur L'Équipe, (consulté le )
  158. « Arabie saoudite: Neymar savoure avec ironie sa médaille remportée avec Al-Hilal... sans jouer », sur RMC Sport, (consulté le )
  159. Justin Schroeder, « Arabie saoudite : Neymar remporte une médaille sans jouer une seule minute », sur Foot Mercato, (consulté le )
  160. « Al Hilal sacré, Cristiano Ronaldo encore privé du titre de champion en Arabie saoudite », sur RTBF, (consulté le )
  161. « Neymar, la folle célébration », sur Goal.com, (consulté le )
  162. « Neymar met une mineure enceinte », Le10sport, .
  163. « Eurosport », sur Eurosport (consulté le ).
  164. « L'avenir de Neymar vu par son frère », Topmercato, .
  165. « Neymar dévoile le visage de sa sœur », Sambafoot, .
  166. « Neymar critiqué pour son hommage malaise à Stephen Hawking », sur 20 Minutes, (consulté le ).
  167. « L'hommage de mauvais goût de Neymar à Stephen Hawking sur Twitter », sur LCI, (consulté le ).
  168. « PSG : Mbappé, Depay, Cavani présents à l’anniversaire de Neymar, pas Leonardo ni Tuchel », sur leparisien.fr.
  169. « PSG: la soirée d'anniversaire de Neymar comme si vous y étiez », sur rmcsport.bfmtv.com.
  170. « « Neymar souffre autant de son image que de ses blessures » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  171. Dahbia Hattabi, « PSG : Neymar est à Miami », sur Foot Mercato, (consulté le )
  172. « Neymar attend un deuxième enfant », sur L'Équipe, (consulté le )
  173. Jérôme Vermelin, « PSG : Neymar bientôt papa pour la deuxième fois », sur TF1 INFO, (consulté le )
  174. « PSG : Neymar bientôt papa pour la deuxième fois », sur Le Parisien, (consulté le )
  175. « Neymar : le prénom original choisi par le Brésilien et sa compagne pour leur futur bébé », sur CNews, (consulté le )
  176. Inès Denne, « Neymar révèle le sexe de son bébé, les internautes complètement déstabilisés - Voici », sur Voici, (consulté le )
  177. Jocelyn Jobert, « Après la tromperie, la grande annonce du couple Neymar », sur Football 365, (consulté le )
  178. Brésil : Neymar soutient Bolsonaro pour la présidentielle, 20 Minutes avec AFP, 30 septembre 2022.
  179. « Pourquoi Neymar et beaucoup de stars du foot soutiennent Bolsonaro au Brésil », sur Le HuffPost, (consulté le )
  180. « Salaire du joueur », Sambafoot, .
  181. Guillaume Poingt, « Neymar tout proche du PSG : l'État pourrait toucher près de 300 millions d'euros », Le Figaro, .
  182. « Neymar touche une prime mensuelle de 375.000 euros au PSG pour applaudir ses supporters (vidéo) », Le Soir,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  183. A. C., « Football Leaks 2 : quand Platini et Infantino couvrent le "dopage financier" du PSG », Le Dauphiné libéré, .
  184. « Pub : Robinho et Neymar jonglent pour le sponsor de la CdM 2014 », Tf1.fr, .
  185. « Sponsors : une galaxie de sponsors pour Neymar », Sportune.fr, .
  186. « Neymar devient une marque », Flashfoot.fr, .
  187. « Neymar Jr. nouvel ambassadeur de PokerStars », PokerListings France, .
  188. Jérôme Latta, « Neymar : le « transfert du siècle » est celui de l’époque », sur latta.blog.lemonde.fr, (consulté le ).
  189. Alexandre Jaquin, « PSG: Bercy a-t-il facilité le recrutement de Neymar? », sur rmcsport.bfmtv.com, (consulté le ).
  190. « Football: Neymar officialise son contrat de sponsoring avec Puma », sur France Info, (consulté le )
  191. « Neymar rejoint officiellement Puma après avoir quitté Nike », sur RTL, (consulté le )
  192. « Neymar sous contrat avec Puma : les dessous de la négociation », sur L'Équipe, (consulté le )
  193. « Football : Neymar officialise son contrat de sponsoring avec Puma », sur Europe 1, (consulté le )
  194. « Les simulations répétées de Neymar ont fait perdre 14 minutes de jeu », Sport24,‎ 2018-07-05cest08:38:28+0200 (lire en ligne, consulté le ).
  195. lefigaro.fr, « Coupe du monde 2018 : une pub KFC se moque des roulades de Neymar », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  196. « Neymar and the Art of the Dive », New York Times, .
  197. « Neymar can be the best in the world but he has to grow up first », The Guardian, .
  198. « Pele says he told young star Neymar to stop diving », The Times of India,‎ (lire en ligne [archive du ]).
  199. Tom Sunderland, « 10 Biggest Divers in World Football », Bleacher Report (consulté le )
  200. « Football’s failure to punish deceptive players is baffling », News.com.au,‎ (lire en ligne).
  201. « Pelé - le Modèle de rôle de Neymar », sur fourfourtwo.com, .
  202. « Fiche de Neymar », sur soccerway.com
  203. « Fiche de Neymar », sur sambafoot.com
  204. « Fiche de Neymar », sur footballdatabase.eu
  205. (pt) « Neymar dans l'équipe type de Série A 2010 », GloboEsporte, .
  206. (en) « Neymar dans l'équipe type de la Paulista A1 2011 », Soccerway.com, .
  207. a et b « Un Neymar historique sacre le Brésil »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), Vbcfoot.com, .
  208. « Neymar meilleur joueur d'Amérique du Sud », 31 décembre 2012 éditeur=lequipe.fr.
  209. « Messi meilleur buteur devant Neymar », le10sport, .

Liens externes