Maurizio Sarri

Maurizio Sarri
Image illustrative de l’article Maurizio Sarri
Maurizio Sarri en 2019.
Situation actuelle
Équipe Lazio Rome (entraineur)
Biographie
Nationalité Italien
Naissance (63 ans)
Naples (Italie)
Taille 1,89 m (6 2)
Poste Entraîneur
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1990-1991 Stia
1991-1993 Faellese
1993-1996 Cavriglia
1996-1998 Antella26v 18n 16d
1998-1999 Valdema05v 06n 06d
1999-2000 Tegoleto08v 09n 09d
2000-2003 AC Sansovino62v 33n 25d
2003-2005 AC Sangiovannese13v 11n 12d
2005-2006 Pescara Calcio14v 12n 17d
2006-2007 AC Arezzo06v 08n 08d
2007 US Avellino00v 00n 01d
2007-2008 Hellas Vérone00v 01n 04d
2008-2009 Pérouse Calcio05v 08n 05d
2010 US Grosseto02v 06n 02d
2010-2011 US Alexandrie15v 12n 09d
2011 Sorrente Calcio08v 06n 03d
2012-2015 Empoli FC52v 45n 35d
2015-2018 SSC Naples98v 25n 25d
2018-2019 Chelsea FC40v 11n 12d
2019-2020 Juventus FC34v 8n 9d
2021- Lazio Rome21v 13n 13d
Dernière mise à jour :

Maurizio Sarri, né le à Naples, est un entraîneur de football italien.

Biographie

Fils d'ouvriers toscans, Maurizio Sarri était cadre d'agence bancaire pour la banque Montepaschi, tout en jouant au football en niveau amateur. Il quitte en 2002 le secteur bancaire afin d'embrasser une carrière d'entraîneur de football.

Après avoir successivement entraîné en cinquième, quatrième et troisième division du championnat italien, il devient pour la première fois entraîneur d'un club de Serie B lorsqu'il est nommé entraîneur de Pescara le . Pour cette première expérience en deuxième division, il obtient le maintien à trois matches de la fin du championnat.

Après avoir entraîné divers clubs de Lega Pro et de Serie B durant huit ans, il est nommé le entraîneur de l'Empoli, qui évoluait alors en Serie B. À l'issue de la saison 2013-2014, Empoli termine deuxième du championnat et est promu en Serie A.

Sarri effectue donc ses débuts d'entraîneur en Serie A à 55 ans, lors de la saison 2014-2015, au sein du club toscan.

Après une excellente première saison à l'issue de laquelle Empoli termine en 15e position avec 42 points, il démissionne pour devenir entraîneur du SSC Naples.

Le , Carlo Ancelotti lui succède au poste d'entraîneur du SSC Napoli.

Le , il est nommé pour trois saisons au poste d'entraîneur de Chelsea FC, remplaçant son compatriote Antonio Conte[1].

Le , il est nommé au poste d'entraîneur de la Juventus pour une durée de trois ans[2].

Le 8 août 2020, au lendemain de l'élimination de la Juventus en huitième de finale de la Ligue des champions de l'UEFA face à l'OL, il est démis de ses fonctions.

Palmarès

 

SSC Naples

 

Chelsea FC

Juventus FC

Distinctions individuelles

Méthode

Campé dans un 4-3-3, avec une ligne défensive très haute, Sarri dispose un milieu à trois, une pointe basse derrière deux milieux relayeurs chargés d'animer le front de l'attaque avec un trio créatif. La « méthode Sarri » est caractérisée par un pressing agressif et beaucoup de verticalité ; la qualité de son jeu repose sur un rythme insoutenable, que ce soit avec ou sans ballon, et par la construction d'un jeu court, au sol, dans les petits espaces cherchant la profondeur de la défense adverse, qui n'est pas sans rappeler la tactique adoptée par le FC Barcelone au temps de Pep Guardiola[4],[5],[6],[7],[8].

Références

  1. (en) « Sarri joins Chelsea », sur www.chelseafc.com,
  2. « Maurizio Sarri quitte Chelsea pour devenir entraîneur de la Juventus », sur L'Équipe,
  3. « Sarri wins Panchina d’Oro | Football Italia », sur www.football-italia.net (consulté le )
  4. « Naples : Ce que Maurizio Sarri a emprunté à Pep Guardiola, entraîneur de Manchester City », sur France Football (consulté le )
  5. RMC SPORT, « La méthode Sarri, qu’est-ce que c’est ? », RMC SPORT (consulté le )
  6. « Naples: Maurizio Sarri, la révolution tactique », tf1,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. @FrenchCFC, « Jorginho sera la clé pour l'adaptation de la méthode Sarri - Chelsea FC - FrenchBlues.fr », FrenchBlues.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. « Les 50 meilleurs entraîneurs au monde : No.14, Maurizio Sarri », FourFourTwo,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes