Mazarrón

Mazarrón
Mazarrón(es)
Blason de Mazarrón
Héraldique
Drapeau de Mazarrón
Drapeau
Mazarrón
Port de Mazarrón
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Statut Municipio
Communauté autonome Communauté autonome de Murcie
Maire Ginés Campillo Méndez
Code postal 30870
Démographie
Population 32 839 hab. ()
Densité 103 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 36′ 00″ nord, 1° 19′ 00″ ouest
Altitude 55 m
Superficie 31 870 ha = 318,7 km2
Bordée par Mer Méditerranée
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Voir sur la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Mazarrón
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Voir sur la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Mazarrón
Liens
Site web http://www.mazarron.es

Mazarrón est une municipalité de la Région de Murcie sur la Costa Cálida en Espagne qui se caractérise par un passé minier et une tradition de pêche. Cette municipalité se compose de divers villages et de deux noyaux principaux : le Port de Mazarrón, où se trouvent les ports (pêche et plaisance), les plages et le tourisme, et Mazarrón, qui est le centre urbain. Les autres villages composant Mazarrón sont importants en densité de population puisqu'un tiers des habitants s'y retrouvent: Bolnuevo - Camposol - Cañada de Gallego - Cañadas del Romero - El Saladillo - El Garrobo - Gañuelas - Ifre-Pastrana - La Atalaya - La Majada - Las Balsicas - Las Moreras - Los Rincones - Leiva[1].

La superficie de la commune est de 318,7 km2 et une population de plus de 35 000 habitants[2]. La population de Mazarrón a augmenté ces dernières années en raison du grand nombre d'étrangers vivant dans la municipalité. Parmi le plus grand nombre d'étrangers on compte différents pays d'origine: le Royaume-Uni avec 6 551, le Maroc avec 3 544, l'Équateur avec 2 584 et l'Allemagne avec 568.

Géographie

La ville et le port de Mazarrón se trouvent près de la Méditerranée, au Sud-est de l'Espagne, dans la Région de Murcie. Mazarrón a une surface de 318 km2 et plus de 35 000 habitants. Mazarrón dispose de plus de 35 km de plages, des criques vierges et des fonds rocheux[3].

La principale ville est située au nord de la moitié sud de la municipalité et Puerto de Mazarrón se situe au soud-est[4].

Concernant les modelés, il y a un massif de montagnes au soud-ouest de la municipalité nommé Sierra de las Moreras, un massif nommé Sierra de lo Alto à la moitié ouest et un massif nommé Sierra del Algarrobo situé au ouest de Mazarrón. Plus d'une dizaine d'arroyos se trouvent à Mazarrón et le plus remarquable est Rambla de las Moreras qui est proche de Mazarrón, Puerto de Mazarrón et Bolnuevo[5].

Histoire

Les premières traces d'occupation humaine dans Mazarrón datent du Paléolithique moyen et se retrouvent dans diverses grottes régionales[6]. Les Phéniciens, peuple antique d'habiles navigateurs et de commerçants, fondèrent de nombreux comptoirs en bordure de la Méditerranée. D'importants vestiges archéologiques provenant des colonies phéniciennes ont été trouvés sur le territoire de Mazarrón : des bateaux phéniciens et des mines datant de plus de 2600 ans[7]. Ces vestiges témoignent que Mazarrón était un lieu d'exploitation des mines (argent, fer, cuivre, ocre et plomb) ainsi qu'une enclave du commerce phénicien dans la Méditerranée entre Ebusus (Ibiza) et Gadir (Cadix). Le Carthaginois Hasdrubal fonda la ville de Cartagena (Carthagène et Carthago Nova en latin) en -230, en vue d'exploiter les mines de la région[8], (dont celles de Mazarrón). La richesse minérale de Mazarrón a également attiré la colonisation romaine. En 209 av. J.-C, le général romain Scipion l'Africain prend la ville de Cartagena[9]. Il y eut de la présence romaine à la actuelle municipalité. L'Usine romaine de salaison est un site archéologique remarquable de cette époque. Il y a aussi des restes des édifices, surtout au tiers sud-est de Mazarrón[10],[11],[12]. Après la chute de l'Empire romain, les Wisigoths occupèrent la région de Mazarrón avant de céder la place aux Maures en 713. En 1243, libération de Mazarrón par Ferdinand III de Castille et essor économique dû à la découverte d'alun, (utilisé en médecine, en industrie textile pour fixer les couleurs, en transformation du verre, etc.). En 1572, le titre de ville indépendante est accordé à Mazarrón par Philippe II d'Espagne[13]. L'exploitation des mines a fait la richesse de Mazarrón jusqu'au XIXe siècle, ensuite ce fut la chute jusque la récession économique et un nouvel essor dans la seconde moitié du XXe siècle par le développement agricole (tomate) et touristique[14].

