Mantis (comics)

Mantis
Personnage de fiction apparaissant dans
Avengers.

Alias Nom de famille réel inconnu (probablement Brandt)
La Madone Céleste, la Déesse de la vie, Willow, Lorelei, Mandy Celestine, « Celle-ci » (nom utilisé par Mantis elle-même pour se désigner)[1]
Naissance Hué, Viêt Nam
Origine Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam
Sexe Femme
Espèce Humaine
Cheveux Noirs[1]
Yeux Verts[1]
Activité Aventurière, conseillère ; ancienne serveuse, prostituée, Madone Céleste ; citoyenne vietnamienne expatriée avec un visa spécial de séjour aux États-Unis, sur demande des Vengeurs[1]
Caractéristique
  • Peau de couleur verte
  • Artiste martiale experte
Pouvoirs spéciaux
  • Empathie
  • Manipulation des plantes
  • Guérison accélérée
  • Projection astrale
  • Capacité à communiquer par télépathie avec les Cotati
  • Projection d'énergie
Adresse Le Grand Nuage de Magellan (ancien empire Kree) ; anciennement au temple des prêtres de Pama, à Hô-Chi-Minh-Ville (ex-Saïgon, Vietnam), au Manoir des Vengeurs (New-York, État de New York, États-Unis), à la Résidence des Vengeurs (Californie, États-Unis), dans l’espace connu[1]
Taille 1,68 m[1]
Famille Mariée
Gustav Brandt (alias Lloyd Willoughby, premier Libra, père), Lua Nguyen Brandt (mère, †), Monsieur Khruul (oncle, †), le doyen des Cotatis (époux), Sequoia « Quoi » (fils)[1]
Affiliation Ancien membre des Gardiens de la galaxie, du commando de Starlord (Peter Quill), des Vengeurs, les Vengeurs de la côte ouest, du Knowhere Corps[1]
Entourage Norrin Radd (le Surfer d'argent), Jacques Duquesne (le Swordsman)
Ennemi de Thanos

Créé par Steve Englehart
Don Heck
Interprété par Pom Klementieff
Films Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2
Avengers: Infinity War
Avengers: Endgame
Séries Les Gardiens de la Galaxie
Première apparition (en) Avengers (vol. 1) #112
(juin 1973)

(fr) Étranges Aventures no 49
(4e trimestre 1975, traduction d’Avengers (vol. 1) #116 ; Avengers #112 a été publié dans Les Vengeurs (Arédit Marvel Color) no 1 en août 1984)[1]

Éditeurs Marvel Comics

Mantis est une super-héroïne évoluant dans l’univers Marvel de la maison d'édition Marvel Comics. Créée par le scénariste Steve Englehart et le dessinateur Don Heck, le personnage de fiction apparaît pour la première fois dans le comic book Avengers (vol. 1) #112 en juin 1973.

Mantis est un personnage particulier dans le sens où son son créateur Steve Englehart l’a utilisée successivement chez Marvel Comics, DC Comics, Eclipse Comics et enfin Image Comics, avec des différences minimes de nom ou d’apparence. Le personnage a depuis réintégré la maison d’édition qui l’a vu naître.

Apparaissant dans l'univers cinématographique Marvel à partir du film Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2, le personnage est interprétée par l'actrice Pom Klementieff.

Biographie du personnage

Origines

Mantis, née au Viêt Nam, est la fille d’une paysanne et de l’allemand Gustav Brandt (la Balance du Cartel du Zodiaque).

Elle est élevée au temple de Pama, une secte de Kree qui pensait qu’elle deviendrait la Madonne Céleste et engendrerait avec le plus vieux Cotati, le Messie Céleste, l’être le plus important de l’univers. Elle y apprend les arts martiaux puis subit un lavage de cerveau et finit par être renvoyée vers la civilisation, où elle échoue comme prostituée puis serveuse dans un bar.

Elle rencontre le Swordsman et les deux deviennent par la suite membres des Vengeurs.

Membre des Vengeurs

Les Vengeurs découvrent que la Balance est le père de Mantis et que celui-ci l’avait élevée. La jeune femme aide l’équipe à battre Star-Stalker puis Thanos, et ensuite Klaw et Solarr. Elle combat également Nuklo  ainsi qu’Ultron au cours du mariage de Vif-Argent et de Crystal.

Toujours au sein des Vengeurs, elle est attirée pendant un temps par la Vision, délaissant au passage Swordsman. Cependant l’androïde ne répond pas à ses sentiments. Elle voit ensuite son amant se faire tuer par Kang le Conquérant et affronte les Trois Titans.

Elle apprend ses origines véritables lors de la guerre Kree-Skrull, sa relation avec les Cotatis et les prêtres de Pama. Elle épouse un Cotati qui avait investi le corps de Swordsman, quittant la Terre pour aller vivre avec lui.

La Mère céleste

Mantis revient sur Terre pour donner naissance à Séquoïa et prend l’identité de « Mandy Celestine », habitant aux Etats-Unis dans le Connecticut.

Lors d’une aventure contre les Doyens de l'Univers, le Surfer d'Argent tombe peu à peu amoureux d’elle, transformée physiquement et obligée d’abandonner son enfant. Elle est laissée pour morte dans une explosion mais survit à l’insu de tous, souffrant toutefois d’amnésie et d’un dédoublement de la personnalité post-traumatique.

De retour sur Terre, elle prête main-forte aux Quatre Fantastiques et les aide à battre Kang. Elle repart ensuite vivre dans l’espace avec les Cotatis.

