Michy Batshuayi

Michy Batshuayi
Image illustrative de l’article Michy Batshuayi
Crédit image :
Кирилл Венедиктов
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Situation actuelle
Équipe Fenerbahçe SK
Numéro 23
Biographie
Nom Michy Batshuayi-Atunga
Nationalité Drapeau de la république démocratique du Congo Congolais (RDC)
Drapeau de la Belgique Belge (depuis 2012)[1]
Nat. sportive Drapeau de la Belgique Belge
Naissance (29 ans)
Bruxelles (Belgique)
Taille 1,85 m (6 1)[2]
Période pro. Depuis 2011
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2003-2004 RFC Evere
2004-2005 RUSA Schaerbeek
2005-2006 FC Brussels
2006-2007 RSC Anderlecht
2007-2008 FC Brussels
2008-2011 Standard de Liège
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2011-2014 Standard de Liège120 (44)
2014-2016 Olympique de Marseille078 (33)
2016-2022 Chelsea FC077 (25)
2018 Borussia Dortmund014 0(9)
2018-2019 Valence CF023 0(3)
2019 Crystal Palace013 0(6)
2020-2021 Crystal Palace020 0(2)
2021-2022 Beşiktaş JK042 (14)
2022- Fenerbahçe SK013 0(8)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2012-2014 Belgique espoirs013 0(7)
2015- Belgique049 (26)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Michy Batshuayi (prononciation : /mi.ʃi bat.ʃu.a.ji/[3]), né le à Bruxelles en Belgique, est un footballeur international[4] belge d'origine congolaise qui évolue au poste d'attaquant au Fenerbahçe SK.

Biographie

Michy Batshuayi est né congolais car ses parents, Viviane Leya Iseka et Pino Batshuayi, ont refusé la nationalité belge à sa naissance, qui a pourtant eu lieu en Belgique. À ses 18 ans, il entreprend les démarches administratives nécessaires à l'acquisition de la nationalité belge car, notamment, il souhaiterait jouer pour l'équipe nationale belge si on lui en donne l'opportunité[1].

Carrière en club

Débuts au Standard de Liège

Crédit image :
licence CC BY-SA 2.0 🛈
Michy Batshuayi avec le Standard de Liège en 2014.

Michy Batshuayi joue dans les catégories jeunes du RFC Evere, de la RUSAS Schaerbeek, du FC Brussels et du RSC Anderlecht. Repassé pendant une saison au FC Brussels, il rejoint le Standard de Liège en 2008, à l'âge de quatorze ans.

Le , Batshuayi fait ses débuts en équipe première sous la direction de l'entraîneur Dominique D'Onofrio lors du déplacement au KAA La Gantoise.

La saison suivante, après avoir inscrit six buts en matchs de préparation[5], il fait ses grands débuts en Ligue des champions sous la direction de l'entraîneur José Riga, lors du match aller du troisième tour de qualification contre le FC Zurich, en remplacement d'Aloys Nong[6]. Il inscrit son premier but en match officiel pour le Standard le en Ligue Europa en déplacement au FC Copenhague lors de la victoire 0-1 de son équipe. Le , Batshuayi inscrit deux buts en première mi-temps du quart de finale aller de la Coupe de Belgique face au Lierse. Le , il marque son premier but en championnat lors de la victoire 6-1 du Standard face au Beerschot AC.

Le , l'attaquant belge contribue à la victoire des siens en inscrivant son premier triplé en match officiel face au KV Oostende quatre buts à deux.

Olympique de Marseille

Le , l'Olympique de Marseille officialise la signature pour cinq ans de Michy Batshuayi[7]. Après cinq apparitions en cours de match, il connaît sa première titularisation et inscrit par la même occasion son premier but sous les couleurs olympiennes en seizièmes de finale de la Coupe de la Ligue face lors d'une défaite deux buts à un contre le Stade rennais[8]. Le , Michy Batshuayi marque son premier but en Ligue 1 face aux Girondins de Bordeaux grâce à une reprise de volée dans le temps additionnel lors d'une victoire trois buts à un[9]. Le , le Belge inscrit son premier doublé avec l'OM lors d'un match nul en championnat contre l'AS Saint-Étienne.

Le , il prolonge son contrat avec l'OM jusqu'en 2020[10]. Devenu titulaire indiscutable après le départ de Gignac, Batshuayi conclut sa saison 2015-2016 avec dix-sept buts en trente-six matchs de championnat, quatre buts en sept matchs de Ligue Europa et deux buts en cinq matchs de Coupe de France dont un en finale contre le Paris SG, perdu quatre buts à deux.