Climat

Les températures en hiver oscillent entre 15º et 20 °C. En plus du bon climat de la Murcie[15], Mazarrón profite d'un Microclimat spécial dû à plusieurs raisons. D'un côté, (par terre), le territoire communal se trouve entouré de hautes montagnes ce qui fait que les vents du Nord ne peuvent pas pénétrer fortement dans la zone, d'où une température moyenne annuelle de 18 °C. De l'autre côté, (par mer), la situation du golfe, entre le Cap de Palos (Bataille du cap de Palos) et Cap de Gata, permet aux courants marins froids provenant de l'Atlantique par le détroit de Gibraltar, de passer sans affecter la température de l'eau et de se maintenir à 5 °C au-dessus de la moyenne du reste de la Méditerranée[16].

Fêtes

La fête du Miracle (del Milagro) est célébrée à Bolnuevo et Mazarrón. Le dernier dimanche avant le , on monte la Patronne, l'Immaculée, de Bolnuevo à Mazarrón et le dimanche suivant la procession « Romería » la ramène à son ermitage de Bolnuevo[17]. Pendant cette semaine, de nombreuses cérémonies et actes ont lieu, comme le dépôt de gerbes à la Vierge, des Processions, et diverses activités religieuses. Le dimanche du pèlerinage se célèbrent des défilés de « Maures et Chrétiens » - « Moros y Cristianos » , commémorant l'invasion mauresque sur la côte (dont fut la raison de l'intercession miraculeuse de la Vierge, expulsant les algériens des Côtes la matinée du ). Les fêtes patronales sont célébrées en l'honneur de San José le (commençant une semaine avant avec danses, bals, activités sportives, courses de torches, etc. et les «Fallas » qui seront brûlées sur la plage du port)[18]. Les « Fallas » sont des monuments faits avec une sorte de poupées qui critiquent ironiquement les événements de l'an dernier, et sont très typiques[19]. La festivité de la « Virgen del Carmen » - « Notre-Dame du Mont-Carmel » est célébrée le avec une Messe de Campagne aux Halles des Marées, la Procession Maritime-Terrestre avec la Patronne des Pêcheurs où participent des dizaines de navires parés avec des drapeaux multicolores accompagnant la Vierge[20].

Tourisme

Erosions de grès sur la plage de Bolnuevo, surnommées « Ciudad Encantada de Bolnuevo » (« La ville enchantée de Bolnuevo »).

La plupart des monuments se trouvent dans le chef-lieu de la municipalité. Parmi eux on peut noter la mairie[21]. du XIXe siècle, le monument historico-artistique national ainsi que l'église de San Andrés la tour de Santa Elena ou les saloirs[22] romains du IVe siècle. Sont également déclarés biens d'intérêt culturel, la tour de Santa Isabel, la tour de los Caballos (tour des chevaux), le château de Los Vélez et El Molinete. Mazarrón et Puerto de Mazarrón ont une importante offre touristique et gastronomique. À Mazarrón se trouvent les bateaux phéniciens les plus antiques du monde (découvertes de 1980 et 1988)[23].

Le plus grand écosystème de la Méditerranée se trouve dans les eaux de Mazarrón avec ses prairies de posidonie « Posidonia oceanica ». Parmi l'importante végétation marine vivent mérous, langoustes, congres, dauphins, baleines, poulpes ou murènes.

Gastronomie

Les produits de la campagne et de la mer sont la base de la gastronomie de Mazarrón, dont il faut retenir le riz au homard ou les plats à base de tomate. Le mérou ou les migas (pain émietté, imbibé de lait et frit) à la mode de Mazarrón, la lecha à la espalda, les poissons salés, les vermicelles au thon ou le atascaburras, sont quelques-uns des péchés gastronomiques de la zone[24].