Identité usurpée

On ne revit Mantis que bien plus tard, dans l’arc narratif controversé des Vengeurs The Crossing. Au cours de cette aventure, elle revient mariée à Kang en tant qu’ennemie des Vengeurs. Elle affronte son père, devenu Moonraker chez Force Works, et le Cotati qui l’avait inséminée. Cette histoire souleva un tel tollé chez les lecteurs que le scénariste Kurt Busiek opéra un retcon (modification rétroactive de la continuité du personnage), faisant de Mantis un Space Phantom.

Elle retourne une nouvelle fois sur Terre pour rassembler sa psyché éparse (« mère, prostituée, monstre, mystique et Vengeur »). Apaisée, elle repart dans l’espace pour sauver son fils surnommé « Quoi » du monstrueux Thanos.

Elle apparaît à nouveau dans l'arc narratif Avengers Disassembled en 2004, mais il semble qu’il s'agit d’une illusion créée par la Sorcière rouge.

Annihilation Conquest

En 2007, Mantis fait une apparition dans le crossover Annihilation: Conquest . Prisonnière des Kree, elle devient volontaire pour intégrer l’équipe commando de Peter Quill, les Gardiens de la Galaxie.

Après la défaite d’Ultron et de la Phalanx, elle s’installe sur la station Knowhere, devenant conseillère et médiatrice des Gardiens de la Galaxie, dont les origines cosmopolites faisaient que ses membres aux esprits très différents ne s’entendaient pas toujours.

Secret Invasion

Lors de l’invasion Skrull, les Gardiens de la Galaxie découvrent que Mantis a utilisé ses pouvoirs mentaux pour adoucir les Skrull et les faire coopérer, à la demande de Peter Quill.

Pouvoirs et capacités

Mantis a été initiée dès son plus jeune âge aux arts martiaux Kree. Cela lui donne accès à des capacités martiales avancées qui ont été développés et améliorés au cours de millénaires par les prêtres de Pama. Ces techniques sont principalement axées sur les points faibles et les terminaisons nerveuses de l’adversaire ; ainsi, en connaissant les zones sensibles du corps à frapper, Mantis peut, bien qu'elle ne dispose d’aucune force surhumaine, étourdir des être aussi puissant que le dieu Thor lui même[1].

  • Experte en méditation, Mantis contrôle les fonctions de son corps comme son rythme cardiaque ou sa respiration. Elle récupère très vite en cas de blessure, si elle passe son temps de repos en méditation totale.
  • Elle possède un degré d’empathie psychique, un pouvoir télépathique assez faible qu’elle utilise pour ressentir les émotions. En se concentrant, elle peut légèrement calmer les personnes qu’elle côtoie.
  • À la suite de sa communion avec le premier Cotati, elle a développé un lien végétal, lui permettant de communiquer avec la flore et la contrôler légèrement, à proximité.
  • Elle possède aussi un pouvoir de transfert astral mais ne l’utilise plus. Elle s’en servait pour voyager à travers les planètes.
  • Elle a récemment développé d’autres pouvoirs mentaux, comme la précognition (non-contrôlée), la pyrokinésie de la matière organique et l’invisibilité aux senseurs de la Phalanx.

Homonymie et versions alternatives

Le personnage de Mantis ne doit pas être confondu avec son homonyme de la Terre-9997 (Terre-X), membre de Xen[1].

Par ailleurs, son créateur Steve Englehart, après avoir quitté Marvel Comics, fit apparaître le personnage de Mantis dans plusieurs autres compagnies avant de revenir chez Marvel. D’abord dans Justice League of America #142[2] chez DC Comics où le personnage est renommé Willow, et est encore enceinte. Le personnage réapparaît sous le nom de Lorelei dans Scorpio Rose #2 d’Eclipse Comics, cette fois après son accouchement ; ce qui devait être Scorpio Rose #3 est finalement publié dans Coyote Collection #1 d’Image Comics[1].

Ces histoires alternatives ne figurent pas dans la continuité historique de l'univers Marvel[1].

Apparitions dans d'autres médias

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Cinéma

L'actrice Pom Klementieff incarne Mantis dans le film Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 (2017).

Interprétée par Pom Klementieff dans l'univers cinématographique Marvel

Mantis est présentée comme une entité recueillie et élevée par Ego, et dotée de pouvoirs d’empathie. D'abord la servante d'Ego, elle se détourne progressivement de son influence en ayant connaissance de ses desseins. Elle rejoint par la suite les Gardiens de la Galaxie après les avoir aidé à éliminer Ego.
Désormais une gardienne de la galaxie à part entière, Mantis accompagne l'équipe tout le long du film dans la mission d'arrêter Thanos. Lors d'une scène décisive, elle parvient à utiliser ses pouvoirs pour placer Thanos dans un état de transe, mais ses efforts sont réduits à néant par la rage de Peter Quill, ayant appris la mort de Gamora. Comme la moitié des Avengers, Mantis est annihilée dans les dernières minutes du film par les pouvoirs de Thanos et son Gant de l'infini.
Mantis revient à la fin du film, ressuscitée après que les Avengers sont retournés dans le passé pour collecter toutes les Gemmes de l'infini pour annuler l'action de Thanos. Elle participe à la bataille finale entre le Titan maléfique, son armée et tous les alliés des Avengers dont ses camarades des Gardiens de la Galaxie. Ils sortent vainqueurs, au prix du décès de Tony Stark (Iron Man).

Télévision

Jeux vidéo

Notes et références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Mantis (Marvel Comics) » (voir la liste des auteurs).
  1. a b c d e f g h i j k l et m « Encyclopédie - Mantis », marvel-world.com (consulté le 18 mars 2021).
  2. « Guardians of the Galaxy: 15 Things You Never Knew About Mantis », Nicholas Raymond, screenrant.com, 8 mai 2017.

Liens externes