Chelsea FC

Crédit image :
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Michy Batshuayi avec Chelsea FC en 2017.

Le , Batshuayi signe un contrat de cinq ans avec le Chelsea FC[11]. Il joue son premier match en Angleterre en entrant en jeu lors de la première journée de championnat contre West Ham et offre une passe décisive à Diego Costa qui marque le but de la victoire à quelques minutes de la fin du match. Il entre de nouveau en jeu lors de la seconde journée de championnat contre Watford et marque son premier but dans le club londonien, qui remporte le match deux buts à un[12]. Pour sa première titularisation lors du second tour de Coupe de la Ligue anglaise contre le Bristol Rovers FC, il s'offre son premier doublé en Angleterre lors d'une victoire trois buts à deux[13]. Le , il est titularisé pour la première fois en championnat et marque l'unique but de la rencontre contre West Bromwich Albion quelques minutes après son entrée en jeu offrant la victoire à Chelsea ainsi que le titre de champion d'Angleterre 2017[14]. Il termine sa première saison à Chelsea avec neufs buts en vingt-neuf rencontres toutes compétitions. Victime de la concurrence, il est titularisé une seule fois en championnat durant toute la saison, entrant en jeu à dix-neufs reprises pour cinq buts.

La première moitié de saison suivante est du même acabit, titularisé seulement à trois reprises en championnat, il prend cependant part à vingt-cinq rencontres toutes compétitions confondues pour onze buts.

Prêt au Borussia Dortmund

Le , l'attaquant belge est prêté au Borussia Dortmund jusqu'à la fin de la saison[15]. Deux jours plus tard, il dispute son premier match avec le club allemand face au FC Cologne en Bundesliga et inscrit un doublé et délivre une passe décisive pour une victoire trois buts à deux[16]. Des débuts tonitruant pour le belge qui est buteur lors du match suivant contre Hambourg SV puis auteur d'un doublé le trois jours plus tard contre l'Atalanta Bergame en Ligue des champions. Cinq buts pour ses trois premiers matchs, il répond aux attentes et devient titulaire indiscutable pour le reste de la saison. Il inscrit au total neuf buts en quatorze matchs toutes compétitions confondues avant de se blesser à la cheville contre Schalke 04 le , ce qui met fin à sa saison à cinq matchs du terme[17].

Prêt au Valence CF et à Crystal Palace

Le , Batshuayi est prêté pour une saison au Valence CF[18]. Remplaçant lors des cinq premiers matchs de championnat, il marque son premier but dès sa première titularisation le 26 septembre lors d'un match nul un but partout contre le Celta Vigo. Il ne trouve cependant pas sa place dans le onze de départ, n'étant titularisé que quatre fois en championnat mais entrant régulièrement en jeu. Il ne marque que trois buts en vingt-trois matchs avec le club espagnol lors de la première partie de saison et est rappelé de son prêt par Chelsea le .

Batshuayi ne reste pas à Chelsea puisqu'il est envoyé en prêt pour six mois à Crystal Palace ce même [19]. Le , il prend part à sa première rencontre avec les Eagles face à Fulham en Premier League lors d'une victoire deux buts à zéro. Le suivant, l'attaquant belge inscrit son premier but sous le maillot de Palace lors d'une victoire en championnat contre Leicester City quatre buts à un. Batshuayi retrouve une place de titulaire et inscrit six buts en treize matchs avec Palace avant de réintégrer l'effectif de Chelsea à la fin de la saison.

Retour à Chelsea puis nouveau prêt à Crystal Palace

De retour à Chelsea, Batshuayi n'est que très peu utilisé par Frank Lampard au cours de la saison 2019-2020. Le Belge est en effet considéré comme un joueur de rotation et inscrit six buts en vingt-quatre matchs toutes compétitions confondues dont seulement cinq titularisation.

Le , l'attaquant belge est cédé en prêt pour une saison à Crystal Palace[20]. Sa saison est à nouveau compliqué, il ne réussit pas à convaincre le coach et n'est titularisé qu'à sept reprises en championnat en seulement dix-huit apparitions et deux buts.

Prêt au Besiktas

Batshuayi est prêté pour la saison 2021-2022 en Turquie au Beşiktaş JK[21].

