Makesense

(Redirigé depuis MakeSense)
Makesense
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Association loi de 1901
But entrepreneuriat social
Zone d’influence 120 villes dans le monde
Fondation
Fondation Août 2011
Fondateurs Christian Vanizette
Leila Hoballah
Origine Drapeau de la France France
Identité
Siège Paris (16e)
Président Christian Vanizette
Volontaires 85 000
Employés +80
Slogan _learn _create _transform
Site web https://www.makesense.org

Makesense est une association loi de 1901 créée en août 2011 avec comme objectif de promouvoir l'entrepreneuriat social auprès du grand public et des professionnels[1].

Historique

En 2010, Christian Vanizette et Romain Raguin partent en Inde, en Thaïlande et au Cambodge[2], à la rencontre d'entrepreneurs sociaux. Leur objectif : développer une application web pour mettre à disposition des entrepreneurs sociaux les compétences qui leur manquent pour développer leurs projets[3]. À leur retour, en 2011, Christian Vanizette s'associe à Leila Hoballah, elle aussi de retour d'un voyage similaire[2]. Ils reprennent cette idée et complètent l'outil en ligne par l'organisation de temps d'échange réels entre les entrepreneurs et les bénévoles prêts à mettre leurs compétences et idées[4]. makesense est créé sous le statut associatif.

Organisation

Ancien logo.

makesense est une plateforme en ligne sur laquelle des entrepreneurs sociaux peuvent soumettre un projet qu'ils développent et les obstacles qu'ils rencontrent. Ils formulent un défi et proposent aux internautes de les aider à le résoudre. Une fois le défi publié, des bénévoles de makesense peuvent organiser une session de créativité d'environ deux heures, ouverte à tous[5].

Depuis la création de makesense en 2011, la plateforme a permis à 800 entrepreneurs sociaux de développer leurs projets, avec l'aide de 20 000 bénévoles répartis dans 100 communautés locales à travers le monde[6].

CommonsSense est une branche de makesense créé en 2012. C'est une agence de conseil en innovation et en organisation au statut de SAS[7]. CommonsSense reverse une partie de ses bénéfices à l'association afin d'en consolider le modèle économique[8]. La branche annonce avoir travaillé avec une cinquantaine d'entreprises, de 2012 à début 2016[8].

Le SenseCube est l'incubateur à entreprises sociales de makesense. Il a été créé en 2014 à Paris[9]. Les start-ups sociales sélectionnées bénéficient d'un programme d’accélération de six mois afin d'avoir un impact social à plus grande échelle[10]. En février 2016, l'incubateur de makesense avait accompagné 12 start-ups, et celles-ci avaient levé un million d'euros en tout[11]. Un incubateur a également été créé à Bruxelles[12].

MKS Room a été créé en 2014 afin de promouvoir l'entrepreneuriat social et l'économie sociale et solidaire à travers des performances musicales et culturelles[13],[12].

Distinctions

Christian Vanizette a été sélectionné en 2013 par Ashoka, réseau international d'entrepreneurs engagés pour l'innovation sociale, pour le travail accompli au sein de MakeSense[14].

En 2016, Forbes a sélectionné Christian Vanizette parmi son premier classement européen des « 30 under 30 », les entrepreneurs les plus prometteurs de moins de 30 ans[15],[16].

Notes et références

  1. « Les annonces du Journal Officiel Associations », sur www.journal-officiel.gouv.fr, (consulté le 19 mars 2016)
  2. a et b « Christian Vanizette, connecteur d'entrepreneurs sociaux », sur La Tribune (consulté le 19 mars 2016)
  3. « Make Sense, ou comment aider les entrepreneurs sociaux », sur Ecolo-Info (consulté le 19 mars 2016)
  4. « MakeSense en lice pour Google Impact Challenge - We Love Green », sur We Love Green (consulté le 19 mars 2016)
  5. Charlotte Laurent, « MakeSense, le réseau d’entrepreneurs qui veut sauver la planète », sur Capital.fr (consulté le 19 mars 2016)
  6. lefigaro.fr, « Christian Vanizette, entrepreneur social 2.0 », sur Le Figaro (consulté le 19 mars 2016)
  7. « Les "gangsters" changent le monde », sur LExpress.fr (consulté le 19 mars 2016)
  8. a et b « MakeSense, l'innovation des jeunes au secours des grandes entreprises », sur Youphil (consulté le 19 mars 2016)
  9. « Rejoignez la promotion 2015 de SenseCube ! », sur La Fonderie (consulté le 19 mars 2016)
  10. « #Entrepreneuriat : Découvrez les 8 nouvelles startups qui rejoignent l'accélérateur Sensecube - Maddyness », sur Maddyness (consulté le 19 mars 2016)
  11. « Salon des Entrepreneurs 2016 : revivez tous les temps forts », sur Les Echos Business (consulté le 19 mars 2016)
  12. a et b « MakeSense étend son réseau d'innovation sociale », sur L'Opinion (consulté le 19 mars 2016)
  13. « Consulter les annonces du JO Association< », sur www.journal-officiel.gouv.fr (consulté le 19 mars 2016)
  14. « Les six entrepreneurs sociaux à suivre », sur LExpress.fr (consulté le 19 mars 2016)
  15. « Selon Forbes, Christian Vanizette dans le top 30 des moins de 30 ans - polynésie 1ère », sur polynésie 1ère (consulté le 19 mars 2016)
  16. « Ces jeunes Frenchies incontournables en Europe », sur start.lesechos.fr (consulté le 19 mars 2016)

Voir aussi

Liens externes

  • Site officiel
  • « MakeSense sur le site « La France s'engage » », sur La France s'engage (consulté le 19 mars 2016)