Louis Trintignant

Louis Trintignant
Louis Trintignant
Image dans Infobox.
Estrées-Mons (Somme), monument Bouriat-Trintignant, portait en médaillon de Louis Trintignant par Albert Roze.
Biographie
Naissance
Décès
(à 30 ans)
Péronne
Nom de naissance
Louis Aimé Trintignant
Nationalité
Activité
Père
Fernand Trintignant ()
Fratrie
Raoul Trintignant ()
Maurice Trintignant
Autres informations
Sport

Louis-Aimé Trintignant, dit Louis Trintignant, né le à Pont-Saint-Esprit[1] et mort le à Péronne, est un pilote automobile français sur circuit.

Biographie

Viticulteur à Châteauneuf-du-Pape, il était l'un des trois frères aînés de Maurice Trintignant.

Il meurt au volant de sa Bugatti Type 51 lors des essais du Grand Prix de Picardie. Le lendemain au 12e passage en course Guy Bouriat sur un modèle identique se tua, pratiquement au même endroit après avoir battu le record du tour durant son duel avec Philippe Etancelin, le futur vainqueur sur Alfa Romeo 8C 2300.

Une stèle Bouriat-Trintignant est désormais visible à Estrées-Mons, au croisement des N29 et D937.

Bugatti Type 35 C Grand Prix Trintignant (1931).

Palmarès

  • 1er Grand Prix de Brignoles en 1931, <1.5L sur Amilcar (et meilleur tour en course)[2];
  • Course 2L. du 1er Grand Prix de Lorraine en 1932, sur Bugatti T35C (course interrompue après le décès de trois spectateurs);
  • Course 2 du Circuit de vitesse de Nice en 1932, <2L. sur Bugatti T35C (meilleur tour en course);
  • Course de côte de Grabels (nord-ouest de Montpellier) en 1932, sur Bugatti T35C[3]; −
    • 2e du 1er Trophée de Provence en 1932, <2L. sur Bugatti T35C (meilleur tour en course, et 5e au temps global final);
    • 4e du 3e Circuit du Cap d'Antibes en 1932, sur Bugatti T35C;
    • 5e du 2e Grand Prix d'Oranie en 1932, sur Bugatti T35C;
    • 6e du 2e Grand Prix de Pau en 1933, sur Bugatti T35C.

Notes et références

Bibliographie

Liens externes