Médaille d'or du Congrès

Médaille d'or du Congrès décidée le , et décernée le à l'aviateur Charles Lindbergh.
Le 14e dalaï-lama reçoit la médaille d'or du Congrès des mains du président américain George W. Bush le .

La médaille d'or du Congrès est la plus haute distinction civile qui puisse être accordée par le Congrès des États-Unis[1],[2].

La décoration est accordée à tout individu qui réalise une action ou service pour la sécurité, la prospérité, ou l'intérêt national des États-Unis. Le lauréat n'a pas besoin d'être un citoyen américain. Tous les passagers du vol 93 par exemple, ont été décorés de la médaille d'or le [1].

La médaille d'or du Congrès est considérée comme l'équivalent de la médaille présidentielle de la Liberté et ne doit pas être confondue avec la Medal of Honor, qui est une distinction militaire.

Dans la culture populaire

  • Dans le premier épisode la série 24: Legacy, l'ancienne directrice de la cellule anti-terroriste Rebecca Ingram reçoit la médaille d'or du congrès pour avoir éliminé un important chef terroriste.

Notes et références

  1. a et b (en-US) « Congressional Gold Medal Recipients | US House of Representatives: History, Art & Archives », sur history.house.gov (consulté le 29 janvier 2020)
  2. (en-US) « Congressional Gold Medal | C-SPAN.org », sur www.c-span.org (consulté le 25 juillet 2020)

Voir aussi

Article connexe

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Récipiendaire de la médaille d'or du Congrès des États-Unis.