Transfert au Fenerbahçe SK

Le 1er septembre 2022, il est transféré définitivement de Chelsea au Fenerbahçe SK[22].

Carrière internationale

Crédit image :
Кирилл Венедиктов
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Michy Batshuayi avec la Belgique en 2018.

Michy Batshuayi totalise treize matchs et sept buts avec l'équipe de Belgique espoirs entre 2012 et 2014.

Étant d'origine congolaise, il est convoité par Florent Ibenge, le sélectionneur de la République démocratique du Congo pour participer à un stage à Dubaï et disputer fin un match amical contre l'Irak[23]. En , il confirme dans un communiqué officiel qu'il ne souhaite pas jouer pour la sélection de la République démocratique du Congo mais pour les Diables Rouges[24].

Michy Batshuayi fait partie des trente noms pré-sélectionnées par Marc Wilmots pour participer à la Coupe du monde 2014 mais ne figure pas dans la liste finale des joueurs qui se rendent au Brésil pour disputer le Mondial[25].

Il est appelé pour la première fois avec l'équipe A le en vue des matchs comptant pour les éliminatoires de l'Euro 2016 contre Chypre et Israël[26]. Huit jours plus tard, il inscrit son premier but avec la sélection belge contre Chypre (5-0) dès sa première sélection et dès sa première touche de balle[27].

Euro 2016

Le , alors qu'il ne compte que trois sélections, il est convoqué pour l'Euro 2016[28]. Il inscrit un but en huitièmes de finale face à la Hongrie (0-4) mais les Belges sont éliminés le tour suivant par le pays de Galles. Ashley Williams, Hai Robson-Kanu et Sam Vokes sont les buteurs côté gallois.

Coupe du monde 2018

En 2018, Batshuayi fait partie des vingt-trois joueurs sélectionnés par Roberto Martínez pour participer à la Coupe du monde en Russie[29]. Il inscrit un but en trois matchs lors de la compétition. La Belgique est éliminée en demi-finale face à l'équipe de France (1-0) mais termine troisième à la suite de sa victoire contre l'Angleterre lors de la petite finale (2-0).

Euro 2020

Batshuayi est à nouveau convoqué par Roberto Martinez pour disputer l'Euro 2020 où les Belges atteignent les quarts de finale, s'inclinant contre l'Italie (1-2), futur vainqueur de l'édition malgré un but de Romelu Lukaku sur pénalty. Les buteurs côté italien sont Nicolo Barella et Lorenzo Insigne.

Coupe du monde 2022

Le , il est sélectionné par Roberto Martínez pour participer à la Coupe du monde 2022[30]. Le 23 novembre, il marque le premier but de la sélection dans la compétition, contre le Canada.

Statistiques

En club

Statistiques de Michy Batshuayi au [31],[32]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Autres compétitions Belgique Total
Division M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d.
2010-2011 Drapeau de la Belgique Standard de Liège Jupiler Pro League 2 0 0 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 2 0 0
2011-2012 Jupiler Pro League 18 6 0 2 2 0 - - - - - - C1+C3 1+7 0+1 0+0 PO1 5 0 0 - - - 33 9 0
2012-2013 Jupiler Pro League 22 7 4 2 0 0 - - - - - - - - - - PO1+BE 10+2 4+1 1+0 - - - 36 12 5
2013-2014 Jupiler Pro League 29 18 3 1 0 0 - - - - - - C3 10 2 3 PO1 9 3 2 - - - 49 23 8
Sous-total 71 31 7 5 2 0 - - - - - - - 18 3 3 - 26 8 3 - - - 120 44 13
2014-2015 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 26 9 0 1 0 0 1 1 0 - - - - - - - - - - - 1 1 0 29 11 0
2015-2016 Ligue 1 36 17 9 5 2 0 2 0 1 - - - C3 7 4 0 - - - - 6 2 0 56 25 10
Sous-total 62 26 9 6 2 0 3 1 1 - - - - 7 4 0 - - - - 7 3 0 85 36 10
2016-2017 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC Premier League 20 5 1 5 2 2 3 2 0 - - - - - - - - - - - 3 0 0 31 9 3
2017-2018 Premier League 12 2 1 3 3 0 5 3 0 1 0 0 C1 4 2 0 - - - - 2 1 0 27 11 1
2019-2020 Premier League 16 1 1 2 1 0 2 3 1 - - - C1 4 1 0 - - - - 3 3 0 27 9 2
Sous-total 48 8 3 10 6 2 10 8 1 1 0 0 - 8 3 0 - - - - 8 4 0 85 29 6
2017-2018 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund (prêt) Bundesliga 10 7 1 - - - - - - - - - C3 4 2 0 - - - - 6 3 1 20 12 2
2018-2019 Drapeau de l'Espagne Valence CF (prêt) Liga 15 1 0 3 1 0 - - - - - - C1 5 1 0 - - - - 4 4 0 27 7 0
2018-2019 Drapeau de l'Angleterre Crystal Palace FC (prêt) Premier League 11 5 0 2 1 0 - - - - - - - - - - - - - - 3 1 1 16 7 1
2020-2021 Premier League 18 2 2 1 0 0 1 0 0 - - - - - - - - - - - 6 6 1 26 8 3
2021-2022 Drapeau de la Turquie Beşiktaş JK (prêt) Süper Lig 33 14 5 3 0 0 - - - 1 0 0 C1 5 0 0 - - - - 10 3 2 52 17 7
Sous-total 87 29 8 9 2 0 1 0 0 1 0 0 - 14 3 0 - - - - 29 17 5 141 51 13
2022-2023 Drapeau de la Turquie Fenerbahçe SK Süper Lig 7 5 1 - - - - - - - - - C1+C3 0+6 0+3 0+0 - - - - 5 2 1 18 10 2
Total sur la carrière 275 99 28 30 12 2 14 9 2 2 0 0 - 53 16 3 - 26 8 3 49 26 5 449 170 43

