Ministre de l'Algérie

En France entre 1957 et 1958, il existait un ministre de l'Algérie au sein du Gouvernement.

Liste des ministres de l'Algérie

Ministre Début Fin Gouvernement
Lacoste, Robert Robert Lacoste [1] Bourgès-Maunoury
[2] Gaillard
Mutter, André André Mutter [3] Pflimlin

Suppression

Le ministère de l'Algérie ne survit pas au retour au pouvoir de Charles de Gaulle en qualité de président du Conseil. Nul ministre de l'Algérie n'est nommé membre du gouvernement De Gaulle III. Le , De Gaulle déclare « Le ministre de l'Algérie, c'est moi »[4] et, partir du , se charge des attributions exercées jusqu'alors par le ministre de l'Algérie[5].

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • André Siegfried, Roger Seydoux et Édouard Bonnefous (dir.), L'Année politique 1958, Paris, Presses universitaires de France, , in-8o (ISSN 1149-3461, notice BnF no FRBNF34428703), p. 270 [aperçu (page consultée le 30 septembre 2016)].
  • Éric Chiaradia, L'Entourage du général de Gaulle : (texte remanié de la thèse de doctorat en histoire préparée sous la direction de Sylvie Guillaume et soutenue à 2006 à l'université Bordeaux-III), Paris, Publibook, coll. « EPU (Éditions Publibook université) / sciences humaines et sociales – histoire : recherches », , 1re éd., 821 p., 24 cm (ISBN 2-7483-6016-8 et 978-2-7483-6016-5, OCLC 758819157, notice BnF no FRBNF42372339), p. 81, n. 114 [lire en ligne (page consultée le 30 septembre 2016)].

Décrets

Articles connexes

Liens externes