Maître de la haine

Le Maître de la haine
Personnage de fiction apparaissant dans
Fantastic Four.

Nom original Hate-Monger
Alias Adolf Hitler (clone), The Fuhrer, le Nazi-X (Nazi "X"), Adam Hauser, Edmund Heidler[1]
Naissance 1945, Berlin, Allemagne nazie[1]
Sexe Homme
Espèce Humain (clone)
Activité Conquérant, anarchiste ; citoyen allemand[1]
Caractéristique
  • Stratège rusé
  • Leader charismatique
  • Bon combattant au corps à corps
Arme favorite Pistolet « rayon H » (« H-Ray ») à rayon de haine
Pouvoirs spéciaux Avec sa combinaison de combat exosquelette blindée :
  • force surhumaine

Avec le « rayon H » :

  • Capacité à provoquer des sentiments de haine, de peur et de terreur intenses et à consommer de la peur

Après sa résurrection :

  • être d'énergie pure
  • changement de forme
  • régénération
  • capacité à tirer des faisceaux de type laser depuis ses yeux
Adresse Actuellement inconnue ; pendant un temps une base dans l’Idaho, en Géorgie, l’Île du Crâne, une station orbitale[1]
Taille 1,67 m[1]
Famille Célibataire
Adolf Hitler (source génétique), Arnim Zola (créateur)[1]
Affiliation Aucune[1]
Ennemi de Captain America, le SHIELD, les Quatre Fantastiques

Créé par Stan Lee
Jack Kirby
Première apparition (en) Fantastic Four (vol. 1) #21
(décembre 1963)

(fr) Marvel (Lug) no 1
(avril 1970)[1]

Éditeurs Marvel Comics

Le Maître de la haine (Hate-Monger) est le nom de plusieurs super-vilains successifs évoluant dans l'univers Marvel de la maison d'édition Marvel Comics. Créé par le scénariste Stan Lee et le dessinateur Jack Kirby, le personnage de fiction apparaît pour la première fois dans le comic book Fantastic Four (vol. 1) #21 en décembre 1963.

Biographie du personnage

Origines

Le premier Maître de la haine est un androïde (clone) créé par Arnim Zola comme cadeau pour Adolf Hitler, à partir de l'ADN de ce dernier[1].

National Force Hate-Monger

Edmund Heidler

Josh Glenn

Les autres Maîtres de la haine

Pouvoirs et capacités

À l'image du « Nazi-X », le premier Maître de la Haine possédait une force, une endurance et une résistance surhumaines[1].

À l’origine, il utilisait le « rayon H » (pour Haine), un rayon émis par une machine et capable de stimuler et d'amplifier les émotions comme la peur et la colère au sein de ses victimes[1].

  • Après sa recréation par Crâne rouge avec l’aide du Cube cosmique, le Maître de la haine était doté de pouvoirs psychiques reproduisant les effets de son « rayon H » ; il provoquait ainsi les mêmes sentiments de haine et, en même temps, s’en nourrissait[1].
  • Il est aussi capable de modifier son apparence pour séduire ses victimes[1].
  • Au moins avant sa recréation — et peut-être après —, il pouvait transférer sa conscience dans un autre corps cloné, lorsqu’il était en danger de mort, du moment que Arnim Zola lui avait préparé un nouveau corps cloné pour l’accueillir[1].

Apparition dans d'autres médias

Jeux vidéo

  • Une version du Maître de la haine apparaît dans la seconde saison du jeu Marvel Avengers Alliance [2].

Accueil

Le personnage du Maître de la haine a été discuté par C. Richard King et David J. Leonard dans l'ouvrage Beyond Hate: White Power and Popular Culture[3].

Notes et références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Hate-Monger » (voir la liste des auteurs).
  1. a b c d e f g h i j k l m et n « Encyclopédie - Maître de la haine (le) (Hitler) », marvel-world.com (consulté le 5 janvier 2020).
  2. (en) « Marvel Avengers Alliance Season 2 Still Coming », sur Wonder World Comics, .
  3. (en) C. Richard King et David J. Leonard, Beyond Hate: White Power and Popular Culture, Ashgate Publishing, (ISBN 9781472427465), p. 15.

Voir aussi

Article connexe

  • Adolf Hitler in popular culture 

Liens externes