En sélections nationales

Statistiques de Michy Batshuayi au [4]
Saison Sélection Campagne Phases finales Éliminatoires Matchs amicaux Total
Sél. Cap. Buts Sél. Cap. Buts Sél. Cap. Buts Sél. Cap. Buts
2012-2013 Belgique espoirs Euro espoirs 2013 - 2 2 3 3 3 0 5 5 3
2013-2014 Euro espoirs 2015 7 7 4 1 1 0 8 8 4
Sous-total - - - 9 9 7 4 4 0 13 13 7
2014-2015 Belgique Euro 2016 - 2 1 1 - 2 1 1
2015-2016 5 2 1 1 0 0 5 4 1 11 6 2
2016-2017 Coupe du monde 2018 - 6 3 0 3 0 0 9 3 0
2017-2018 7 3 1 4 3 2 4 2 1 15 8 4
2018-2019 Ligue des nations 2019 - 4 2 2 2 2 2 6 4 4
Euro 2020 4 3 1 - 4 3 1
2019-2020 6 3 3 6 3 3
2020-2021 5 1 0 - 2 1 0 7 2 0
Coupe du monde 2022 - 3 1 1 - 3 1 1
Ligue des nations 2021 5 1 2 2 2 3 7 3 5
2021-2022 2 2 0 - - 2 2 0
Coupe du monde 2022 - 3 2 0 2 2 1 5 4 1
2022-2023 1 1 1 - 1 1 0 2 2 1
Ligue des nations 2023 - 6 6 3 - 6 6 3
Sous-total 20 9 3 44 25 15 21 14 8 85 48 26
Total sur la carrière 20 9 3 53 34 22 25 18 8 98 61 33

Matchs internationaux

Buts internationaux

Palmarès

En club

 

Standard de Liège

 

Olympique de Marseille

 

Chelsea FC

 

Valencia CF

 

Beşiktaş JK

En sélections nationales

 

Belgique

Distinctions personnelles

Vie privée

Les parents de Michy Batshuayi sont originaires de la République démocratique du Congo. En 2014, il déclare ne jamais être allé en Afrique et se sentir belge à 100 %[34].

Batshuayi est le frère aîné d'Aaron Leya Iseka, attaquant de Barnsley[35]. Il a également une sœur jumelle prénommée Verlaine, mannequin qui a participé au concours Miss Belgique[36].

Le , il devient père pour la première fois, d'une fille[37].

C’est au mois de mai 2021, lors d’un voyage ensemble avant son départ pour l’Euro, qu’il demande la main de sa désormais fiancée Amelie Lange, également enceinte de leur futur enfant une petite fille .

