Matériel moteur des chemins de fer luxembourgeois

Le matériel moteur des chemins de fer luxembourgeois, avec le matériel remorqué des chemins de fer luxembourgeois, fait partie du matériel roulant de la Société nationale des chemins de fer luxembourgeois (CFL). L'entreprise étant en activité, cette liste est en constante évolution depuis sa création en 1946. En 2018 le parc comprend des locomotives (diesels, dont certaines de manœuvre, ou électriques), des locotracteurs et des éléments automoteurs électriques. Depuis l'origine de l'entreprise en 1946, la technologie a mis au rebut certaines technologies et leur matériel : les Autorails, les éléments automoteurs diesels et les locomotives à vapeur du type locomotives à tender indépendant ou locomotives-tender. Enfin, la traction Diesel a complètement disparue des trains de voyageurs.

Le matériel moteur est présenté sous forme d'une liste[1].

Matériel en service

Parc électrique

Locomotives

Série[2],[3] Type Nom Constructeur Mise en service Nombre Effectif Vitesse maximum (km/h) Puissance (kW) Type de traction Opérateurs Commentaires Image
Locomotives électriques
3000 Bo Bo Alstom

Tractis

1998 20 19 200 5200 25 kV AC

3 kV CC 1,5 kV CC

CFL

CFL Cargo

Commande commune avec la SNCB CFL 3008, Gare Walferdange.jpg
4000  Bo Bo Bombardier

TRAXX (type 185)

2004 20 20 140 5600 25 kV AC

15 kV AC

CFL

CFL Cargo

À noter que six TRAXX de type 185.2 furent louées aux CFL entre 2003 et 2006. CFL 4019.JPG

CFL Cargo loue aussi une TRAXX BR 185.1[3].

Éléments automoteurs électriques

Série[2] Type Nom Constructeur Mise en service Nombre Effectif Vitesse maximum (km/h) Puissance (kW) Capacité Commentaires Image
2000 Automotrice bicaisse De Dietrich 1990 22 22 160 1200 172 Appartient la la famille des Z2 de la SNCF, dérive étroitement des Z 11500. CFL 2008.JPG
2200 Automotrice 2 niveaux

Tricaisse

Alstom

Coradia Duplex

2004 23 22 160 2340 339 Commande commune avec la SNCF CFL 2209 p2.JPG
2300 Automotrice 2 niveaux

Tricaisse

Stadler

KISS

2013 8 8 160 3000 284 Stadler KISS of CFL in Trier in July 2014.jpg

Parc thermique

Locomotives

Série[2],[3] Type Nom Constructeur Mise en service Nombre Effectif Vitesse maximum (km/h) Puissance (kW) Type de traction Opérateurs Commentaires Image
300 B B MaK 1973 19 18 60 850 Diesel hydraulique CFL Cargo 2007 ex ARBED MaK G850BB (800160 A).jpg
1800  Co Co La Brugeoise et Nivelles 1963 20 5 120 1435 Diesel électrique CFL Cargo CFL 1818 p02.JPG

Locomotives de manœuvre

La G1000 BB n°1102.

Les CFL ne possèdent plus aucune locomotives de ce type, mais louent pour CFL Cargo les locomotives suivantes[2] :

  • Six Mak G1000 BB de 2004 (série 1100) ;
  • Deux Alstom BR203 (série 1150) ;
  • Cinq Mak G1206 de 2004 (série 1500) ;
  • Huit Mak G1206 de 2004 (série 1580).

Locotracteurs

Série[2],[3] Type Nom Constructeur Mise en service Nombre Effectif Motorisation Commentaires Image
CFL 100 B Mak-Vossloh G320B 1969 ? 4 Diesel hydraulique 2007 ex-ARBED
CFL 110 ? Cockerill ? 1 1 Diesel hydraulique 2007 ex-ARBED
CFL 1000 B Arnold Jung Lokomotivfabrik 1972 4 4 Diesel hydraulique CFL 1004.JPG
CFL 1020 B Deutz 1952 4 3 Diesel hydraulique Deutz KK130B (CFL 102x).jpg
CFL 1030  B Jenbacher Werke 1988 3 3 Diesel hydraulique Lokomotiv 1033.jpg

En 2018, les CFL louent la série de locomotive suivante[2] :

  • Série 500 (Cockerill) de 1996, six exemplaires.

