Musée sundgauvien

Musée sundgauvien
Altkirch-Musée sundgauvien (2).jpg
Tourelle de l'ancien hôtel du Bailli
Informations générales
Type
Ouverture
1877
Visiteurs par an
2 396 ()
Collections
Collections
Archéologie, histoire, arts et traditions populaires, beaux-arts
Bâtiment
Protection
Logo monument historique Inscrit MH (1986, façades avec garde-corps, toitures, tourelle avec escalier en vis)
Localisation
Pays
Commune
Adresse
1, rue de l'Hôtel-de-Ville
Coordonnées
47° 37′ 25″ N, 7° 14′ 15″ E
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Haut-Rhin
voir sur la carte du Haut-Rhin
Red pog.svg

Le musée sundgauvien est un musée de France situé à Altkirch (Haut-Rhin), dans la région naturelle et historique du Sundgau, au sud de l'Alsace. Le bâtiment est classé monument historique. Ses collections couvrent l'archéologie, l'histoire, les arts et traditions populaires et les beaux-arts. Une place significative est accordée à l'œuvre du portraitiste alsacien Jean-Jacques Henner.

Histoire

Une collection de haches celtiques commencée en 1874[1] est à l'origine de la création du musée en 1877 par Gustave Kubler qui en fut le premier conservateur.

Depuis 1952 le musée est installé à proximité de l'hôtel de ville, dans l'ancienne maison du Bailli, un édifice datant du XVIe siècle, inscrit aux Monuments historiques le [2]. L'escalier en vis de la tourelle donne accès aux salles des étages supérieurs.

Collections

Archéologie et histoire

Minéraux, fossiles, pierres taillées et céramiques témoignent de l'histoire ancienne du Sundgau. Des objets gallo-romains et mérovingiens sont également présentés.

Au deuxième étage, objets et reconstitutions évoquent la Première et la Seconde Guerre mondiale.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Beaux-arts

Les salles dédiées à la peinture font la part belle aux artistes régionaux tels que Léon Lehmann, Marie-Augustin Zwiller, Jean Benner, Arthur Schachenmann, Robert Breitwieser, et surtout Jean-Jacques Henner, dont le musée présente principalement une série de portraits – dont un autoportrait –, mais également un Christ aux donateurs déposé par l'église de Bernwiller et des aquarelles d'inspiration italienne.

La sculpture est représentée par l'enfant du pays Félix Voulot qui travaille le bois (La Mort) et la pierre (Jean Pottecher) et par des artistes de plus grande notoriété, tels que Jean-Baptiste Carpeaux (Bacchante aux lauriers).

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Arts et traditions populaires

La vie quotidienne du Sundgau d'autrefois est évoquée à travers ses meubles (armoires, buffets), poêles en faïence, objets et ustensiles divers. Une salle est consacrée aux costumes, pièces de lingerie et bonnets brodés.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Expositions temporaires

  • Pharmacie des campagnes et pharmacie des villes, -

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • Maurice Higelin, Le Musée Sundgauvien à Altkirch : 1874-1926, E. Masson, Altkirch, 1926, 80 p.
  • Jacques Vigneron, André Braunstedter (et al.), Regards sur le Sundgau, Amis du Musée sundgauvien d'Alkirch, Altkirch, 1987, 142 p.

Articles connexes

Liens externes