Martin Jørgensen

Martin Jørgensen

Martin Jørgensen
Image illustrative de l’article Martin Jørgensen
Biographie
Nom Lars Martin Jørgensen
Nationalité Danois
Naissance (46 ans)
Aarhus (Danemark)
Taille 1,79 m (5 10)
Poste Milieu offensif
Parcours junior
Années Club
0000-1988 IF Midtdjurs
1989-1993 AGF Århus
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1993-1997 AGF Århus 082 (13)
1997-2004 Udinese Calcio 204 (31)
2004-2010 ACF Fiorentina 181 (17)
2010-2014 AGF Århus 091 0(9)
Total 558 0(70)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1991 Danemark -16 ans 002 0(0)[1]
1991-1992 Danemark -17 ans 011 0(1)
1992-1994 Danemark -19 ans 010 0(3)
1994-1997 Danemark espoirs 031 0(9)
1998-2011 Danemark 102 (12)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Lars Martin Jørgensen, né le à Aarhus au Danemark est un footballeur international danois qui jouait au poste de milieu de terrain offensif. Il évolue pendant près de treize ans dans le championnat d'Italie.

Biographie

En club

Né à Aarhus au Danemark, Martin Jørgensen est formé par le club de sa ville natale, l'AGF Århus.

Il se classe troisième du championnat d'Italie lors de la saison 1997-1998 avec l'Udinese Calcio[2].

Lors de l'été 2004, il s'engage en faveur de l'AC Fiorentina[3].

Il dispute au cours de sa carrière 159 matchs en première division danoise, inscrivant 19 buts, et 336 matchs en première division italienne, marquant 44 buts. Il participe également aux compétitions européennes, disputant sept matchs en Ligue des champions (un but), 30 matchs en Coupe de l'UEFA (deux buts), et deux en Coupe des coupes[4].

Il atteint avec la Fiorentina les demi-finales de la Coupe de l'UEFA en 2008, en étant éliminé par le club écossais des Rangers. Lors de cette compétition, il se met en évidence à l'occasion de la phase de groupe en marquant un doublé contre le club suédois de l'IF Elfsborg[5].

Il inscrit son seul et unique but en Ligue des champions le 9 décembre 2009, sur la pelouse de Liverpool, permettant à la Fiorentina d'enregistrer une victoire de prestige à l'extérieur (1-2)[6].

En équipe nationale

Il reçoit sa première sélection en équipe du Danemark le 22 avril 1998, en amical contre la Norvège, où il joue huit minutes (défaite 0-2)[7].

Il est ensuite retenu par le sélectionneur Bo Johansson afin de participer à la Coupe du monde 1998 organisée en France. Lors de ce mondial, il joue cinq matchs. Il se met en évidence en délivrant une passe décisive contre la France en phase de poule, puis une autre contre le Nigeria en huitième. Il s’illustre également avec un but lors du quart de finale perdu face au Brésil, ce qui constitue son premier but avec le Danemark[7].

Le 8 septembre 1999, il marque son deuxième but, face à l'Italie (victoire 2-3). Le 13 novembre de la même année, il récidive avec un nouveau but face à Israël (large victoire 0-5). Ces deux rencontres rentrent dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2000. Il participe ensuite à la phase finale de l'Euro 2000 organisé en Belgique et aux Pays-Bas. Lors de cette compétition, il ne joue qu'une seule rencontre, face à l'équipe de France. Avec un bilan catastrophique de trois défaites en trois matchs, huit buts encaissés et zéro but marqué, le Danemark est éliminé dès le premier tour[7].

Le 10 novembre 2001, il inscrit son quatrième but, en amical face aux Pays-Bas (score : 1-1). Il est ensuite retenu par le sélectionneur Morten Olen afin de participer à la Coupe du monde 2002 qui se déroule en Corée du Sud. Lors de ce mondial, il joue trois matchs de phase de poule, et délivre une passe décisive contre l'Uruguay. Le Danemark s'incline en huitième de finale face à l'Angleterre, avec Jørgensen sur le banc des remplaçants[7].

Le 11 octobre 2003, il marque son cinquième but, en amical contre la Bosnie-Herzégovine (score : 1-1). Par la suite, le 16 décembre de la même année, il se met en évidence en étant l'auteur d'un doublé en amical face à l'Angleterre. Il délivre également une passe décisive lors de cette rencontre, permettant à son équipe de s'imposer 2-3. Le 18 février 2004, il marque son huitième but, en amical contre la Turquie (victoire 0-1)[7].

Un an plus tard, il participe au championnat d'Europe 2004 organisé au Portugal. Lors de ce tournoi, il joue quatre matchs. Il délivre une passe décisive en phase de groupe contre la Bulgarie. Le Danemark s'incline en quart de finale face à la Tchéquie[7].

Martin Jørgensen inscrit ensuite trois buts lors des éliminatoires du mondial 2006, contre l'Ukraine, puis lors d'une double confrontation face à l'Albanie. Le 1er septembre 2006, il marque son douzième et dernier but, face au Portugal, avec à la clé une victoire 4-2[7].

Le 29 mai 2008, il officie pour la première fois comme capitaine de la sélection, lors d'une rencontre amicale face aux Pays-Bas (score : 1-1). A trois reprises, il officie comme capitaine du Danemark[7].

Deux ans après, il est retenu par le sélectionneur afin de participer à la Coupe du monde 2010 organisée en Afrique du Sud. Il s'agit de sa troisième et dernière Coupe du monde. Avec un bilan d'une victoire et deux défaites, le Danemark est éliminé dès le premier tour[7].

Le 15 novembre 2011, il joue son dernier match, en amical contre la Finlande. Le Danemark s'impose 2-1[7].

Palmarès

AGF Århus

Statistiques

Buts en sélection

Références

  1. (da) « Fiche de Martin Jørgensen », sur DBU.dk
  2. (en) Fiche de Martin Jørgensen sur national-football-teams.com
  3. « Jörgensen à la Fiorentina », sur www.footmercato.net,
  4. Fiche de Martin Jørgensen sur mondefootball.fr
  5. Martin Jørgensen » Europa League 2007/2008, sur mondefootball.fr
  6. Martin Jørgensen » Champions League 2009/2010, sur mondefootball.fr
  7. a b c d e f g h i et j Statistiques en équipe nationale sur transfermarkt.fr

Liens externes