Entretien des infrastructures

Parmi le matériel moteur en service des CFL, il y a aussi le matériel spécialisé dans l'entretien[4] :

Série[2] Type Nom Constructeur Mise en service Nombre Effectif Motorisation Commentaires Image
CFL 700 DMU-1 Robel Bahnbaumaschinen 2010 14 14 Diesel
CFL 720 DMU-1 Robel Bahnbaumaschinen 2010 8 8 Diesel
CFL 1050 DMU-1 Donelli 1980 4 3 Diesel hydraulique Draisine à grue hydraulique CFL 1052 p1.JPG
CFL 1060 DMU-1 Donelli 1985 2 2 Diesel hydraulique Draisine à grue.
CFL 1070 DMU-1 Donelli 1988 1 1 Diesel hydraulique Draisine à grue.

Matériel hors service

Parc électrique

Locomotives

Série[2] Type Nom Constructeur Mise en service Nombre Effectif Vitesse maximum (km/h) Puissance (kW) Type de traction Opérateurs Commentaires Image
3600  Bo Bo MTE 1958 20 0 120 2650 25 kV AC CFL Série radiée depuis 2005 CFL 3602.jpg

Éléments automoteurs électriques

Série[2] Type Nom Constructeur Mise en service Nombre Effectif Vitesse maximum (km/h) Puissance (kW) Capacité Commentaires Image
250 Automotrice bicaisse Carel-Fouché 1975 6 0 120 630 172 Rame 253 portée à 3 caisses

Série radiée depuis 2005

19880730a Esch-sur-Alzette.jpg
260 Automotrice tricaisse Carel-Fouché 1971 2 0 120 615 273 Z 6168 et 6169 ex-SNCF

Série radiée depuis 2005

300 Automotrice tricaisse Brugeoise et Nivelles 1980 2 0 160 1400 254 AM80 nos 325 et 326 achetées à la SNCB. Revendues à leur ancien propriétaire en 2008. AM 80 Gare Landen.jpg

Parc thermique

Locomotives

Série[2] Type Nom Constructeur Mise en service Nombre Effectif Vitesse maximum (km/h) Puissance (kW) Type de traction Opérateurs Commentaires Image
1600  Co Co Anglo-Franco-Belge 1955 4 0 120 1450 Diesel électrique CFL Série radiée depuis 1994 NOHAB CFL 1604 IR Goebelsmühle 2010-09-19.jpg

Les CFL ont aussi loué par le passé[2] :

  • Six Siemens ME26.

Locomotives de manœuvre

Série[2] Type Nom Constructeur Mise en service Nombre Effectif Vitesse maximum (km/h) Puissance (kW) Type de traction Opérateurs Commentaires Image
800 Bo Bo Anglo Franco Belge

licence EMD

1954 6 0 80 875 Diesel hydraulique CFL

CFL Cargo

Série radiée depuis 2014. CFL 804 Gare Luxembourg 02.jpg
850 Bo Bo Brissonneau et Lotz 1956 8 0 80 600 Diesel hydraulique CFL

CFL Cargo

Série radiée depuis 2007. Dérivée des BB 63000 de la SNCF. CFL 856 Gare Luxembourg 02.jpg
900 Bo Bo Brissonneau et Lotz 1956 13 0 80 660 Diesel hydraulique CFL

CFL Cargo

Série radiée depuis 2007. Dérivée des BB 63000 de la SNCF. Luxemburg rangeerloc juni 1981.jpg

Les CFL ont aussi loué par le passé[2] :

  • Deux Vossloh - Mak G322 ;
  • Deux Vossloh - Mak G400B ;
  • Une Mak G1700 BB.

Locotracteurs

Série[2] Type Nom Constructeur Mise en service Nombre Effectif Motorisation Commentaires Image
CFL 600 B Klöckner-Humboldt-Deutz 1954 2 0 Diesel hydraulique Radiées en 1976-1978.
CFL 1010 B Arnold Jung 1964 1 0 Diesel hydraulique Radiée
CFL 2000 B Deutz 1957 1 0 Diesel hydraulique Radié en ?

