M6 Publicité

M6 Publicité
200px
[[Fichier:|280px|alt=illustration de M6 Publicité|]]

Création 1er avril 1987
Disparition
Remplace
Remplacé par
Fondateurs
Forme juridique SAS
Action
Slogan
Siège social Neuilly-sur-Seine
Drapeau de France France
Direction Président : Nicolas de Tavernost
Directeur général : David Larramendy
Président
Directeurs
Actionnaires
Activité Régie Publicitaire
Produits
Société mère Groupe M6
Sociétés sœurs (voir ici)
Filiales
Partenaires
Effectif 154
BCE
CVR
SIREN
Entreprise hongroise
Organisation norvégienne
Companies House
OKPO
TVA européenne
Site web http://m6pub.fr

Budget
Capitalisation
Fonds propres 50 000 €
Chiffre d'affaires 81 491 700 €
Résultat net 24 708 700 €

M6 Publicité est la régie publicitaire des antennes du Groupe M6.

Histoire

M6 Publicité a été créé en 1987 et commercialise les espaces publicitaires de la chaîne de télévision M6. La première directrice Générale est Catherine Lenoble.

En 2015, M6 lance la première plateforme 360° TV-web, Smart6TEM[1].

Organisation

Directeur Général
  • Catherine Lenoble ː 1987 - 31 mars 2012
  • Robin Leproux ː 19 avril 2012 - 8 décembre 2014
  • David Larramendy ː depuis le 8 décembre 2014

Description de l'activité

Depuis sa création en 1987, M6 Publicité a accompagné le développement de la chaîne de télévision M6. Elle commercialise désormais l'espace publicitaire des 8 chaînes de télévision du Groupe M6 et gère le parrainage, les opérations spéciales, les licences présentes sur les antennes ainsi que les marques.

Télévisions

M6 Publicité, est la régie publicitaire qui commercialise les espaces publicitaires des chaînes de son groupe (M6, W9, 6ter, Paris Première, Téva, M6 Music, Girondins TV et Série Club).

Internet

La régie commercialise les espaces publicitaires des marques de son groupe (6play, Radins.com, Clubic, ...).

Notes et références

  1. « M6 lance Smart 6-Tem, son outil de ciblage comportemental - Stratégies », Stratégies,‎ (lire en ligne, consulté le 26 mai 2018)

Voir aussi

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus