Maître de Llupia

Maître de Llupia
Maître de Llupia
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Le maître de Llupia est un peintre actif en Catalogne au début du XVIe siècle, peut-être d'origine flamande ou germanique[1]. Il est l'auteur d'au moins six panneaux peints représentant la légende de saint Thomas, retrouvés en 1998 dans l'église paroissiale Saint-Thomas de Llupia (Pyrénées-Orientales), à l'occasion de travaux exécutés par le Centre de conservation et de restauration du patrimoine du conseil général des Pyrénées-Orientales. Ces panneaux, réalisés vers 1510-1512, avaient été démontés dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, lors du remplacement de l'ancien retable par un nouveau, de style baroque[2]. En 1886, certains panneaux avaient été utilisés pour réparer le retable baroque, et l'un d'entre eux - L'Incrédulité de saint Thomas - avait été restauré et encadré.

Le panneau de l'Incrédulité a été classé monument historique, au titre objet, le [3].

D'autres panneaux, ornant les églises d'Argelès-sur-Mer et de Passa, pourraient également être attribués au maître de Llupia. En 2012-2013, la chapelle Notre-Dame-des-Anges de Perpignan abrite une exposition présentant certaines de ses œuvres[4].

Bibliographie

  • Jean-Bernard Mathon (dir.), Le maître de Llupia, Silvana Editoriale, , 96 p. (ISBN 978-88-366-2429-4)

Notes et références