Miloš Degenek

Miloš Degenek
Image illustrative de l’article Miloš Degenek
Miloš Degenek en 2017.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Serbie Étoile rouge de Belgrade (prêt)
Numéro 5
Biographie
Nationalité Drapeau : Australie Australien
Drapeau : Serbie Serbe
Nat. sportive Drapeau : Australie Australien
Naissance (27 ans)
Lieu Knin (Croatie)
Taille 1,87 m (6 2)
Période pro. Depuis 2013
Poste Défenseur central
Parcours junior
Années Club
Drapeau : Australie Bonnyrigg White Eagles
0000-2012 Drapeau : Australie AIS
2012-2013 Drapeau : Allemagne VfB Stuttgart
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2013-2015 Drapeau : Allemagne VfB Stuttgart rés. 009 0(0)
2015-2017 Drapeau : Allemagne Munich 1860 037 0(1)
2017-2018 Drapeau : Japon Yokohama F·Marinos 043 0(3)
2018-2019 Drapeau : Serbie Étoile rouge de Belgrade 033 0(0)
2019-Drapeau : Arabie saoudite Al-Hilal FC018 0(0)
2019- Drapeau : Serbie Étoile rouge de Belgrade 043 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2009-2011 Drapeau : Australie Australie -17 ans 007 0(1)
2012 Drapeau : Serbie Serbie -19 ans 008 0(0)
2015- Drapeau : Australie Australie olympique 004 0(0)
2016- Drapeau : Australie Australie 025 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 30 août 2020

Miloš Degenek, né le à Knin en Croatie, est un footballeur international australien, possédant également la nationalité serbe qui évolue au poste de défenseur central à l'Étoile rouge de Belgrade, où il est prêté par l'Al-Hilal FC.

Carrière

En club

Miloš Degenek a grandi en Krajina, une république serbe autoproclamée, en territoire croate. En 1995, en pleine opération Tempête, sa famille doit fuir et rejoint Belgrade. Là-bas, elle voit les bombardements de l'OTAN détruire leur maison en 1999 et part se réfugier en Australie. À cinq ans, le jeune Miloš rêve de revenir un jour pour voir évoluer son équipe favorite de l'Étoile rouge de Belgrade.

À Liverpool, dans un faubourg de Sydney, il commence à pratiquer le football. C'est pourtant en Europe, à Stuttgart qu'il va faire ses débuts professionnels. En 2012, Bruno Labbadia l'appelle en équipe première alors qu'il n'a que dix-huit ans. Le défenseur se révèle ensuite au Munich 1860 avant de s'exiler au Japon où il se rapproche de l'Australie, sa nation d'adoption. Entre-temps il est effectivement devenu international avec les « Socceroos ».

En J. League à Yokohama, il est repéré par le club de son enfance, l'Étoile rouge de Belgrade, qui vient le recruter en .

Le à Salzbourg, il réussit deux passes décisives qui permettent d'arracher le nul (2-2). Le club se qualifie alors en phase finale de la Ligue des champions pour la première fois depuis 1991. Le au Marakana, il affronte le Napoli de Carlo Ancelotti pour le premier match de son équipe dans la phase de groupe. Auteur d'une partie solide, il reçoit un carton pour une intervention sur José Callejón et son équipe obtient le nul (0-0). Deux semaines plus tard, en déplacement au Parc des Princes, son équipe et lui ne parviennent pas à museler l'attaque parisienne qui leur inflige une cinglante défaite (6-1). Crédité d'une note de « 2 » dans L'Équipe, Degenek dévie la frappe d'Edinson Cavani sur le troisième but du PSG.

En , il signe pour trois ans et demi pour le club saoudien d'Al-Hilal FC[1].

En équipe nationale

Né en Croatie mais possédant les deux nationalités australienne et serbe[2], Miloš Degenek choisit de jouer en faveur des socceroos[3]. Il honore sa première sélection le lors d'un match amical contre l'Angleterre[4].

Degenek joue deux des trois matchs de l'Australie à la coupe des confédérations 2017, mais son équipe ne passe pas la phase de groupes[5].

En 2018, le défenseur est convoqué par Bert van Marwijk pour la Coupe du monde en Russie. Au sein du groupe australien, il se cantonne à un rôle de remplaçant et ne dispute aucune minute dans la compétition.

Il dispute par la suite, sous les ordres de Graham Arnold, la Coupe d'Asie des nations 2019. Il y dispute tous les matchs de son équipe dans leur intégralité. Lors des quarts de finale face aux Émirats arabes unis, Degenek manque sa passe au gardien Mathew Ryan, le ballon étant intercepté par Ali Mabkhout qui inscrit le but de la victoire. Cette erreur entrainera la défaite et donc l'élimination de l'équipe australienne.

Statistiques

Statistiques de Miloš Degenek au 2 octobre 2018[6]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Australie Australie Total
Division M B M B C M B M B M B
2013-2014 Drapeau de l'Allemagne VfB Stuttgart rés. 3. Liga 9 0 - - - - - - - 9 0
2014-2015 Drapeau de l'Allemagne VfB Stuttgart rés. 3. Liga - - - - - - - - - 0 0
Sous-total 9 0 - - - - - - - 9 0
2015-2016 Drapeau de l'Allemagne Munich 1860 2. Bundesliga 25 1 3 0 - - - 3 0 31 1
2016-2017 Drapeau de l'Allemagne Munich 1860 2. Bundesliga 8 0 1 0 - - - 1 0 10 0
Sous-total 33 1 4 0 - - - 4 0 41 1
2017 Drapeau du Japon Yokohama F·Marinos J. League 25 0 3 0 - - - 10 0 38 0
2018 Drapeau du Japon Yokohama F·Marinos J. League 12 2 3 1 - - - 3 0 18 3
Sous-total 37 2 6 1 - - - 13 0 56 3
2018-2019 Drapeau de la Serbie Étoile rouge Belgrade SuperLiga 9 0 - - C1 8 0 - - 17 0
Total sur la carrière 88 3 10 1 - 8 0 18 0 124 4

Palmarès

Drapeau : Serbie Étoile rouge de Belgrade

Références

Liens externes