Marie-Antoinette Katoto

Marie-Antoinette Katoto

Marie-Antoinette Katoto
Image illustrative de l’article Marie-Antoinette Katoto
Katoto avec le PSG en septembre 2018.
Situation actuelle
Équipe Paris Saint-Germain
Numéro 9
Biographie
Nationalité Française
Naissance (23 ans)
Colombes (Hauts-de-Seine)
Taille 1,76 m (5 9)
Poste Attaquante
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2005-2011 Colombes FFC
2011-2016 Paris Saint-Germain
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2015- Paris Saint-Germain149 (133)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2014 France -16 ans003 0(5)
2015 France -17 ans009 0(4)
2016 France -19 ans008 0(8)
2016-2018 France -20 ans012 0(4)
2019 France -23 ans003 0(1)
2018- France034 (27)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 5 mars 2022

Marie-Antoinette Katoto, née le à Colombes, est une footballeuse internationale française, évoluant au poste d'attaquante au Paris Saint-Germain.

Meilleure buteuse du club parisien, elle est également meilleure buteuse du championnat de France en 2019, 2020 et 2022.

Biographie

Carrière en club

Marie-Antoinette Katoto est issue d'une famille d'origine Rd-Congolaise et commence la pratique du football en 2005 au Colombes Féminin Football Club, club de sa ville natale. Elle évolue alors d'abord en défense, avant d'être attirée irrémédiablement par le but. À 12 ans, elle est repérée par le Paris Saint-Germain et intègre ainsi son centre de formation par la suite. En 2016, elle remporte le championnat de France U19, le premier titre pour le PSG.

Katoto lors de son premier match pro, contre Wolfsburg en avril 2015.

Elle dispute le 26 avril 2015 son premier match professionnel à seulement 16 ans en entrant en jeu à la 86e minute lors de la demi-finale retour de Ligue des champions contre Wolfsburg[1]. Elle est ensuite titularisée par Farid Benstiti lors des deux derniers matchs de D1 de la saison[2]. En octobre 2016, face à Montpellier, elle se déchire les ischio-jambiers de la cuisse gauche en inscrivant le but de la victoire, et rate le Mondial U20 en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Quatre mois plus tard, elle se blesse de nouveau dans un match contre Juvisy et rate les deux finales du Paris Saint Germain face l'Olympique lyonnais, défaites aux tirs au but pour les Parisiennes en Coupe de France (1-1) et en Ligue des champions (0-0)[3].

À partir de la saison 2017-2018, elle s'impose véritablement dans le onze parisien, devenant une titulaire indiscutable[2]. Le au Stade de la Meinau à Strasbourg, sur un coup du sombrero sur Lucy Bronze et une reprise du gauche, elle marque l'unique but de la finale de la coupe de France contre Lyon, et offre le titre à son club[3]. Lors de la saison 2018-2019, elle est déléguée club de l'UNFP au sein du PSG[4]. Le 19 mai 2019, elle remporte pour la seconde fois le titre de meilleur espoir féminin de la saison lors de la cérémonie des trophées UNFP[5]. Avec 22 buts, elle termine également meilleure buteuse de D1.

En juillet 2020, elle est élue meilleure N°9 de la décennie formée au PSG[6]. Elle reçoit en novembre 2020 une médaille de la part du directeur sportif Leonardo pour avoir dépassé les 100 matchs avec le PSG[7]. Quelques jours plus tard, le 20 novembre, elle inscrit le seul but du match au sommet PSG-OL au Parc des Princes, permettant à Paris de remporter une victoire historique face à Lyon, la première en championnat depuis 2016[8]. Le , à l'occasion du derby parisien face au Paris FC, elle marque son 100e but toutes compétitions confondues avec le Paris Saint-Germain. La semaine suivante, contre Le Havre, elle inscrit un quadruplé et se voit remettre un trophée pour ses 100 buts par le président Nasser al-Khelaïfi[9]. Au terme d'une saison historique pour le club parisien, elle devient championne de France[10].

Le 23 mai 2022, elle est nommée dans l'équipe type de D1 Arkema pour la saison 2021-2022 et remporte pour la première fois le trophée UNFP de meilleure joueuse de D1 pour cette saison.[11]

En avril 2022, son année de fin de contrat avec le PSG, elle exprime à la presse ses désaccords avec les dirigeants sur la situation de son avenir au sein du club parisien et évoque la possibilité de quitter le giron parisien à la fin de la saison[12]. Au termes de longues tractations, la décision sera communiqué par la joueuse le 1er juillet 2022 sur la prolongation de son contrat dans le club de la capitale jusqu'en 2025[13].

Carrière internationale

Marie-Antoinette Katoto passe par toutes les équipes de France jeunes et remporte avec les U19 le championnat d'Europe 2016 en Slovaquie. Elle termine meilleure buteuse de la compétition avec six réalisations[14]. Devenue capitaine des U20, elle réalise une Coupe du monde U20 2018 en demi-teinte, ratant notamment le penalty pouvant permettre à la France d'égaliser contre l'Espagne en demi-finale[15].

Le , elle est appelée pour la première fois en équipe de France A par Corinne Diacre[16]. Le , elle fait ses débuts internationaux en amical face au Brésil, avec une victoire 3-1. En mai 2019, elle n'est pas retenue par la sélectionneuse Corinne Diacre pour la Coupe du monde 2019 en France, une déception pour elle[17].

En 2022, elle fait partie des 23 sélectionnées pour disputer le championnat d'Europe en Angleterre.

