Mt. Gox

Mt. Gox
logo de Mt. Gox

Création
Disparition
Forme juridique Kabushiki gaisha
Siège social Shibuya
Directeurs Mark Karpelès
Effectif 19
Site web www.mtgox.com

Mt. Gox est une plateforme d'échange de bitcoins basée à Tokyo, qui a opéré de 2009 à sa faillite en . Initialement pensé comme un site d'échange de cartes Magic: The Gathering Online , et reconverti en plateforme d'échange de cryptomonnaies, le site est racheté par Mark Karpelès en mars 2011. Début 2014, le site émet jusqu'à 70 % des transactions en monnaie Bitcoin dans le monde, avant de s'effondrer en à la suite du vol de milliers de bitcoins, représentant alors des millions de dollars d'avoirs de clients disparus[1].

Histoire

Mt. Gox est créée en 2009 comme plateforme d'échange de cartes Magic: The Gathering Online puis, en 2010, s'est reconvertie en plateforme d'échange de cryptomonnaies. Rachetée en 2011 par Mark Karpelès, Mt. Gox est pendant un moment, la plus importante plateforme d'échange de Bitcoins en volume et était au deuxième rang derrière BTC China en [2].

Son effondrement brutal est survenu en [1],[3] et serait dû à un piratage informatique. Les pirates auraient en effet réussi à détourner 744 408 Bitcoins correspondant à des transactions refusées à tort, sans que la manœuvre informatique soit détectée par une réconciliation quotidienne des opérations par Mt. Gox[4],[5].

Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Valorisation du Bitcoin entre 2012 et début 2014

En parallèle, le cours de la monnaie Bitcoin chute avec la plate-forme. Alors que le cours est stabilisé autour de 1 000 $ en janvier 2014, il oscille autour de 200 $ quelques jours après la disparition de Mt. Gox[6].

Mt. Gox aurait retrouvé plusieurs centaines de milliers de Bitcoins après le piratage. C'est M. Kobayashi, l'avocat japonais chargé de la liquidation judiciaire, qui est responsable de ces cryptoactifs depuis[7].

Références

  1. a et b « Faillite de MtGox : un Français sur le banc des accusés », sur Les Echos, (consulté le )
  2. Transactions sur le bitcoin par plateformes, sur bitcoin charts (consulté le 1er mars 2014).
  3. BFM Business, 25 février 2014.
  4. Robert McMillan, « Bitcoin exchange Mt. Gox implodes amid allegations of $350 million hack », Wired,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. Nathaniel Popper et Rachel Abrams, « Apparent theft at Mt. Gox shakes Bitcoin world », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « En pleine chute du bitcoin, la plateforme d'échanges MtGox se volatilise », sur La Tribune, 2014-02-25cet09:51:00+0100 (consulté le )
  7. « Rapport exclusif de GoxDox : Les causes de la chute du Bitcoin en 2018 expliquées », sur CryptoActu, (consulté le )

Liens externes