Éléments automoteurs Diesel

Série[2] Type Nom Constructeur Mise en service Nombre Effectif Vitesse maximum (km/h) Puissance (kW) Capacité Commentaires Image
200  Automoteur bicaisse Westwaggon 1956 8 0 105 300 206 Série radiée depuis 1994 CFL Z208 Westwaggon Autorail 01.jpg
628 Automoteur bicaisse Düwag 1994 2 0 120 485 136 Matériel acquis auprès de la DB

Série radiée.

Baureihe 628 in lorsch 100 1938.jpg

Autorails à voie normale

Série[2] Type Nom Constructeur Mise en service Nombre Effectif Vitesse maximum (km/h) Puissance (kW) Capacité Commentaires Image
100 Autorail monocaisse De Dietrich 1949 10 0 120 230 75 Commande commune avec les X 3700 de la SNCF

Série radiée depuis 1978

CFL Z105 Gare Luxembourg 01.jpg
120[5] Autorail monocaisse Ateliers de Pétange 1934 1 0 80 Autorail prototype construit par le PH, renommé par les CFL 1001 puis Z121. Surnommé den Atterter Benni.

Converti par les CFL après 1952 en véhicule remorqué pour les trains de pose de caténaires. Démoli et 1972.

150 Autorail monocaisse Uerdingen 1951 10 0 105 80 47 Série radiée depuis 1970 AMTF Z151.jpg
2100 Autorail monocaisse Alstom 2000 6 0 140 514 61 Commande commune avec la SNCF

Série revendue à la SNCF depuis 2005 (transfert à la région Lorraine).

CFL 2106.jpg

Autorails à voie métrique

Cette section regroupe l'ensemble des autorails à voie métrique ayant été unifié par les chemins de fer à voie étroite ; y sont précisé les numéros des compagnies d'avant 1934, des CVE ainsi que les numéros DR et CFL pour les matériels utilisés après la Seconde Guerre mondiale, pour ceux qui n'ont pas étés détruits ou spoliés par l'occupant et qui ont fini leur vie dans d'autres pays[6].

Constructeur Numéros Type et numéros CVE Numéros DR Numéros CFL Nombre Mise en service Réforme Type Commentaires
Nivelles N.C. (CC) Type A (1-2) VT 136 750-VT 136 751 Z1-Z2 2 1925 1953 1A'A1'
La Dyle N.C. (CV) Type B (3-4) VT 136 752-VT 136 753 Z3-Z4 2 1912 1956 B'2'
Famillereux Type C (5-7) VT 136 754-VT 136 756 Z5 3 1936 1943, 1956 B'B' Seule la n°7 survit à la seconde Guerre mondiale.
Famillereux Type D (8-9) VT 136 757-VT 136 758 Z6 2 1936-1938 1944, 1956 B'B' Remorques transformées en autorails. Seule la n°8 survit à la seconde Guerre mondiale.

Locomotives à vapeur

Le parc des locomotives à vapeur luxembourgeoises a une histoire complexe liée aux différentes compagnies qui se sont succédé et à l'impact de la seconde Guerre mondiale.

Locomotives Guillaume-Luxembourg

Les lignes de la Société royale grand-ducale des chemins de fer Guillaume-Luxembourg ont été exploitées successivement par les compagnies suivantes : Compagnie des chemins de fer de l'Est, Direction générale impériale des chemins de fer d'Alsace-Lorraine, Administration des chemins de fer d'Alsace-Lorraine et Société nationale des chemins de fer français.

Ces compagnies n'ont jamais disposé de matériels propres au réseau luxembourgeois, un aperçu des matériels utilisés sont consultables sur les articles et catégories suivantes :

Locomotives Prince-Henri

Le tableau ci dessus reprend l'ensemble du matériel moteur Prince-Henri, y compris celui à voie étroite ; y sont précisé les numéros DR et CFL pour les matériels utilisés après la Seconde Guerre mondiale, pour ceux qui n'ont pas étés détruits ou spoliés par l'occupant et qui ont fini leur vie dans d'autres pays[7],[8],[9].

