Moniteur vidéo

Le terme moniteur vidéo désigne un écran de visualisation dépourvu de circuits de réception de télévision (à la différence du téléviseur) et est notamment exploité par les professionnels (studios, régies, sociétés de production, montage...) ; dans ce cas, il n'est pas forcément doté de circuits audio.

En revanche, le terme moniteur d'ordinateur désigne un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur.

Compatibilités

Le moniteur vidéo est un écran qui permet de visualiser les signaux vidéo externes provenant de sources telles que :

  • Magnétoscope (analogique ou numérique), notamment dédié au montage vidéo
  • Liaisons vidéo professionnelles (satellite, fibres, xDSL...)
  • Lecteur vidéo numérique (DVD, BluRay...)
  • Carte vidéo spécialisée type PC multimédias pour reproduire par exemple les pages Web
  • Caméras ou banc-titre
  • Centrale multimédias (mediacenter)

Type d'écrans

On distingue deux modes d'affichage pour les moniteurs vidéo : l'analogique et le numérique. La technologie analogique tend à disparaître au profit du numérique.

Technologie analogique

Technologie numérique (écrans plats)

Fiscalité

En France, la règlementation fiscale stipule ainsi (source www.impots.gouv.fr) que la redevance audiovisuelle concerne tout appareil ou dispositif assimilé permettant la réception de la télévision. Ainsi, sont considérés comme des dispositifs assimilés, lorsqu’ils sont associés à un écran (exemple : moniteur) ou à tout autre support de vision, les magnétoscopes, lecteurs ou lecteurs-enregistreurs de DVD, vidéo-projecteurs équipés d’un tuner.

Annexes

Notes et références


Article connexe