Magnus Dahlström

Magnus Dahlström
Magnus Dahlström in 2012.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Genres artistiques
Distinctions

Magnus Dahlström, né en à Stockholm, est un écrivain et dramaturge suédois.

Biographie

Il obtient le prix Dobloug en 2012.

Œuvres traduites en français

  • Feu [« Fyr »], trad. de Jean-Baptiste Brunet-Jailly, Paris, Maren Sell Éditeurs, coll. « Petite bibliothèque européenne du XXe siècle », 1992, 214 p. (ISBN 2-87604-046-8)
  • L’Épreuve du feu [« Järnbörd »], trad. de Terje Sinding, Besançon, France, Les Solitaires Intempestifs, coll. « La Mousson d’été », 2000, 74 p. (ISBN 2-912464-73-0)[1]
Pièce de théâtre montée au Théâtre national de Bretagne en 2002 par Stanislas Nordey[2]
  • L'Usine [« Verket »], trad. de Terje Sinding, Besançon, France, Les Solitaires Intempestifs, coll. « La Mousson d’été », 2002, 90 p. (ISBN 2-84681-042-7)
Pièce de théâtre montée notamment au MC2 et au Théâtre du Rond-Point en 2007 par Jacques Osinski (notice BnF no FRBNF41168214)[3]

Notes et références

  1. Laurence Cazaux, Le Matricule des anges, n°033, janvier - mars 2001, « L’Épreuve du feu de Magnus Dahlström », sur Le Matricule des anges (consulté le 21 juillet 2014)
  2. « Magnus Dahlström », sur Théâtre du Rond-Point (consulté le 21 juillet 2014)
  3. « L’Usine de Magnus Dahlström », sur theatre-contemporain.net (consulté le 21 juillet 2014)

Liens externes