Mouilleur de mines

Mouilleur de mines allemand, opérant lors de la Première Guerre mondiale (1917).
Mouilleur de mines/patrouilleur de la classe Hämeenmaa de la marine finlandaise.
Mine prête à être posée au cul d'un schnellboot, employé comme mouilleur de mines, de la classe Jaguar de la marine allemande.
Mouillage de mines à l'ancienne, ici durant la seconde guerre mondiale au cul du Hansestadt Danzig.

Un mouilleur de mines est un navire de guerre des mines spécialisé (comme son nom l'indique) dans le mouillage des mines sous-marines. Son indicatif visuel (Otan) commence par la lettre "N" suivie de 2 ou 3 chiffres.

Description

Ce sont des bâtiments destinés à opérer discrètement. Ce type de bateau spécialisée a beaucoup perdu de son importance car depuis de nombreuses années déjà, les mines peuvent être mouillées depuis n'importe quel type de navire, voire de sous-marins, ou même d'avion ou d'hélicoptère.

Ils sont pourtant encore en service actuellement sous cette dénomination dans la marine finlandaise, par la classe Hämeenmaa qui est aussi un patrouilleur.

Mise en œuvre

Les mouilleurs de mines pouvaient, dès la Première Guerre mondiale où ce type d'arme, peu couteux, a été généralisé, être utilisés ponctuellement ou plus systématiquement. Ils pouvaient, par exemple, interdire les chenaux d'accès à un port ou l'entrée d'un fleuve, mais aussi couvrir des zones plus vastes que l'on appelle champs de mines, par exemple en mer Baltique par les Russes contre les Allemands.

Galerie d'images

Notes et références


Voir aussi

Articles connexes