Notes et références

Notes

  1. a et b Les fédérations respectives n'ayant pas rempli les démarches nécessaires, la FIFA et l'UEFA ne considèrent pas cette rencontre comme officielle, les deux entraîneurs s'étaient néanmoins engagés à ne pas effectuer plus de six remplacements[33]

Références

  1. a et b Michy Batshuayi peut jouer pour la Belgique!, dhnet.be, 25 avril 2012.
  2. https://bjk.com.tr/en/player/3636/michy-batshuayi.html
  3. Michy Batshuayi teaches Chelsea fans how to pronounce his name, R. Usry (SBNation, 3 juillet 2016).
  4. a b c et d « Fiche de Michy Batshuayi », sur RBFA.be.
  5. Standard: Michy Batshuayi a la frite en ce moment!
  6. Batshuayi en UEFA Champion's League
  7. Michy Batshuayi officialisé à Marseille, lesoir.be, 26 juin 2014.
  8. Fiche du match Rennes 2-1 OM, lequipe.fr, 29 octobre 2014.
  9. Le premier but en Ligue 1 de Batshuayi avec l'OM, 7sur7.be, 23 novembre 2014.
  10. Mendy et Batshuayi prolongent à l’OM, om.net, 6 janvier 2016.
  11. « Michy Batshuayi, de l'OM à Chelsea (officiel) », lequipe.fr, 3 juillet 2016.
  12. Liverpool battu à Burnley (2-0), Chelsea renverse Watford avec un but de Batshuayi (1-2), eurosport.fr, 20 août 2016/
  13. Doublé de Batshuayi avec Chelsea, but magnifique d'Origi avec Liverpool !, rtl.be, 23 août 2016.
  14. Michy Batshuayi offre le titre de champion à Chelsea, lequipe.fr, 12 mai 2017.
  15. Le Borussia Dortmund officialise le prêt de Michy Batshuayi (Chelsea), lequipe.fr, 31 janvier 2018.
  16. Allemagne : Michy Batshuayi commence fort avec le Borussia Dortmund, lequipe.fr, 2 février 2018.
  17. Fin de saison pour Michy Batshuayi, lequipe.fr, 16 avril 2018.
  18. « Michy Batshuayi (Chelsea) prêté à Valence », sur lequipe.fr,
  19. « Michy Batshuayi quitte Valence pour Crystal Palace », sur lequipe.fr, .
  20. (en) « Batshuayi returns to Crystal Palace », sur cpfc.co.uk, .
  21. Aurélien Macedo, « Michy Batshuayi prêté à Besiktas », sur footmercato.net,
  22. « Transferts : accord entre Chelsea et Fenerbahçe pour Michy Batshuayi », sur L'Équipe (consulté le )
  23. Léopards de RDC : Ibenge va convoquer Batshuayi et Mulumba, jeuneafrique.com, 27 février 2015.
  24. Michy Batshuayi ne veut jouer que pour la Belgique, lesoir.be, 2 mars 2015.
  25. Wilmots appelle 24 joueurs, avec Origi et Januzaj, sans Simons, rtbf.be, 13 mai 2014.
  26. Comment Michy Batshuayi est devenu un Diable rouge en cinq moments clés, 20minutes.fr, 25 mars 2015.
  27. Il y a un an, Michy Batshuayi marquait son premier but chez les Diables Rouges: "L'un des plus beaux jours de ma vie" (vidéo), rtl.be, 28 mars 2016.
  28. « Euro 2016 : la liste (offensive) des 23 de l'équipe de Belgique », sur francefootball.fr, .
  29. « Belgique : une liste de 23 avec Vincent Kompany », sur lequipe.fr, .
  30. « Romelu Lukaku dans la liste de la Belgique pour la Coupe du monde », L'équipe,‎ (lire en ligne, consulté le )
  31. (nl) « Fiche du joueur », sur Belgian Soccer Database.
  32. « Fiche de Michy Batshuayi », sur transfermarkt.fr.
  33. « Jan Vertonghen fâché d'apprendre que le match contre la République tchèque n'était pas officiel (vidéo) », sur rtl.be, RTL-TVI, (consulté le )
  34. Transferts - Mais qui es-tu vraiment, Michy Batshuayi ?, eurosport.fr, 24 juin 2014.
  35. OM : pourquoi Leya Iseka n’a pas le même nom que son frère Michy Batshuayi, om.net, 29 juillet 2016.
  36. Découvrez Verlaine, mannequin et sœur jumelle de Michy Batshuayi !, buzzsport.fr, 8 mai 2017.
  37. Euro 2016 - Belgique : Batshuayi papa... et sélectionné !, rmcsport.bfmtv.com, 12 mai 2016.

Liens externes