Michel Voisin (résistant)

Michel Voisin (résistant)
Michel Voisin
Biographie
Naissance
Décès
(à 24 ans)
Nationalité
Formation
Activité

Michel Voisin est un normalien, membre de la Résistance intérieure française pendant la Seconde Guerre mondiale, né à Lille le , et décédé à Sceaux le .

Biographie

Michel Voisin, fils du professeur Eugène Voisin, fait ses études au lycée Saint-Louis. Reçu en 1942 à l'École normale supérieure, où il a comme professeur Alfred Kastler, futur prix Nobel, il y est remarqué par une intelligence et un esprit de recherche particulièrement développés. Il entre aussitôt en Résistance [Quand ?], sous le pseudonyme de Louis Mathurin. Il organise et développe plusieurs groupes armés de lutte contre l'occupant, ravitaille des réfractaires et permet à des milliers de jeunes d'échapper au Service du travail obligatoire. Il paie de sa personne dans des coups de main audacieux et s'impose à ses camarades par sa personnalité et ses qualités de caractère. Il coordonne et utilise ses groupes dans la banlieue sud de Paris, qui contribueront à la Libération à faciliter la progression de la 2e division blindée vers la capitale.

Michel Voisin est arrêté le 9 juin 1944 à la Schola Cantorum de Paris et déporté à Buchenwald. Dès la nouvelle de sa libération en 1945, il est nommé conseiller municipal de Sceaux. Arrivé épuisé le 29 avril 1945, il meurt cinq semaines après d'une maladie contractée à Buchenwald. Il repose à Sceaux, où une rue porte son nom.

Postérité

Un décret signé par Georges Bidault rappelle l'action héroïque du jeune Résistant, le cite en exemple pour les services rendus à la cause française au sein des Forces françaises de l'intérieur et lui décerne à titre posthume la Légion d'honneur et la Croix de guerre avec palme.

En 1948, des camarades d'école, des amis, des professeurs, des Résistants avec qui il avait agi, des survivants de captivité, ont publié un recueil de témoignages qui éclaire la personnalité exceptionnellement attachante du jeune homme[1].

Notes et références

  1. Michel Voisin (1920-1945) vu par ses camarades et par ses maîtres, français, Imprimerie Frazier-Soye, 1948, réédition en 2003.