Transports

La région de Murcia est reliée au reste de l'Europe grâce à deux aéroports internationaux (Alicante et San Javier) ainsi que par l'Autoroute espagnole A-7. Un troisième aéroport est en construction à Corvera[25] près de Murcia et le TGV (AVE[26] en espagnol) est programmé.

Personnalités locales

Liens externes

Notes et références

  1. [1] (es) Mairie de Mazarrón - Municipalité
  2. (es) « Estado actual del mercado inmobiliario. Informe 2012 Mazarrón », sur CARM.es - Portal CARM (consulté le 3 février 2021)
  3. (es) « Estado actual del mercado inmobiliario. Informe 2012 Mazarrón » (consulté le 4 juin 2020), « 4, 5 »
  4. (es) « Pedanías de Mazarrón - Región de Murcia Digital » (consulté le 4 février 2021)
  5. (es) « Montes catalogados de Mazarrón », sur Murcianatural (consulté le 4 février 2021)
  6. (es) « Historia de Mazarrón - Prehistoria - Región de Murcia Digital » (consulté le 13 février 2021)
  7. (es) « El Barco fenicio de 2600 años seguirá bajo las aguas de Murcia I EL MUNDO », (consulté le 4 juin 2020)
  8. (es) « Historia de Cartagena- Cartagena Púnica - Región de Murcia Digital » (consulté le 3 février 2021)
  9. (es) « La Moncloa. Historia de España [España/País, Historia y Cultura/Historia] » (consulté le 3 février 2021)
  10. Instituto de Turismo de la Región de Murcia, « Villa de el Alamillo : Site officiel tourisme Région de Murcie », sur murciaturistica.es (consulté le 14 février 2021)
  11. (es) « Resolución de 5 de abril de 2010 de la Dirección General de Bellas Artes y Bienes Culturales, por la que se incoa expediente de declaración de bien catalogado por su relevancia cultural, a favor del yacimiento arqueológico Villa del Canal en Mazarrón (Murcia). », sur Sede Electrónica del Boletín Oficial de la Región de Murcia (consulté le 14 février 2021)
  12. (es) « Publicación número 1726 del BORM número 35 del 12/02/2014 », sur Sede Electrónica del Boletín Oficial de la Región de Murcia (consulté le 14 février 2021)
  13. (es) « Historia de Mazarrón - Edad Moderna - Región de Murcia Digital » (consulté le 4 juin 2020)
  14. [2] (es) Mairie de Mazarrón - Histoire
  15. [3] (fr) Google Livres - Murcie Castillane
  16. (es) « Clima - Bahía de Mazarrón. Esencia del Mediterráneo. Web oficial de Turismo de Mazarrón » (consulté le 4 février 2021)
  17. (es) « Romería de Bolnuevo - Región de Murcia Digital » (consulté le 4 juin 2020)
  18. (es) « San José », sur M.I. Ayuntamiento de Mazarrón (consulté le 3 février 2021)
  19. (es) « falla│Definición│Diccionario de la lengua española│RAE-ASALE » (consulté le 1er février 2021)
  20. [4] (es) Mairie de Mazarrón - Festivités
  21. [5] (es) Mairie de Mazarrón - Guide culturel et archéologique - Mazarrón
  22. [6] (es) Mairie de Mazarrón - Musée archéologique
  23. [7] (es) Mairie de Mazarrón - Guide culturel et archéologique - Puerto de Mazarrón
  24. (es) « Gastronomía - Bahía de Mazarrón. Esencia del Mediterráneo. Web Oficial de Turismo de Mazarrón » (consulté le 4 février 2021)
  25. [8] (en) Aeroport de Murcia - Corvera
  26. [9] (es) TGV-AVE en Murcie (article de presse)
  27. (es) « Domingo Valdivieso y Henarejos », sur regmurcia.com (consulté le 2 juin 2019)
  28. (es) « José Toral y Velázquez - Región de Murcia Digital », sur regmurcia.com (consulté le 2 juin 2019)
  29. (es) « Francisco Gómes Jordana », sur regmurcia.com (consulté le 1er juin 2019)