Controverse

En février 2022, elle apporte avec Kadidiatou Diani son soutien à Aminata Diallo en célébrant un but, cette dernière étant soupçonnée d'avoir commandité l'agression physique de sa coéquipière Kheira Hamraoui sur fond de rivalité sportive au Paris Saint-Germain[18]. Dans le cadre de cette affaire, on apprend que l’agent de Marie-Antoinette Katoto, un certain Cesar M., a conditionné la signature de Marie-Antoinette Katoto à celle d'Aminata Diallo et, selon Le Parisien, au départ de Kheira Hamraoui[19],[20],[21]

Palmarès

En club

Paris Saint-Germain
PSG -19 ans

En sélection

France -19 ans
France

Distinctions individuelles

Statistiques

En club

Statistiques de Marie-Antoinette Katoto au 22 mai 2022[2]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. M. B. P.d.
2014-2015 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Division 1 2 1 2 0 0 - - - - C1 1 0 0 3 1 2
2015-2016 Division 1 7 3 1 1 0 - - - - C1 2 0 0 10 3 1
2016-2017 Division 1 7 6 2 1 1 - - - - C1 2 0 1 10 7 3
2017-2018 Division 1 21 21 3 6 5 - - - - - - - - 27 26 3
2018-2019 Division 1 20 22 4 3 3 - - - - C1 6 5 0 29 30 4
2019-2020 Division 1 16 16 6 4 3 1 1 0 0 C1 4 5 1 25 24 8
2020-2021 Division 1 19 21 8 1 0 0 - - - C1 6 4 3 26 25 11
2021-2022 Division 1 20 18 0 5 7 0 - - - C1 7 7 0 32 32 0
Total sur la carrière 112 108 26 21 19 1 1 0 0 - 28 21 5 162 148 32

En sélection nationale

Statistiques de Marie-Antoinette Katoto au [25]
Saison Sélection Campagne Phases finales Éliminatoires Matchs amicaux Total
M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2018-2019 France Coupe du monde 2019 - - 4 1 0 4 1 0
2019-2020 Euro 2022 - 2 2 1 3 0 0 5 2 1
2020-2021 - 6 6 1 2 1 0 8 7 1
2021-2022 2 1 1 - 5 5 2 7 6 3
Total sur la carrière 2 1 1 8 8 2 14 7 2 24 16 5

Notes et références

  1. « Katoto, jamais trop tôt », sur SoFoot.com, (consulté le )
  2. a b et c « Fiche de Marie-Antoinette Katoto », sur footoféminin.fr
  3. a et b « Marie-Antoinette Katoto - La jeune parisienne, devenue le rêve de milliers de gamines ! », sur Les Féminines, (consulté le )
  4. « Vos délégués clubs 2018-2019 », Profession footballeur, le magazine de l'UNFP, no 19,‎ , p. 35 (lire en ligne [PDF])
  5. Franck Gineste, « Trophées UNFP : Katoto encore sacrée meilleur espoir féminin de la saison », sur Le Parisien.fr, (consulté le )
  6. « [News-Formation] Marie-Antoinette Katoto élue meilleure N°9 de la décennie formée au PSG », sur Les Titis du PSG, (consulté le )
  7. « Trois joueuses du PSG reçoivent une médaille pour avoir joué 100 matchs avec le club », sur CulturePSG, (consulté le )
  8. « Féminines : Marie-Antoinette Katoto, héroïne d'un PSG qui fait tomber l'OL ! », sur France Football, (consulté le )
  9. Franck Gineste, « PSG : «Je m'inspire de Mbappé», confie Katoto après son 100e but », sur Le Parisien.fr, (consulté le )
  10. Sébastien Nieto, « D1 féminine : d’Endler à Katoto, les grandes actrices du premier titre de l'histoire du PSG », sur Le Parisien.fr, (consulté le )
  11. « Les lauréates des trophées 2021-2022 », sur www.fff.fr (consulté le )
  12. « Marie-Antoinette Katoto en « total désaccord » avec le PSG sur son avenir », sur L'Équipe (consulté le )
  13. « Marie-Antoinette Katoto prolonge officiellement jusqu'en 2025 avec le PSG », sur L'Équipe (consulté le )
  14. « Euro U19 : les Bleuettes championnes d'Europe en battant l'Espagne », sur lequipe.fr
  15. « Mondial U20 Dames: l'Espagne brise le rêve des Bleuettes et jouera le Japon en finale », sur ladepeche.fr, (consulté le )
  16. Diacre (Bleues) : «Pour Katoto, c'est le bon moment»
  17. Franck Gineste, « Mondial féminin : «La déception est là, mais il ne faut pas que je m'arrête sur ça», admet Katoto », sur Le Parisien.fr, (consulté le )
  18. France-Pays-Bas: les Bleues s'imposent et remportent le tournoi de France, Valentin Naturel, rmcsport.bfmtv.com, le 22 février 2022.
  19. « Affaire Hamraoui : les révélations dingues sur Diallo et son conseiller, la mère de Mbappé impliquée malgré elle », sur Onze Mondial, (consulté le )
  20. « « Sale pute », Diacre violemment prise à partie par Diallo », sur Sports.fr, (consulté le )
  21. « Aminata Diallo et son ex-conseiller également visés par une enquête pour escroquerie en bande organisée », sur SOFOOT.com (consulté le )
  22. « Marie-Antoinette Katoto élue meilleure joueuse de D1 Arkema aux trophées UNFP », sur lequipe.fr, (consulté le )
  23. Lucas Billiau, « Trophées UNFP : retrouvez les lauréats 2020-2021 ! », sur befoot.net, (consulté le )
  24. « L'équipe type de la saison de D1 Arkema avec six Parisiennes et quatre Lyonnaises », sur lequipe.fr, (consulté le )
  25. « MARIE-ANTOINETTE KATOTO », sur FFF.fr (consulté le )

Liens externes