Marie Théodore Urbain Garbé

Marie Theodore Urbain Garbé
Image illustrative de l'article Marie Théodore Urbain Garbé

Naissance
Hesdin (Pas-de-Calais)
Décès (à 62 ans)
Hesdin (Pas-de-Calais)
Origine Drapeau de la France France
Arme génie
Grade lieutenant général
Distinctions vicomte
baron de l’Empire
Grand officier de la Légion d'honneur
chevalier de Saint-Louis
Hommages nom gravé sous l'Arc de triomphe de l'Étoile, 22e colonne.
Autres fonctions député du Pas-de-Calais

Marie Theodore Urbain Garbé, né le à Hesdin (Pas-de-Calais), mort le à Hesdin (Pas-de-Calais), est un général et homme politique français de la Révolution et de l’Empire.

Marie Théodore Urbain Garbé

Sommaire

États de service

Il est nommé colonel le 27 décembre 1805. Il est promu général de brigade du génie le 24 novembre 1809. Il est créé baron de l’Empire le 5 août 1812. Il est promu commandeur de la Légion d'honneur le 29 juillet 1814. Chef du Génie du 1er Corps du général Jean-Baptiste Drouet d'Erlon de l'Armée du Nord en 1815.

Après Waterloo, il siège au comité du génie et travaille à la défense des frontières. Il est fait chevalier de Saint-Louis. Le roi Louis XVIII lui accorde le titre de vicomte le 17 août 1822, et l'élève à la dignité de Grand officier de la Légion d'honneur le 2 octobre 1823. Il est nommé lieutenant général du génie le 3 octobre 1823.

Le 3 juillet 1830, il est élu député par le collège de département du Pas-de-Calais, et il est réélu le 5 juillet 1831 par le collège électoral du Pas-de-Calais de Montreuil-sur-Mer, cinq jours avant sa mort.

Son nom est gravé sous l'Arc de triomphe de l'Étoile, 22e colonne.

Annexes

Bibliographie

Lien externe