Série PH (CFL) Numéros Numéros DR Numéros CFL Nombre Mise en service Réforme Type Commentaires
A 1–9 9 1871 à 1873 1907 à 1939 C n2t Tubize Type 10
B 21–24 4 1875 1908 à 1924 C n2t Tubize Type 14
C 51–65, 67–68 17 1874 à 1900 1907 à 1934 C n2 Tubize Type 2
66 1 ? 1908 1B ou B1 n2 Achetée d'occasion en 1899, ancien propriétaire inconnu.
D 91–98 8 1870 à 1894 1906 à 1924 B1 n2t Tubize Type 6
99 1 1887 C n2t Achetée d'occasion en 1900, ancien propriétaire inconnu.
E (série 20) 31–37 71 601–607 2001–2007 7 1900 à 1906 1950 à 1958 1'B1' n2t type Prusien T51 ; ré-équipées à partir de 1922-1928 avec une chaudière avec surchauffe.
F 151–152 2 1902 1940 à 1941 C n2t Type prussien T3. La 152 est réapparue en 1945 sur le réseau de la DR en RDA.
G (série 40) 101–103 92 2701–2703 4001–4003 3 1904 1954 à 1957 D n2t Type industriel La Meuse ; ré-équipées en 1922 avec une chaudière avec surchauffe.
G' (série 42) 104–106 92 2711–2713 4201–4203 3 1906 1953 à 1954 D n2t Ré-équipées à partir de 1925-1926 avec une chaudière avec surchauffe.
H (série 33) 201–205 75 641–645 3302, 3303 5 1908 1940-1945 et 1954 1'C1' n2t Ré-équipées à partir de 1922-1932 avec une chaudière avec surchauffe. Locomotives 201, 204 et 205 détruites durant la seconde Guerre mondiale.
H' (série 34) 206–215 75 651–660 3401…3410 10 1913 1940-1945 et 1955 à 1959 1'C1' h2t Locomotive 207 détruite durant la seconde Guerre mondiale.
I (série 51) 401–405 57 901–905 5101–5105 5 1913 1954 à 1959 E h2
K (série 52) 451–461 57 2773–2783 5201…5211 11 1913 à 1921 1955 à 1966 E h2 ex type prussien G10 ; rachetées d'occasion au réseau belge en 1923, matériel acquis en Belgique dans le cadre l'armistice de 1918. La 458 n'a jamais été retrouvée après la seconde Guerre mondiale.
L (série 35) 251–263 75 1121–1133 3501…3513 13 1914 à 1918 1940 à 1963 1'C1' h2t ex Badoises VIc ; rachetées d'occasion au réseau belge en 1923, matériel acquis en Belgique dans le cadre l'armistice de 1918. Les locomotives 256 et 259 ont fini après la seconde Guerre mondiale respectivement à l'ÖBB en Autriche et à la DR de la RDA.
M 301–302 2 1897 1937-1941 B n2t Matériel à voie de 700 mm pour la ligne de Thillenberg à Differdange. Les 301, 302 et 304 pouvaient être converties en voie métrique et pouvaient ainsi dépanner sur la ligne de Grundhof à Beaufort. Les 301 et 302 furent loués à l'usine de Differdange en 1933 quand la ligne de Thillenberg lui fut cédée. Les 303 et 304 furent revendues en Belgique.
303–304 2 1907 et 1904 B n2t
N (série 361-362) 311–312 99 291–293 361–362 2 1904 1953-1954 C n2t Matériel à voie métrique pour la ligne de Grundhof à Beaufort.
O (série 54) 501–504 58 2145–2148 5401–5404 4 1918 1955 à 1959 1'E h3 ex type prussien G12 ; rachetées d'occasion au réseau belge en 1927, matériel acquis en Belgique dans le cadre l'armistice de 1918.
O' (série 53) 505–507 58 601–603 5301, 5303 3 1917 1940 à 1957 1'E h3 ex type prussien G12 (Type CFOA) ; rachetées d'occasion au réseau belge en 1927, matériel acquis en Belgique dans le cadre l'armistice de 1918. La locomotive 506 a fini après la seconde Guerre mondiale à la DB en RFA.

Autres locomotives à voie normale

Liste exhaustive des autres séries de locomotives à vapeur luxembourgeoises, toutes à voie normale, issues pour la plupart du réseau Alsace-Lorraine puis de matériels SNCF loués ou cédés aux CFL. La numérotation CFL mélangeait ces séries avec celles issues du réseau PH.

  • CFL série 30 ;
  • CFL série 31 : T12 AL et ex-Prusse (ex-SNCF) ;
  • CFL série 32 ;
  • CFL série 36 ;
  • CFL série 37 : S12 AL 1301 à 1308 (loués à la SNCF) ;
  • CFL série 38 ;
  • CFL série 39 ;
  • CFL série 41 : T13 AL et ex-Prusse ;
  • CFL série 43 : T14 AL et ex-Prusse ;
  • CFL série 45 : DR 55 ;
  • CFL série 46 : G8.1 AL et ex-Prusse (ex-SNCF) ;
  • CFL série 47 : Locomotives Libération ;
  • CFL série 55 : Construites pour les CFL ? ;
  • CFL série 56 : Construites pour les CFL.

Locomotives des chemins de fer à voie étroite

Cette section regroupe l'ensemble du matériel vapeur à voie métrique ayant été unifié par les chemins de fer à voie étroite ; y sont précisé les numéros des compagnies d'avant 1934, des CVE ainsi que les numéros DR et CFL pour les matériels utilisés après la Seconde Guerre mondiale, pour ceux qui n'ont pas étés détruits ou spoliés par l'occupant et qui ont fini leur vie dans d'autres pays[6].

La liste est découpée en trois tableaux correspondant à chaque ancienne compagnie d'avant 1934.

Société des chemins de fer secondaires luxembourgeois (CSL)
Constructeur Numéros CSL Type et numéros CVE Numéros DR Numéros CFL Nombre Mise en service Réforme Type Commentaires
SLM 1-4 4 1881 1909, 1911, 1926 020T
SLM 5-10 Type F (5-10) VT 99 231 (5) 5 1900, 1905 1934-1939, 1943 030T La n°5 sera la seule réformée durant la guerre ; n°os 9 et 10 ex-Tramway de Berne de 1894.
SLM 11-12 2 1881 1934-1939 020T
SLM 13-14 Type D (13-14) VT 99 244-99 245 341-342 2 1906, 1917 1954-1956 030T Ex-Montreux-Oberland bernois (Suisse) de 1903.
Haine-Saint-Pierre 15-16 Type E (15-16) VT 99 246-99 247 371-372 2 1927, 1930 1954-1956 030T N°15 : Chaudière à surchauffe, cas unique sur le réseau à voie étroite luxembourgeois.
Société anonyme des chemins de fer cantonaux luxembourgeois (CC)
Constructeur Numéros CC Type et numéros CVE Numéros DR Numéros CFL Nombre Mise en service Réforme Type Commentaires
Saint-Léonard 1-7 Type G (1-5)
Type H (6-7)
VT 99 236-VT 99 240
VT 99 241-VT 99 242
311-315
321-322
7 1888-1889 1950-1954 030T
La Meuse 11 Type J (11) VT 99 233 301 1 1919 ou 1920 1953 030T
Chemins de fer vicinaux (CV)
Constructeur Type et Numéros CV Type et numéros CVE Numéros DR Numéros CFL Nombre Mise en service Réforme Type Commentaires
Tubize Type A (1-3) Type C (1-3) VT 99 233-VT 99 235 301-303 3 1899-1901 1952 030T
Mallet Type B (1-4) Type A (01-04) VT 99 281-VT 99 284 401-404 4 1903 1954-1956 02+02T Mallet Chaudières remplacées en 1933.
SLM Type S (3, 5-6) Type B (S3, S5-S6) VT 99 271-VT 99 273 351-353 4 1907-1908 1953-1954 130 T Ex-Chemins de fer rhétiques (Suisse) de 1899.

Notes et références

  1. http://www.railfaneurope.net/list/luxemburg.html Matériels moteurs des CFL
  2. a b c d e f g h i j k l m n o et p « Le matériel roulant moteur des CFL (1946 - aujourd'hui) », sur http://rail.lu (consulté le 15 octobre 2018)
  3. a b c et d « CFL Cargo », sur http://rail.lu (consulté le 15 octobre 2018)
  4. « Véhicules de service », sur http://www.cfl.lu (consulté le 9 octobre 2018)
  5. « PH 01 - CFL 1001 - CFL Z121 », sur http://rail.lu (consulté le 14 octobre 2018)
  6. a et b « Le matériel moteur des chemins de fer à voie étroite », sur http://rail.lu (consulté le 14 octobre 2018)
  7. « PH - Le matériel roulant moteur », sur http://rail.lu (consulté le 6 octobre 2018)
  8. « PH - série M », sur http://rail.lu (consulté le 6 octobre 2018)
  9. « PH - série N - CFL série 360 », sur http://rail.lu (consulté le 6 octobre 2018)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes